1. Accueil  
  2. Culture  
  3. Espace bleu

Espace bleu

Le réseau des Espaces bleus : des lieux culturels et patrimoniaux au Québec

Le gouvernement du Québec a annoncé le 10 juin 2021 la création des Espaces bleus, un réseau de lieux culturels et patrimoniaux planifié pour la promotion et la transmission de notre héritage culturel. Reposant sur un financement de 259 M$, ce projet d’une ampleur inédite aura pour vocation de valoriser notre histoire, nos héroïnes et nos héros, de tous les horizons et de toutes les époques. Constitué en grande majorité de bâtiments patrimoniaux requalifiés, le réseau permettra de préserver notre patrimoine bâti tout en contribuant à la vitalité économique, culturelle et touristique du Québec.

Des Espaces bleus conviviaux et attrayants

Répartis à travers le Québec, les Espaces bleus proposeront aux visiteurs une expérience immersive sur l’identité et la culture québécoises. En racontant l’histoire de nos héros et héroïnes, ils feront le lien entre le Québec d’hier et celui d’aujourd’hui, et ils seront une source d’inspiration pour les générations futures. Chacun des Espaces bleus comportera :

  • une exposition permanente sur la région, ses personnalités inspirantes, ses événements marquants et ses éléments caractéristiques qui la rendent unique;
  • une des expositions temporaires présentées en alternance à travers le réseau;
  • une salle multifonctionnelle consacrée à la diffusion culturelle et artistique;
  • un comptoir alimentaire offrant des produits de la gastronomie locale.

Un geste concret pour préserver le patrimoine bâti 

En amorçant cette opération de requalification patrimoniale, le gouvernement du Québec souhaite offrir un legs culturel, touristique et social qui profitera à l’ensemble des citoyennes et des citoyens ainsi qu’aux générations futures. Dans cet objectif, des sites et des immeubles à caractère patrimonial situés partout au Québec seront acquis ou loués, aménagés, restaurés et mis en valeur.

Un esprit de collaboration bien de chez nous  

Ce vaste projet est réalisé par le gouvernement du Québec, sous la responsabilité du ministère de la Culture et des Communications et en étroite collaboration avec le Musée de la civilisation, qui deviendra propriétaire ou locataire de ces Espaces bleus et qui, grâce à son expertise reconnue, y apportera son savoir-faire. La Société québécoise des infrastructures est également un partenaire de premier plan dans le déploiement du réseau, tout comme les organisations culturelles locales dont la collaboration jouera un rôle important dans la création des expositions et la programmation des activités de médiation culturelle et éducative.

Des consultations seront lancées et des collaborations seront créées avec les instances locales et régionales pour, notamment, assurer une complémentarité de l’offre culturelle. À la suite de rencontres préliminaires, des comités collaboratifs seront formés dans chaque région. Ces comités permettront aux partenaires d’échanger avec le Musée de la civilisation sur les arrimages avec le milieu, l’expérience de visite ainsi que l’élaboration et la complémentarité des contenus d’exposition.

Chaque comité collaboratif régional sera composé d’un minimum de sept représentants incluant :

  • le Musée de la civilisation;
  • la direction régionale du ministère de la Culture et des Communications;
  • le conseil régional de la culture;
  • le regroupement muséal régional;
  • une présence autochtone associée à la culture, au tourisme ou à l’éducation;
  • l’office du tourisme régional;
  • Le centre d’archives régional de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Le Musée de la civilisation pourrait également faire appel à d’autres intervenants, dont des municipalités régionales de comté, des organismes communautaires, des institutions d’enseignement et d’autres organismes du milieu. La composition du comité sera ainsi adaptée aux réalités régionales.

Critères de sélection des lieux et des immeubles des Espaces bleus

Les immeubles sont sélectionnés selon des critères spécifiques, définis par le ministère de la Culture et des Communications, en collaboration avec la Société québécoise des infrastructures et le Musée de la civilisation. Le réseau des Espaces bleus a notamment pour objectifs de renforcer des pôles d’attraction régionaux, culturels et touristiques ainsi que de préserver et de valoriser le patrimoine.

Lieux

Les lieux sont sélectionnés en fonction de :

  • l’attractivité et du potentiel touristique du site;
  • la localisation géographique stratégique, notamment en matière de transports et d’accès;
  • l’offre culturelle existante;
  • l’adhésion de la communauté. 

