Examen de langue

Pour recevoir une autorisation d’enseigner au Québec, certaines personnes, dont celles ayant reçu une formation en enseignement à l’extérieur du Canada, doivent réussir l’un ou l’autre des examens de langue :

  • Examen de français : Test de certification en français écrit pour l’enseignement (TECFÉE)
  • Examen d’anglais : English Exam for Teacher Certification (EETC)

La réussite de cet examen de langue vous permettra d’obtenir une autorisation provisoire d’enseigner en formation professionnelle (d’une durée de cinq ans), un permis probatoire d’enseigner ou un brevet d’enseignement. Pour certains candidats, un examen oral peut être exigé. L’examen de langue peut être requis par l’université québécoise au cours de la formation ou par le Ministère si la personne soumet une demande d’autorisation d’enseigner.

Avis d’admissibilité conditionnelle

L’avis d’admissibilité conditionnelle est délivré aux personnes qui ont reçu une formation en enseignement à l’extérieur du Canada. Il est valide pour une période de deux ans. Pour être admis à l’un ou l’autre des examens de langue, vous devez avoir un avis d’admissibilité conditionnelle. Si la demande est acceptée, l’avis d’admissibilité conditionnelle est acheminé par la poste, ainsi que le document d’information concernant l’examen de langue obligatoire. C’est seulement une fois les conditions figurant sur l’avis d’admissibilité conditionnelle remplies et la vérification des antécédents judiciaires terminée que l’autorisation d’enseigner pourra être délivrée.

Demande d’un nouvel avis d’admissibilité conditionnelle

Au cours de la période de validité de l’avis, vous pouvez faire une demande afin de recevoir un nouvel avis d’admissibilité conditionnelle si vous avez obtenu un échec lors de l’examen de langue ou si vous ne vous êtes pas présenté.

Pour faire la demande d’un nouvel avis, veuillez remplir la Demande d’un nouvel avis d’admissibilité Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..