Prévention et contrôle des maladies infectieuses et utilisation judicieuse des antibiotiques dans les élevages de bovins laitiers (campagne nº 11)

Des visites zoosanitaires sont offertes aux éleveurs de bovins laitiers dans le cadre du Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ). Elles permettent de bénéficier gratuitement de services vétérinaires concernant la prévention et le contrôle des maladies infectieuses et l’utilisation des antibiotiques.

Objectifs de la campagne

La campagne nº 11 est axée sur la prévention et le contrôle des maladies infectieuses et l’utilisation judicieuse des médicaments. Elle vise à encourager l’adoption de pratiques recommandées et la préparation d’un plan de traitement adapté à l’élevage, avec l’aide d’un médecin vétérinaire.

Les objectifs sont les suivants :

  • Sensibiliser les éleveurs de bovins laitiers à l’importance de mettre en place de bonnes pratiques de prévention et de contrôle des maladies infectieuses et d’utilisation judicieuse des antibiotiques.
  • Encourager la réalisation périodique d’un bilan sanitaire de l’élevage afin d’identifier les enjeux sanitaires prioritaires, en particulier ceux qui occasionnent une utilisation moins judicieuse des antibiotiques.
  • Promouvoir l’amélioration durable des pratiques liées à la santé animale et soutenir la prise de décision éclairée par la réalisation d’une analyse de risques pour les maladies infectieuses ciblées.
  • Encourager la mise en place de plans de traitement pour les maladies infectieuses ciblées ainsi que leur révision périodique.
  • Promouvoir l’amélioration de l’utilisation des antibiotiques par l’intermédiaire d’un rapport comparatif pour chaque éleveur.

Admissibilité

Visite 1 : Toute exploitation de bovins laitiers qui compte un minimum de 10 vaches en lactation et qui est enregistrée auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Visite 2 : Toute exploitation qui a préalablement reçu la visite 1. 

Planification des visites à la ferme

Un éleveur de bovins laitiers qui souhaite recevoir ces visites peut s’adresser à son médecin vétérinaire pour obtenir plus d’information ou pour fixer un rendez-vous.

Les éleveurs qui n’ont pas de médecin vétérinaire associé à leur élevage sont invités à consulter le site Web de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour connaître les services à leur disposition dans leur région.

Les médecins vétérinaires peuvent aussi identifier les entreprises admissibles à la campagne parmi leur clientèle ou dans leur région et les informer des services offerts.

Marche à suivre pour le médecin vétérinaire

Le médecin vétérinaire doit réserver, via le portail Web Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., la ou les visites qu’il prévoit effectuer avant de se rendre à la ferme. Il doit aussi remplir un formulaire par visite. Le formulaire est accessible dans Flora.

La marche à suivre détaillée est décrite dans le Guide administratif pour le médecin vétérinaire (PDF 388 Ko).

Déroulement des visites

Cette campagne comporte deux types de visites. La première visite est consacrée à la sensibilisation et au bilan sanitaire de l’élevage. La seconde prévoit une analyse de risques et la production d’un plan de traitement en lien avec une maladie ciblée : mammite, complexe respiratoire bovin (adulte) ou maladie des veaux (diarrhée et pneumonie).


Visite de sensibilisation aux bonnes pratiques de prévention et de contrôle des maladies et à l’utilisation judicieuse des antibiotiques
Une visite de 1 h 45 est prévue, par site d’exploitation par année financière.

Une période de préparation de 45 min est allouée pour le médecin vétérinaire.

Lors de cette visite, différents points importants de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses ainsi que de l’utilisation judicieuse des antibiotiques dans l’élevage sont abordés. Un bilan sanitaire, qui comprend une analyse comparative de l’utilisation d’antibiotiques de l’élevage, est aussi dressé pour permettre d’identifier les problèmes sanitaires les plus importants.

Le médecin vétérinaire doit avoir ces documents et outils en main lors de la visite : 

Si vous désirez recevoir la version téléchargeable du témoignage vidéo ou recevoir des versions laminées de la fiche d’information sur les médicaments pour les bovins laitiers, veuillez en faire la demande à :


Visite d'analyse de risques et de plan de traitement
Une visite de 2 h est prévue, par site d'exploitation par année financière.

Une période de préparation de 15 min est allouée pour le médecin vétérinaire.

Cette visite permet de prendre des mesures à l'égard d'un problème de santé ciblé en réalisant une analyse de risques et en élaborant un plan de traitement spécifique à l'élevage.

Le médecin vétérinaire doit avoir ces documents et outils en main lors de la visite : 


Pour information ou accompagnement

Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ)

S'abonner à l'infolettre du PISAQ

Vous pouvez vous abonner à l’infolettre du PISAQ pour être informé par courriel des changements apportés au programme. Vous serez notamment avisé de la publication d'une nouvelle version d'un formulaire, de l'ajout d'un document de référence ou du lancement d'une nouvelle campagne.

S'abonner à l'infolettre

Dernière mise à jour : 23 avril 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec