Les données présentées dans cette page ainsi que dans la publication État d’équilibre du marché du travail (PDF 783 Ko) sont basées exceptionnellement sur une mise à jour des derniers diagnostics portant sur l’état d’équilibre de la main-d’œuvre par profession de moyen terme (2023) publiés en février 2020. En raison de la crise sanitaire causée par la pandémie de COVID-19, les diagnostics de court terme n’ont pas pu être réalisés. 

Chaque année, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ses partenaires, en collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), établissent, des diagnostics portant sur l’état d’équilibre du marché du travail de court (2020) et de moyen termes (2023) pour 500 professions du Québec.

Ces diagnostics déterminent si une profession est ou sera en déficit (pénurie), en équilibre ou en surplus (trop grand nombre) de main-d’œuvre disponible pour la période visée. Par exemple, cela permet de savoir si le Québec est ou sera en déficit de gestionnaires de systèmes informatiques ou s’il connaît ou connaîtra un surplus d’assistantes dentaires ou d’ébénistes.

L’état d’équilibre des professions sur le marché du travail et les diagnostics de main-d’œuvre par profession permettent, entre autres :

  • de prendre des décisions en matière d’éducation et d’emploi;
  • de soutenir la prise de décision en matière de politiques publiques pour différents acteurs et intervenants de la société.

Cet exercice est fait pour les 500 professions de la Classification nationale des professions (CNP) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour le Québec, chacune de ses régions administratives ainsi que pour les régions métropolitaines de recensement de Montréal et de Québec.

Faits saillants du rapport

Selon les prévisions du Secteur Emploi-Québec, 1,4 million d’emplois seront à pourvoir au Québec au cours de la période 2019-2028. L’essentiel de cette demande, soit plus de 80 %, proviendra de la main-d’œuvre de remplacement, alors qu’un peu moins de 20 % de cette demande proviendra de la création nette d’emplois.

À l’échelle du Québec, on prévoit qu’en 2023, il y aurait :

Consultez le rapport État d’équilibre du marché du travail : mise à jour des diagnostics de moyen terme (2023) pour les 500 professions de la Classification nationale des professions (PDF 783 Ko).

Découvrir des métiers offrant des perspectives d’emploi prometteuses

Des métiers variés offrent des perspectives d’emploi prometteuses au Québec. Le site Emplois d’avenir Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. présente les métiers par profil de personnalité et par région du Québec. Une fiche métier est disponible pour chaque emploi d’avenir. Elle contient une description de tâches, la formation, le salaire, les régions dans lesquelles ce métier est recherché, etc.

Le site IMT en ligne Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. fournit davantage de renseignements sur l’ensemble des métiers et des professions.

Méthodologie du diagnostic

Les prévisions du diagnostic reposent habituellement sur des données annuelles (ex. : évolution prévue de l’emploi, du chômage, du nombre de diplômés et d’immigrants, etc.). Étant donné les effets de la pandémie et l’incertitude qu’elle génère, la méthodologie a été adaptée et est basée essentiellement sur des données mensuelles afin de tenir compte des plus récents changements sur le marché du travail. Trois principales sources de données ont été utilisées :

  • nombre de postes vacants par profession selon un agrégateur d’affichages de postes en ligne;
  • évolution mensuelle de l’emploi selon l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada;
  • données administratives sur le nombre de prestataires du régime d’assurance-emploi.

Les diagnostics par profession tiennent également compte de plusieurs facteurs de risques liés à la crise sanitaire causée par la pandémie de COVID-19 (ex. : le niveau d’exposition à la maladie, le télétravail, la dépendance à l’immigration et la diplomation) ainsi que de plus récentes perspectives sectorielles disponibles.

Pour en apprendre davantage sur la méthodologie habituelle d’établissement des diagnostics, il est possible de consulter la version intégrale de la méthodologie utilisée. En ce qui concerne la nouvelle méthodologie utilisée pour la mise à jour des diagnostics en raison du contexte occasionné par la pandémie de COVID-19, il faut consulter le document sur l’État d’équilibre du marché du travail.