Certaines dépenses sont considérées comme nécessaires à la poursuite de vos études et font partie du calcul de l’aide accordée. Les dépenses admises varient selon votre situation. Elles dépendent, par exemple, de votre lieu de résidence (chez vos parents ou non), du nombre d’enfants à votre charge ou de l’endroit où vous poursuivez vos études (au Québec ou à l’extérieur du Québec).

Les dépenses admises sont réparties en deux catégories :

Mois reconnus

Les dépenses mensuelles ou ponctuelles peuvent être reconnues les mois au cours desquels :

  • vous êtes aux études à temps plein;
  • vous êtes réputé étudier à temps plein;
  • vous êtes réputé inscrit;
  • vous avez abandonné un cours ou vos études, à condition que vous poursuiviez vos études à temps plein à la période suivante.

Un mois doit compter au moins une journée d’études pour être considéré dans le calcul des dépenses admises. Cependant, le premier mois d’études de l’année d’attribution est considéré dans le calcul seulement lorsque les études ont débuté avant le 16e jour de ce mois.

Mois non reconnus

Aucune dépense n’est admise pendant les mois au cours desquels :

  • vous recevez des prestations du Programme d’aide sociale, du Programme de solidarité sociale ou du Programme objectif emploi (sauf durant le premier mois d’études ou si vous participez au programme Réussir du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale);
  • vous recevez des prestations de chômage ou toute autre prestation de même nature et bénéficiez d’un programme de formation offert par un ministère ou un organisme du gouvernement du Canada;
  • vous participez à une mesure de formation d’Emploi-Québec si vous fréquentez un établissement d’enseignement public, secondaire ou collégial, pour des études à temps plein subventionnées ou, lorsque vos droits de scolarité sont payés en entier par cet organisme, un établissement d’enseignement privé, secondaire ou collégial, un collège public pour des études non subventionnées ou une université;
  • vous êtes incarcéré;
  • vous effectuez un stage d’une durée de 3 mois ou plus dans le cadre d’un programme d’études en application d’un régime coopératif;
  • vous bénéficiez d’une aide financière aux études accordée par un gouvernement autre que celui du Québec.

Suppléments

Supplément pour faibles ressources financières

Si vous étiez bénéficiaire du Programme de prêts et bourses au cours de l’année d’attribution précédente et que, pour l’année actuelle, votre contribution est inférieure à 0 $, vous pouvez recevoir un supplément. Ce supplément correspondra au montant de votre contribution qui est inférieur à 0 $ et sera ajouté à vos dépenses admises.

Supplément pour baisse de revenu supérieure à 10 %

Si vous étudiez à temps plein sans interruption de janvier à décembre et que vous subissez une baisse de revenu de plus de 10 % comparativement à l’année précédente, vous pourriez obtenir un montant d’aide supplémentaire. Ce montant correspond au tiers de l’écart entre votre contribution de l’année précédente et votre contribution pour l’année en cours. Il vous sera accordé en tant que dépense admise pendant la période d’été. Toutefois, ce supplément vous est alloué uniquement si vous avez reçu une bourse au cours de l’année précédente.