Usage judicieux des médicaments chez les petits ruminants et les camélidés (campagne nº 12)

Des visites zoosanitaires sont offertes aux éleveurs de petits ruminants et de camélidés dans le cadre du Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ). Elles leur permettent de bénéficier gratuitement de services vétérinaires concernant l’usage judicieux des médicaments dans leur élevage. Il est possible de demander des analyses de laboratoire et d’obtenir des recommandations adaptées à son élevage.

Objectifs de la campagne

La campagne nº 12 vise à favoriser une démarche d’utilisation judicieuse des médicaments chez les petits ruminants et les camélidés en encourageant les éleveurs à recourir à des services diagnostiques pour caractériser les problèmes de santé et adopter des mesures de prévention et de contrôle ou une stratégie de traitement adaptées.

Les objectifs sont les suivants :

  • ​Recueillir de l’information utile concernant la condition sanitaire des cheptels de petits ruminants et de camélidés québécois ainsi que les pratiques d’utilisation et de gestion des médicaments dans ces élevages pour identifier des axes d’amélioration.
  • Contribuer à établir des relations durables entre les médecins vétérinaires praticiens et les éleveurs de petits ruminants et de camélidés par la mise en œuvre d’une routine de suivi de la santé et du bien-être de leurs animaux.
  • Familiariser les éleveurs participants avec la définition et les principes de l’usage judicieux des médicaments vétérinaires véhiculés par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.
  • Accroître le niveau d’application des bonnes pratiques liées à un usage judicieux des médicaments chez les éleveurs de petits ruminants et de camélidés participants.
  • Contribuer à augmenter la proportion d’éleveurs participants utilisant un registre pour faire le suivi de l’usage des médicaments dans leur élevage.
  • Promouvoir le recours aux analyses de laboratoire afin de raffiner le diagnostic de certains problèmes de santé ciblés chez les petits ruminants et les camélidés ainsi que de favoriser un usage judicieux des médicaments.​

Admissibilité

Toute exploitation ovine ou caprine comptant un minimum de 10 sujets adultes ou toute exploitation de camélidés comptant un minimum de 5 sujets adultes. 

L’exploitation agricole doit être enregistrée auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Planification des visites à la ferme

Un producteur souhaitant recevoir ces visites peut s’adresser à son médecin vétérinaire pour obtenir plus d’information ou pour fixer un rendez-vous.

Les producteurs qui n’ont pas de médecin vétérinaire associé à leur troupeau sont invités à consulter le site Web de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour connaître les services à leur disposition dans leur région.

Le médecin vétérinaire peut aussi repérer et informer les entreprises admissibles parmi sa clientèle ou dans sa région.

Marche à suivre pour le médecin vétérinaire

Le médecin vétérinaire doit réserver, via le portail Web Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., la ou les visites qu’il prévoit effectuer avant de se rendre à la ferme. Il doit aussi remplir un formulaire par visite. Le formulaire est accessible dans le portail Flora.

La marche à suivre détaillée est décrite dans le Guide administratif pour le médecin vétérinaire (PDF 388 Ko).

Déroulement des visites

La campagne comporte quatre étapes.

​La première étape comprend une visite à la ferme incluant un volet de sensibilisation à l’usage judicieux des médicaments. Un autre volet porte sur l’identification par le médecin vétérinaire d’un problème de santé ou de gestion ayant une incidence importante sur l’utilisation des médicaments dans l’élevage. Cette étape inclut une période préparatoire optionnelle permettant au médecin vétérinaire de se familiariser avec les médicaments vendus à l’élevage dans la dernière année.

La deuxième étape consiste à réaliser le prélèvement d’échantillons prévu dans le programme de surveillance de la campagne. Ce programme offre des analyses gratuites ciblées en fonction des systèmes atteints et de la catégorie d’âge des animaux malades. Il s’agit d’une étape essentielle à une démarche d’utilisation judicieuse des médicaments, puisqu’elle permet de préciser les problèmes de santé observés dans l’élevage et de mettre en œuvre des mesures de prévention, de contrôle ou de traitement adaptées.

La troisième étape vise à élaborer un plan d’action, c’est-à-dire une solution adaptée à l’élevage, pour gérer le prob​lème de santé ou de gestion identifié à la première étape.

La quatrième étape permet au médecin vétérinaire d’effectuer un suivi auprès de l’éleveur concernant la mise en œuvre du plan d’action dans l’élevage.​


Étape nº 1 – Sensibilisation et bilan
Période prépar​atoire optionnelle de 30 minutes.

Une visite à la ferme de 2 h par site d’exploitation par année financière.

Le médecin vétérinaire doit avoir en main les fiches suivantes lors de sa visite : 

Remplir le formulaire - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Si vous désirez recevoir des versions laminées d’une des fiches énumérées ci-dessus, veuillez en faire la demande à :


Étape nº 2 – Programme de surveillance
Prélèvement d’échantillons pour la surveillance de maladies nécessitant l’usage de médicaments.
Temps alloué : 15 minutes (formulaire uniquement) ou 1 h (formulaire et prise d’échantillons)​. Il faut préalablement avoir effectué la visite nº 1.

Consultez les documents liés au programme de surveillance :

Remplir le formulaire - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.


L’éleveur a droit à une participation gratuite au programme de surveillance par année financière (du 15​ avril au 31 mars). Cette participation comprend les honoraires de réalisation de l’étape nº​ 2 et une investigation en laboratoire. Toute autre investigation demandée au cours de la même année financière sera facturée à l’éleveur selon le tarif de base en vigueur.​​​


Étape nº 3 – Plan d’action
Élaboration du plan d’action visant à résoudre le problème identifié.
Une visite à la ferme de 1 h par site d’exploitation par année financière. Il faut préalablement avoir effectué la visite nº 1. ​

Remplir le formulaire - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.


Étape nº 4 – Suivi
Suivi de la mise en œuvre du plan d’action.
Temps alloué : un suivi de 30 minutes, par site d’exploitation par année financière. Il faut préalablement avoir effectué l’étape nº 3. ​Il est possible de faire un suivi à la ferme ou un suivi téléphonique​.

Remplir le formulaire - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.


Si vous désirez recevoir des versions laminées d’un ou des documents, veuillez en faire la demande à :

Les documents destinés aux médecins vétérinaires, mentionnés dans la présentation de la campagne nº 12 (vidéo YouTube) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et qui ne sont pas accessibles sur cette page :

  • l’article "Alternatives to Antimicrobial Use in Sheep and Goats";
  • le document portant sur les mé​dicaments homologués chez les ovins et les caprins;
  • le document portant sur les médicaments utilisés chez les lamas et les alpagas

peuvent être consultés :

Pour information ou accompagnement

Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ)

S'abonner à l'infolettre du PISAQ

Vous pouvez vous abonner à l’infolettre du PISAQ pour être informé par courriel des changements apportés au programme. Vous serez notamment avisé de la publication d'une nouvelle version d'un formulaire, de l'ajout d'un document de référence ou du lancement d'une nouvelle campagne.

S'abonner à l'infolettre

Dernière mise à jour : 23 avril 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec