Transition des élèves du secondaire vers le collégial

La transition scolaire entre le secondaire et le collégial correspond, pour la majorité des élèves, au premier moment où ils auront à prendre une décision pour assurer leur avenir professionnel.

Cette transition peut être plus difficile pour les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA) et pour les étudiants en situation de handicap (ESH) au collégial. Ceux-ci peuvent être confrontés à des obstacles propres à leur situation particulière, notamment en ce qui a trait :

  • aux exigences des programmes d’études collégiales;
  • aux exigences des stages;
  • à l’augmentation de la complexité et de la charge de travail;
  • aux modalités d’accès aux services adaptés du collège.

Services offerts aux élèves du secondaire

L’ensemble des élèves, dont ceux qui présentent un handicap ou des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA) au secondaire peuvent obtenir divers services de soutien pour préparer leur transition vers les études postsecondaires.

Soutien à la transition

Dans les écoles secondaires, des spécialistes (psychologues, psychoéducateurs, conseillers d’orientation, éducateurs spécialisés, orthophonistes, animateurs de vie spirituelle, techniciens en loisirs, etc.) aident et encadrent les élèves. Ils leur assurent des conditions propices à l’apprentissage et les accompagnent dans :

  • leur cheminement scolaire;
  • leur démarche d’orientation;
  • la recherche de solutions aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

Au 2e cycle du secondaire, des services et outils sont offerts aux élèves par différents intervenants pour qu’ils puissent bien se préparer à leur transition vers le collégial. Voici quelques exemples des services de soutien qui sont offerts aux élèves :

Services d’orientation scolaire et professionnelle

Les professionnels de l’orientation peuvent soutenir les élèves de façon personnalisée dans leur démarche de choix scolaires et professionnels. Ils peuvent notamment les aider à reconnaître leurs forces pour s’adapter aux changements qu’ils vivront. Les professionnels en orientation planifient diverses activités de groupe. Par exemple, ils peuvent organiser des visites guidées dans les établissements collégiaux ainsi que des journées « carrière-exploratoire », en collaboration avec les collèges.

Contenus en orientation scolaire et professionnelle (COSP)

Les COSP Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ont pour rôle d’introduire des thèmes liés à l’orientation auprès des élèves dès le 3e cycle au primaire jusqu’à la dernière année du secondaire. Ils permettent de répondre à des besoins plus généraux en matière d’orientation scolaire et professionnelle.

Par exemple, l’un des contenus obligatoires abordés à la fin du 2e cycle du secondaire concerne directement le thème de la préparation à la transition vers le collégial. Ce contenu peut être transmis aux élèves en classe, notamment par les professionnels de l’orientation ou les enseignants.

Services en psychologie

Les professionnels des services en psychologie dans les écoles secondaires peuvent notamment aider pour la gestion du stress et/ou de l’anxiété et l’aide à la préparation à la transition sur le plan psychologique.

Conseillers pédagogiques

Les conseillers pédagogiques peuvent agir en tant qu’agents de transition vers les études postsecondaires en jouant, notamment, un rôle-conseil auprès des enseignants. Ils peuvent également assurer le lien avec les établissements collégiaux, notamment pour le transfert des dossiers de certains élèves handicapés.

Directions d’école

Les directions établissent notamment le plan d’intervention adapté aux besoins de l’élève et sont responsables de l’organisation des services au sein de leur établissement. Elles peuvent prévoir des plans de transition pour certains élèves qui présentent des enjeux plus importants dans leur transition vers le collégial.

Enseignants

Les enseignants sont les premiers répondants auprès des élèves. Ils peuvent répondre aux questions et préoccupations des élèves concernant leur transition et les diriger vers les services appropriés.

Orthopédagogues

Les orthopédagogues peuvent contribuer à mieux préparer les élèves sur le plan pédagogique pour les études collégiales en intervenant individuellement ou en groupe. Par exemple, ils peuvent soutenir l’élaboration de stratégies de lecture ou pour la prise de notes efficaces durant les périodes de cours et l’utilisation des outils technologiques.

Plan d’intervention au secondaire

Le plan d’intervention Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. se fait en collaboration avec les parents et l’élève. Il s’appuie sur l’évaluation des capacités et des besoins de l’élève. De plus, la direction d’école doit en assurer la réalisation et l’évaluation périodique. Elle doit aussi faire un suivi régulier avec les parents.

Cette démarche a pour principal objectif d’aider l’élève handicapé ou qui rencontre des difficultés à progresser dans le développement des compétences menant à sa réussite scolaire. Un élève n’a pas besoin d’avoir un diagnostic pour obtenir un plan d’intervention.

Lorsque nécessaire, le plan d’intervention de l’élève peut être révisé avant son passage vers les études postsecondaires. Une fois qu’il est transmis au collège par l'élève, les personnes-ressources pourront le consulter et en tenir compte pour déterminer les moyens à mettre en place pour soutenir l’étudiant dès son entrée au collégial.

Une copie du plan d’intervention réalisé est remise aux parents et à l’élève à chaque année et déposée dans son dossier d’aide particulière. Ce dossier contient également les copies des rapports d’évaluation et de suivi de l’élève qui ont été rédigés tout au long du parcours scolaire de l’élève au secteur jeunes. Tous les élèves peuvent obtenir en tout temps une copie des documents se trouvant dans leur dossier d’aide particulière pour les transmettre aux services adaptés du collège choisi.

Différenciation pédagogique

La différenciation pédagogique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. consiste à ajuster les interventions aux capacités, aux besoins et aux champs d’intérêt diversifiés d’élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire différents. Elle leur permet ainsi de progresser de façon optimale dans le développement des compétences visées par le Programme de formation de l’école québécoise Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (PFEQ).

Trois formes de différenciation pédagogique permettent de soutenir les apprentissages des élèves : la flexibilité pédagogique, la mesure d’adaptation et la modification des attentes par rapport aux exigences du PFEQ. Ces trois formes sont complémentaires et mises en œuvre pour soutenir la progression des apprentissages des élèves. Dans certaines situations, un plan d’intervention sera établi.

Au collégial, les exigences du programme d’études sont les mêmes pour tous. Il est important pour l’étudiante ou l’étudiant de s’informer des différentes mesures d’aide qui sont offertes au collégial sur le plan pédagogique. Celles-ci ne seront pas nécessairement les mêmes que celles offertes au secondaire.