Selon les données du Portrait de la relève agricole au Québec 2016 (PDF 1,69 Mo), les jeunes qui aspirent à devenir agriculteurs sont de plus en plus nombreux à posséder un diplôme d’études collégiales ou universitaires.

Une formation pertinente :

  • augmente les chances de percevoir des revenus personnels plus élevés;
  • améliore les pratiques et les performances économiques de l'entreprise;
  • réduit les risques d'abandon du projet d’entreprise;
  • renforce la capacité d'adaptation des entrepreneurs;
  • donne droit, pour certaines productions agricoles, à des subventions bonifiées de La Financière agricole du Québec.

Choisir une formation

Il existe plusieurs options de formation pour répondre adéquatement aux besoins du milieu.

Formation initiale

La formation initiale est offerte aux niveaux secondaire, collégial et universitaire. Elle se termine par l’obtention d’un diplôme.

Pour connaître les programmes de formation et métiers liés au secteur agricole (production agricole), consultez le site Carrières bioalimentaires Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Vous pourrez également y effectuer un test d'orientation.

Pour vous informer sur les programmes offerts au secondaire et au collégial, consultez le site Inforoute de la formation professionnelle et technique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. de Compétences Québec.

Pour les programmes universitaires, consultez la page Liste des établissements universitaires Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site du ministère de l’Éducation et du ministère de l’Enseignement supérieur.

Formation continue

La formation continue s'adresse aux entreprises et à la main-d’œuvre qui désirent évoluer au même rythme que leur secteur d'activité. Elle convient aux personnes qui souhaitent acquérir de nouvelles connaissances liées à l'exercice de leur métier ou profession.

Caractéristiques et avantages de la formation continue :

  • Tient compte des besoins de la personne, de l'entreprise ou des deux.
  • Offre de la flexibilité quant aux programmes, aux horaires et aux lieux où elle est donnée.
  • Peut être offerte sur mesure.
  • Peut conduire ou non à l'obtention d'un diplôme.

Pour connaître les formations continues dans le secteur agricole, visitez le Portail de formation U+ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. développé par l’Union des producteurs agricoles, en collaboration avec les Collectifs régionaux en formation agricole.

Institut de technologie agroalimentaire

L'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est le plus important centre de formation technologique spécialisé en agroalimentaire de langue française en Amérique du Nord. 

Il offre des programmes de formation initiale conduisant à des diplômes d'études collégiales (DEC) et de la formation continue. Il réalise également des activités de recherche, de développement et de transfert technologique. L’ITA exporte aussi son expertise dans le cadre de projets de coopération internationale et de développement. Il exerce une veille sectorielle pour s'assurer de l'adéquation entre l'offre de formation agroalimentaire au Québec et les besoins du milieu.

Faire reconnaître ses acquis et ses compétences

Si vous avez acquis des compétences à l’extérieur du milieu scolaire, demandez qu'elles soient reconnues. Cette démarche permet d’obtenir une reconnaissance officielle de ses compétences selon des normes établies.

Plusieurs établissements d’enseignement peuvent reconnaître les acquis pour les programmes agricoles suivants :

  • Gestion et technologies d’entreprise agricole;
  • Technologie des productions animales;
  • Technologie de la production horticole et de l’environnement. 

Informez-vous de la démarche à suivre au responsable de la reconnaissance des acquis de l'établissement d'enseignement.

Apprentissage en milieu de travail

Le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. propose une formation par compagnonnage pour les personnes âgées de 16 ans ou plus. Il permet d’acquérir des compétences grâce à la transmission de celles-ci par des personnes d’expérience.

D'une durée variable selon le secteur, le PAMT est offert sur une base individuelle et permet d’obtenir une qualification professionnelle.

Les métiers suivants touchent plus particulièrement la production agricole :

  • ouvrière ou ouvrier en production laitière; 
  • ouvrière ou ouvrier en production porcine;
  • ouvrière ou ouvrier serricole;
  • ouvrière ou ouvrier avicole;
  • opératrice ou opérateur de machinerie agricole.