L’agriculture biologique est axée sur la protection de l’environnement, le maintien de la biodiversité et le respect des cycles naturels.

Ce type d’agriculture favorise :

  • l’utilisation de ressources renouvelables;
  • le recyclage;
  • l’amélioration de la fertilité et de la qualité des sols;
  • la santé et le bien-être des animaux.

Au Québec, il est interdit de recourir aux produits et aux techniques ci-dessous pour la production et la transformation d’aliments biologiques :

  • les pesticides et engrais de synthèse;
  • les organismes génétiquement modifiés (OGM);
  • les hormones de croissance et antibiotiques;
  • l’irradiation;
  • les agents de conservation de synthèse.

Les entreprises québécoises qui produisent des aliments biologiques doivent mettre en place les pratiques et les aménagements nécessaires pour améliorer la biodiversité et préserver les ressources.

Par exemple, pour maintenir les superficies naturelles, elles aménagent des boisés, des zones tampons et des bandes riveraines en bordure des cours d’eau. Afin d’améliorer la fertilité et la qualité des sols, elles pratiquent la rotation des cultures. Elles implantent aussi des cultures de couverture et des cultures intercalaires. Elles privilégient l’utilisation des engrais verts et du compost ainsi que la valorisation des engrais de ferme.

Acheter bio au Québec

Les consommateurs qui achètent des aliments et produits bio du Québec contribuent positivement à la protection de l’environnement. Ils soutiennent aussi les entreprises d’ici et l’économie locale.

Le secteur biologique québécois, c’est plus de :

  • 10 500 produits certifiés;
  • 3 000 entreprises;
  • 98 400 hectares de cultures.

Répertoires du bio

Voici quelques répertoires pour trouver des produits et des entreprises biologiques.

Recherche par produit

Aliments du Québec bio et Aliments préparés au Québec bio – Aliments du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Répertoire des produits biologiques certifiés au Québec – Conseil des appellations réservées et des termes valorisants Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Recherche par entreprise

Répertoire des entreprises ayant des produits certifiés biologiques – Conseil des appellations réservées et des termes valorisants Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Recherche par point de vente (épiceries et fermiers de famille qui offrent des aliments et des paniers biologiques)

Où trouver du bio – QuébecBio Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Prix des aliments biologiques

Les produits bio ont tendance à coûter un peu plus cher que les aliments traditionnels. Le coût représente le principal frein à l’achat de ces aliments.

Le prix plus élevé des aliments bio s’explique par plusieurs facteurs. Les entreprises doivent respecter des normes strictes pour obtenir la certification, puis pour la conserver. Les producteurs agricoles doivent ajuster leurs pratiques et remplir des obligations en matière de préservation de l’environnement et de biodiversité. En fait, le coût des aliments biologiques comprend le coût de la protection de l’environnement.

Toutefois, dans plusieurs cas, le prix des produits bio est comparable à celui des aliments traditionnels.

Identification et certification des produits biologiques

Vous pouvez repérer un aliment ou un produit biologique grâce à sa certification.

Pour vous assurer de l’intégrité d’un produit désigné comme bio, recherchez la mention obligatoire « certifié par » suivie du nom de l’organisme de certification. Elle doit figurer de manière claire et lisible sur l’emballage ou l’étiquette. Il n’est pas obligatoire que le logo de l’organisme de certification apparaisse sur l’emballage ou l’étiquette.

Vérifiez ensuite si l'organisme de certification est accrédité. Si le produit provient du Québec, l’organisme de certification doit être accrédité par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV). Vous trouverez la liste de ces organismes dans la page Organismes de certification accrédités pour le mode de production biologique au Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Si le produit provient de l'extérieur du Québec, l’organisme de certification doit être accrédité par l'Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Consultez la page Organismes de certification prévoyant la certification biologique sous le régime biologique du Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Surveillance

La certification assure la crédibilité de l’appellation « biologique » ainsi que celle du produit et des entreprises.

Au Québec, l’utilisation de cette appellation est surveillée par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. C’est aussi lui qui accrédite et supervise les organismes de certification.

Une vérification a lieu chaque année auprès d’entreprises de produits bio pour s’assurer du respect des normes.

Demande de vérification d’un produit

Si vous doutez de l’authenticité d’un produit bio ou de la conformité d’un produit désigné comme bio, vous pouvez déposer une demande de vérification Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. au CARTV. Vous pouvez le faire, par exemple, si vous pensez que le produit n’est pas certifié par un organisme accrédité ou que son étiquetage est incorrect.

Produits biologiques importés

Les produits bio importés doivent être certifiés par un organisme accrédité par le Canada ou encore par le pays d’origine (ententes d’équivalence avec le Canada). Ceux qui sont importés au Québec doivent aussi respecter les normes liées à l’appellation « biologique » du CARTV.

Le logo « Biologique Canada » peut figurer sur l’étiquette des produits biologiques importés. Son utilisation est volontaire et n’est permise que sur les produits qui contiennent 95 % ou plus d’ingrédients biologiques certifiés. Ceux qui s’en servent doivent se conformer aux exigences canadiennes en matière d’étiquetage Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Pour plus de précisions, consultez les pages Appellation biologique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du CARTV et Réglementation des produits biologiques Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. de l’ACIA.

Se lancer dans la production biologique

Produire des aliments bio, c’est profiter du potentiel qu'offrent les marchés locaux et extérieurs.

La Politique bioalimentaire 2018-2025 – Alimenter notre monde comporte une cible spécifique pour le secteur biologique : doubler la superficie en production biologique en 2025.

Un soutien est offert aux producteurs agricoles pour favoriser le développement du marché biologique. Pour plus de précisions, consultez la page Soutien au secteur biologique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Avis

L’information présentée dans ce site Web a été vulgarisée et constitue un résumé des principales dispositions réglementaires. Elle ne remplace en aucun cas les textes officiels des lois et des règlements. Pour des renseignements plus détaillés sur une règle en particulier, référez-vous à la Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. diffusée sur LégisQuébec.