Des visites zoosanitaires sont offertes aux éleveurs de porcs dans le cadre du Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ). Elles leur permettent de bénéficier gratuitement de services vétérinaires concernant l’utilisation judicieuse des antibiotiques.

Objectifs de la campagne

La campagne nº 5 vise à favoriser l’utilisation judicieuse des antibiotiques en encourageant le recours aux services diagnostiques pour caractériser les problèmes de santé et adopter une stratégie de traitement appropriée.

Les objectifs sont les suivants :

  • Évaluer la condition sanitaire de l’élevage au moins une fois par année.
  • Améliorer la connaissance de la condition sanitaire du cheptel porcin québécois.
  • Favoriser l’acquisition par les éleveurs de connaissances sur la résistance aux antibiotiques.
  • Engager et soutenir l’éleveur et le médecin vétérinaire dans une démarche visant la diminution de l’utilisation des antibiotiques, notamment par l’adoption ou la modification de pratiques d’élevage permettant d’optimiser la santé globale des animaux. Cela contribue aux efforts de l’ensemble de la filière porcine, qui se fixe des cibles de réduction collective en matière d’utilisation des antibiotiques depuis plusieurs années.

Admissibilité

Toute exploitation porcine comptant au moins 100 porcs ou 25 truies.

L’exploitation agricole doit être enregistrée auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Planification des visites à la ferme

Un producteur souhaitant recevoir ces visites peut s'adresser à son médecin vétérinaire pour obtenir plus d'information ou pour fixer un rendez-vous.

Les producteurs qui n'ont pas de médecin vétérinaire associé à leur troupeau sont invités à consulter le site Web de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour connaître les services à leur disposition dans leur région.

Le médecin vétérinaire peut aussi repérer et informer les entreprises admissibles parmi sa clientèle ou dans sa région.

Marche à suivre pour le médecin vétérinaire

Le médecin vétérinaire doit réserver, via le portail Web Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., la ou les visites qu'il prévoit effectuer avant de se rendre à la ferme. Il doit aussi remplir un formulaire par visite. Le formulaire est accessible dans Flora.

La marche à suivre détaillée est décrite dans le Guide administratif pour le médecin vétérinaire (PDF 388 Ko).

Déroulement des visites

Cette campagne compte plusieurs étapes. Le première (optionnelle) consiste, pour le médecin vétérinaire, à établir un bilan sanitaire de l’élevage ainsi qu’à collecter et à analyser certaines données sur l’usage des antibiotiques. Il s’agit d’une étape préparatoire à la première visite et aucun déplacement de la part du médecin vétérinaire n’est nécessaire.

Par la suite, deux visites sont possibles par lieu d’exploitation. Elles portent sur la sensibilisation à l’enjeu de l’antibiorésistance et de l’utilisation judicieuse des antibiotiques. Elles permettent de renseigner l’éleveur sur l’adoption de pratiques d’élevage visant tant à réduire l’usage des antibiotiques qu’à améliorer la santé des animaux.


Étape nº 1 – Préparation de la visite (optionnelle)
Établissement d’un bilan sanitaire de l’élevage pour chaque site d’exploitation. Temps alloué : de 1 h à 1 h 30.

Consultez les documents liés à l’étape nº 1 :

Consultez aussi le complément d’information des formulaires CAMP005-FORM01 et CAMP005-FORM02 et des outils associés à la préparation de la visite à la ferme (PDF 628 Ko).

Remplir le formulaire associé à la visite - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.


Étape nº 2 – Visite nº 1 à la ferme
Sensibilisation de l’éleveur et mise en place d’un plan de réduction de l’usage des antibiotiques. Une visite de 2 h à 2 h 30 par site d’exploitation par année financière.

Remplir le formulaire associé à la visite - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.


​​Volet de la surveillance – Participation au programme de surveillance (0404) spécifique à la campagne nº 5
Il faut préalablement avoir effectué la visite nº 1 (étape 2).

Consultez les documents liés au programme de surveillance :


Étape nº 3 – Visite nº 2 à la ferme – Suivi
Suivi de la mise en place du plan de réduction de l’usage des antibiotiques.
Une visite de 1 h par site d’exploitation par année financière. Il faut préalablement avoir effectué la visite nº 1 (étape 2).

Remplir le formulaire associé à la visite - Accéder à Flora Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.


Pour information ou accompagnement

Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ)

S'abonner à l'infolettre du PISAQ

Vous pouvez vous abonner à l’infolettre du PISAQ pour être informé par courriel des changements apportés au programme. Vous serez notamment avisé de la publication d'une nouvelle version d'un formulaire, de l'ajout d'un document de référence ou du lancement d'une nouvelle campagne.

S'abonner à l'infolettre

Dernière mise à jour : 9 mai 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec