Éducation

Préscolaire, primaire et 1re, 2e et 3e secondaire

Tous les élèves du préscolaire, du primaire et de 1re, 2e et 3e secondaire seront présents à 100 % dans les établissements, selon les ratios habituels. L’organisation des classes se fera sous forme de sous-groupes de six élèves ou moins. Cela permettra aux élèves d’échanger et de travailler en éliminant la distanciation à l’intérieur de ces groupes restreints. La distance de un mètre est maintenue entre les élèves de sous-groupes différents. La distance de deux mètres avec le personnel devra également être respectée.

Les enseignants se déplaceront selon les matières à enseigner alors que les élèves resteront toujours dans le même local. Pour les élèves de 1re, 2e et 3e secondaire, les horaires de cours et des projets particuliers seront réaménagés en fonction du principe des groupes-classes fermés.

4e et 5e secondaire

Pour les élèves de 4e  et de 5e secondaire, deux options seront à la disposition des centres de services scolaires, en fonction de leur réalité et des besoins identifiés dans leurs milieux respectifs.

La première option est calquée sur le modèle retenu pour les élèves de 1re, 2e et 3e secondaire : présence à 100 % de tous les élèves et réaménagement de l’horaire des cours à option et des projets particuliers en fonction du principe des groupes-classes fermés.

La deuxième option consiste en une formule d’alternance avec des groupes fréquentant l’école au moins un jour sur deux, toujours dans le respect des règles de distanciation physique en vigueur. Des apprentissages en ligne et des travaux à faire à la maison viendraient alors compléter l’offre éducative.

Formation générale des adultes et formation professionnelle

Pour la formation générale des adultes et la formation professionnelle, le retour des élèves en présence est prévu, particulièrement pour permettre les apprentissages pratiques et les examens. La distanciation sociale en vigueur entre les élèves et les enseignants devra être respectée en tout temps, sauf dans les programmes où il est impossible de le faire, auquel cas les élèves et les enseignants devront se doter d’équipement individuel de protection.

Protocole d’urgence

Dans le but d’être prêts à toute éventualité, les centres de services scolaires devront se doter d’un protocole d’urgence avant la rentrée de l’automne. Celui-ci devra leur permettre de basculer rapidement vers la formation à distance si la situation devait l’exiger.