L'agriculture urbaine découle de la demande grandissante des citoyens pour des aliments produits localement et pour une agriculture de proximité.

Ce type d'agriculture, qui est de plus en plus populaire, peut être communautaire, commerciale ou privée.

Bénéfices

L’agriculture urbaine comporte de nombreux avantages en raison de sa situation privilégiée dans les villes. Voici les principaux :

  • L’embellissement urbain : transformation d’espaces inesthétiques en espaces verts et horticoles.
  • La protection de l'environnement : réduction des îlots de chaleur, absorption des eaux pluviales, maintien d’une certaine biodiversité et recyclage de la matière organique grâce au compostage.
  • L’autonomie alimentaire : préparation d’aliments par les citadins pour leur consommation personnelle.
  • L’établissement et le développement de nouvelles relations sociales par l’entremise d’une activité peu coûteuse et productive.
  • La sensibilisation de la population aux réalités des activités agricoles et la découverte des particularités des aliments.

Les différentes initiatives d’agriculture urbaine favorisent aussi la biodiversité en ville. Par exemple :

  • Les jardins maraîchers offrent un lieu d’alimentation et d’habitation pour les insectes pollinisateurs.
  • L'aménagement d’espaces verts sur les toits procure un plus grand nombre de lieux regroupant une variété de plantes.

Agriculture périurbaine

Aux abords des villes, l’agriculture périurbaine profite d’un important marché à proximité, en plus d’un accès à des terres agricoles de grande qualité.

Elle compte également ces avantages : 

  • Maintien et mise en valeur des paysages agricoles et d’un patrimoine culturel.
  • Valorisation de la biodiversité près des villes.
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre et de l’érosion des sols.
  • Approvisionnement des villes en produits frais issus des environs immédiats.
  • Réduction des coûts et du temps de transport.

Rôle important des municipalités

Les municipalités remplissent un rôle important dans l’essor de l’agriculture urbaine. Le Guide de bonnes pratiques sur la planification territoriale et le développement durable Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.​ propose diverses mesures et des actions concrètes pour favoriser une agriculture proche des citoyens. Ces mesures et actions sont regroupées selon les interventions suivantes :

  • ​Appuyer la culture en milieu urbain.
  • Soutenir l’élevage en ville.
  • Favoriser la distribution des aliments issus de l’agriculture urbaine.
  • Encourager les réseaux d’agriculture urbaine.

Appui pour l’élaboration d’un plan de développement d’une communauté nourricière​

Un appel de projets pour la réalisation de plans de développement de communautés nourricières Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est en cours jusqu’au 29 janvier 2021. Il s’adresse aux municipalités, aux regroupements de municipalités, aux arrondissements et aux communautés autochtones.

Les porteurs de projet devront notamment :

  • Poser un diagnostic du système alimentaire local sur le territoire et définir les potentiels de développement.
  • Proposer de nouvelles pistes de solution en matière d’aménagement du territoire en vue d’assurer une plus grande autonomie alimentaire et une meilleure résilience à l’égard de nombreux enjeux, comme celui des changements climatiques.

L’aide financière peut atteindre 50 % des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 40 000 $. Un soutien technique et professionnel est offert par les conseillers du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.