Immeubles 

Les immeubles sont sélectionnés en fonction de :

  • la valeur patrimoniale ou historique du bâtiment existant, dans une optique de requalification, de préservation et de valorisation;
  • l’apport du bâtiment à l’identité culturelle d’un endroit et d’une communauté; 
  • l’adaptation du bâtiment aux fonctions et au modèle prévus;
  • la qualité et de la signature architecturales;
  • la faisabilité du projet (disponibilité, acquisition, budget et réalisation technique).

Constructions neuves

S’il n’est pas possible de procéder à la requalification d’un bâtiment patrimonial existant, le site sur lequel sera érigé une construction neuve et la facture architecturale de celle-ci seront déterminés en fonction :

  • de la faisabilité du projet (disponibilité, acquisition, budget et réalisation technique);
  • de l’apport du site à l’identité culturelle d’un endroit et d’une communauté;
  • d'une conception architecturale créative, propre à révéler la valeur historique ou significative du lieu, dans un esprit de continuité avec les bâtiments environnants. Elle doit contribuer fortement à l’identité locale grâce à une conception intégrée inspirante qui favorise un sentiment d’appartenance et de fierté.

Le choix des lieux et des immeubles peut également être influencé par différentes considérations situationnelles, dont le profil archéologique ou géologique d’un lieu ou encore les contraintes environnementales ou géographiques.

L’Espace bleu de la Capitale-Nationale à la Cité du Séminaire

L’Espace bleu de la Capitale-Nationale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., situé au pavillon Camille-Roy de la Cité du Séminaire, sera à la tête du réseau. Cet endroit, chargé d’histoire, constituera à la fois un lieu local de diffusion et le pôle central de création pour l’ensemble du réseau. Répartie sur cinq étages, une expérience muséale inédite et innovante mettra en lumière la région de la Capitale-Nationale, son histoire, ses gens et ses institutions. On y découvrira également une partie de la prestigieuse collection du Séminaire de Québec, une exposition immersive portant sur l’ensemble des régions du Québec, une exposition inédite portant sur la chanson québécoise et ses interprètes ainsi qu’une exposition consacrée à la science et bonifiée par la riche collection scientifique du Séminaire de Québec.

L’Espace bleu de l’Abitibi-Témiscamingue au Vieux palais d’Amos

Comme cela a été annoncé le 17 août 2021 par le premier ministre, M. François Legault, l’Espace bleu de l’Abitibi-Témiscamingue s’établira au Vieux palais d’Amos. Le premier palais de justice de l’Abitibi sera donc parmi les premiers établissements du réseau à accueillir les visiteurs. Construit en 1922, ce bâtiment historique a été choisi, notamment, pour son architecture représentative du style Beaux-Arts et sa situation géographique dans l’ancien « chef-lieu » administratif et judiciaire de l’Abitibi-Témiscamingue. Depuis 2006, il est également un lieu de diffusion culturelle et historique bien ancré dans la région.

L'Espace bleu de la Gaspésie dans la villa Frederick-James à Percé

L’Espace bleu de la Gaspésie s’installera dans la villa Frederick-James, sur le mont Joli, à Percé. Construite en 1887 à l’initiative du peintre américain Frederick James, la villa a été sélectionnée notamment pour :

  • son architecture emblématique
  • son histoire culturelle
  • sa valeur patrimoniale, et
  • la valeur du paysage du site déclaré de Percé. Il s’agit de l’un des 13 sites patrimoniaux identifiés et protégés par le gouvernement du Québec.

La ville de Percé est aussi un important carrefour touristique, ce qui représente un atout majeur dans le choix de cet Espace bleu.

Des travaux préparatoires sont en cours et des travaux de restauration patrimoniale, d’agrandissement de sous-sol et de mise aux normes seront ensuite réalisés. Le tout sera effectué en assurant une parfaite intégration des éléments dans le paysage protégé du site en respectant le patrimoine. Le bâtiment a été déplacé d’environ 19 mètres à partir de son emplacement actuel en raison de l’érosion. Cela  assurera sa sauvegarde à long terme. L’orientation et l’élévation de la villa seront préservées de façon à conserver la vue sur ce bâtiment iconique.

Dernière mise à jour : 16 mai 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec