Les orientations du plan pour la rentrée 2021-2022 sont établies en fonction de la situation sanitaire actuelle et de l’avancement de l’opération de vaccination de la population générale. Elles prennent en compte le fait qu’à la rentrée, 75 % de la population de 12 ans et plus sera vaccinée et qu’une majorité des élèves de 12 à 17 ans aura reçu deux doses. Pour en savoir plus, consultez la page Vaccination des jeunes de 12 à 17 ans contre la COVID-19

Une mise à jour du plan est prévue en août.

Organisation scolaire

Pour tous les niveaux, une rentrée scolaire la plus normale possible est prévue:

  • organisation scolaire normale, sans restriction de groupe-classe stable;
  • aucun masque d’intervention ni couvre-visage pour les élèves ou le personnel;
  • services éducatifs en présence à temps complet, incluant les projets pédagogiques particuliers et les sorties scolaires;
  • mesures de soutien additionnelles pour les élèves vulnérables ou accusant un retard pédagogique; 
  • reprise des activités parascolaires;
  • transport scolaire sans restrictions de distanciation et selon les barèmes normaux; 
  • organisation habituelle des cafétérias et salles de dîneurs.

Mesures sanitaires

Des mesures sanitaires seront maintenues :

  • maintien des mesures de nettoyage et de la désinfection par les agents d’entretien, particulièrement en ce qui concerne les surfaces fréquemment touchées;
  • maintien des routines d’hygiène des mains pour les élèves et les employés, selon les recommandations de la CNESST;
  • maintien de l’évaluation des enfants symptomatiques et de leur exclusion éventuelle.

Qualité de l'air

Le ministère de l’Éducation et les établissements maintiennent une vigilance élevée sur le plan du suivi de la qualité de l’air dans les classes et l’application de mesures pour rectifier les situations problématiques. Le Ministère sera accompagné par un expert en ventilation industrielle du comité technique Ministère-réseau pour la mise en œuvre des mesures suivantes : 

  • développement d’un nouveau protocole visant le monitorage informatique en continu de la qualité de l’air dans les classes et l’identification de la solution technologique; 
  • acquisition de lecteurs de CO2 et d’autres indicateurs pour assurer une qualité de l’air optimale dans toutes les classes du Québec;
  • installation des appareils pendant l’année scolaire 2021-2022 dans les écoles à ventilation naturelle;
  • mise en œuvre du programme d’entretien estival des équipements de ventilation et des fenêtres à l’été 2021;
  • poursuite du programme de correctifs requis pour répondre aux situations problématiques.

Mesures supplémentaires

Selon les ordres d’enseignement, une ou des mesures pourraient s’ajouter ponctuellement si la situation sanitaire l’exige. Celles-ci visent à limiter les fermetures de classes, d’écoles ou de centres en cas d’éclosion ainsi qu’à assurer le maintien des services éducatifs en présence. 

Au primaire, si la situation le requiert, en cas d’éclosion :

  • restriction du nombre de groupes auxquels un élève peut appartenir sans distanciation; 
  • ajout de mesures de distanciation additionnelles si en présence d’élèves de classes différentes (heure du dîner, récréations, service de garde, etc.);
  • sièges assignés dans les autobus scolaires pour assurer une traçabilité des contacts;
  • retour du port du masque d’intervention dans certaines circonstances (transport, espaces communs, etc.);
  • si les mesures précédentes n’étaient pas suffisantes, recours aux mesures prévues aux protocoles d’urgence, en cas de fermeture de groupes pour permettre l’offre de services éducatifs à distance.

Au secondaire, en formation générale des adultes et en formation professionnelle, lorsque requis :

  • ajout de mesures de distanciation; 
  • retour du port du masque d’intervention dans certaines circonstances; 
  • si les mesures ne s’avèrent pas suffisantes, recours aux mesures prévues aux protocoles d’urgence en cas de fermeture de groupes pour les services éducatifs à distance :
    • recours à l’alternance pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire; 
    • recours à la formation principalement à distance pour les élèves de la formation générale des adultes et de la formation professionnelle, sauf pour les épreuves ministérielles, les ateliers et les laboratoires.

Protocole d'urgence

Tous les centres de services scolaires, commissions scolaires et établissements d’enseignement privé, ainsi que l’École à statut particulier des Naskapis doivent mettre à jour leur plan d’urgence en respectant le protocole établi par le ministère de l’Éducation. Le protocole doit préciser ce qui devra être prévu en cas de fermeture d’un ou de plusieurs groupes au sein d’un établissement. 

Même en cas de fermeture de groupes, les élèves devront continuer de recevoir tout l’encadrement nécessaire à la poursuite des cours en fonction des capacités numériques des organisations.