Communications numériques gouvernementales Beta
  1. Accueil  
  2. Système de design gouvernemental  
  3. Aperçu  
  4. Principes de design

Système de design gouvernemental

Principes de design

Le système de design gouvernemental s’appuie sur 5 grands principes de conception. Ces derniers ont pour objectif de refléter la vision des communications numériques gouvernementales quant à l’expérience numérique, mais aussi d’aider à la prise de décision lors de la conception de nouveaux services numériques. 

Être accessible pour tous

Tous les services numériques doivent être les plus inclusifs et compréhensibles possible. Il faut miser sur la clarté et la simplicité des contenus et des interfaces. On ne fait pas de compromis sur l'ergonomie ou sur l'accessibilité. Le devoir du gouvernement est de concevoir des services pour l’ensemble de la population. 

Assurez-vous de prendre en compte les besoins des citoyennes et citoyens qui : 

  • se servent de dispositifs d’assistance (ex : lecteurs sonores d’écran);
  • ont des incapacités (ex : problèmes de vision, problèmes moteurs, etc.);
  • utilisent uniquement un appareil mobile pour accéder aux services;
  • ne maîtrisent pas le français ni l’anglais.

Être utile pour le citoyen

Les services numériques doivent répondre à des besoins réels des utilisateurs et non à des besoins internes. Pour concevoir des services numériques utiles et orientés vers les tâches citoyennes, assurez-vous que chaque élément utilisé  a un rôle fonctionnel. Évitez d’inclure des éléments superflus et sans valeur ajoutée uniquement pour leur caractère esthétique. 

Faire des choix appuyés sur des données probantes

Les données d’utilisation sont très importantes pour comprendre les comportements des utilisateurs. Le fait de mesurer et d’analyser l’utilisation des services actuels permet de mieux comprendre les problèmes rencontrés, mais aussi de relever les éléments qui fonctionnent bien pour s’en inspirer. Les données et les statistiques d’utilisation doivent être accessibles pour tous les services numériques et facilement consultables au moment voulu. 

Voici quelques exemples de données statistiques essentielles:

  • Type d’appareils utilisé (ex : téléphone intelligent, tablette, ordinateur de bureau)
  • Démographie (ex : âge, genre, etc.)
  • Période de consultation des pages (ex : en soirée, le vendredi, temps de consultation etc.)

Des tests en utilisabilité peuvent aussi être menés pour obtenir une dimension qualitative supplémentaire.

Être cohérent

Les mêmes modèles, les mêmes codes et le même langage doivent être utilisés autant que possible entre les interfaces. Cela les rend prédictibles et permet aux citoyennes et citoyens de créer des habitudes lorsqu’ils ont à utiliser les différents services gouvernementaux. 

Chaque situation est particulière; les habitudes peuvent changer. C’est pourquoi il faut continuer d’améliorer les normes et les outils qui sont mis en place, de les mettre à l’épreuve, et aussi, d’en créer de nouveaux.

Être transparent

Il faut échanger et partager les réalisations et les expériences dès qu’il est possible de le faire, et ce, avec les collègues (à travers tout le gouvernement), avec le public  et avec les spécialistes de la communauté. Cela permet d’être plus efficace, de mettre à l’épreuve les idées, d’améliorer les résultats, d’éviter certains pièges et de mettre à contribution l’expertise de la société civile. 

Dernière mise à jour : 16 juillet 2020