Afin de limiter la propagation du virus, le nombre de journées où les élèves seront physiquement présents à l’école ou en centre sera réduit.

Préscolaire et primaire

  • Aucune présence en classe entre le 17 décembre 2020 et le 3 janvier 2021 inclusivement.  
  • Les journées pédagogiques prévues au calendrier scolaire sont maintenues.  
  • Le retour en classe est prévu le 4 janvier 2021, à moins que le calendrier scolaire prévoie déjà un retour à une date ultérieure. 
  • Pour les journées de classe prévues entre le 17 et le 22 décembre inclusivement, les élèves réalisent des apprentissages à la maison (lectures, travaux, etc.) et leurs enseignantes ou leurs enseignants s’assurent de garder un contact direct quotidien avec eux.  
  • Pour les journées des 17, 18, 21 et 22 décembre, des services de garde d’urgence seront offerts aux parents qui occupent un emploi dans des secteurs d’activités prioritaires, incluant le personnel scolaire.

Secondaire

  • Aucune présence en classe entre le 17 décembre et le 10 janvier, inclusivement. 
  • Les journées pédagogiques prévues au calendrier scolaire sont maintenues.  
  • Le retour en classe est prévu le 11 janvier. 
  • Des services éducatifs à distance doivent être offerts à tous les élèves de la 1ère à la 5e secondaire lors des journées de classe prévues au calendrier, selon l’horaire habituel des élèves.

Formation générale des adultes et formation professionnelle

En formation générale des adultes et en formation professionnelle, l’enseignement à distance est à privilégier lors des jours ouvrables situés à l’intérieur de la période de congé, lorsque la nature des programmes d’études le permet, et en tout respect du protocole d’urgence. Les centres ne pourront donc pas accueillir d’élèves dans leurs locaux, y compris les laboratoires, entre le 17 décembre et le 10 janvier inclusivement. Les évaluations locales peuvent se dérouler à distance. Les stages peuvent se poursuivre sans aucun changement.  

Pour les élèves qui ne seraient pas en mesure de suivre leur formation à distance, les centres doivent prévoir du travail que les élèves réaliseront durant les jours ouvrables. Un suivi téléphonique pourra aussi être effectué auprès des élèves.

Les écoles spécialisées pour les élèves vulnérables ne sont pas touchées par ces mesures et demeurent donc ouvertes.