Appel à projets coopération bilatérale Québec-Louisiane

Terminé

L'appel à projets est terminé.

Culture et patrimoine 2022-2023

Objectifs

Les objectifs poursuivis par cet appel à projets sont les suivants :

  • resserrer les liens de coopération;
  • stimuler les échanges;
  • favoriser le développement de partenariats entre le Québec et la Louisiane;
  • favoriser le développement culturel de chaque société, considérant la culture comme une composante transversale majeure du développement durable.

Secteurs ciblés

Cet appel à projets vise les secteurs de la culture et du patrimoine. Une attention particulière sera portée aux arts numériques et aux projets encourageant le développement culturel numérique, c’est-à-dire des projets favorisant la découvrabilité de contenus culturels numériques ou des initiatives innovantes permettant au secteur de la culture de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique.

Les projets soumis doivent reposer sur l’une des activités suivantes :

  • le partenariat entre organismes et institutions des secteurs culturels et du patrimoine et la consolidation de la présence culturelle de chacune des parties sur le territoire de l’autre;
  • le développement des diverses formes d’expression culturelle, notamment par la coproduction, la cocréation, la coédition, la promotion et la diffusion d’œuvres et de produits culturels ou abordant le patrimoine, par la mobilité d’artistes, la tenue d’événements à portée collective, l’échange d’expertise et la réalisation de projets faisant appel aux technologies numériques;
  • toute activité culturelle en lien avec les racines francophones de la Louisiane;
  • toute activité portant sur la mise en valeur du patrimoine (biens mobiliers, immobiliers, éléments du patrimoine immatériel, etc.) liée à la présence des communautés francophones en Louisiane et pouvant avoir une vocation touristique, en lien notamment avec le développement du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique.

Critères d'admissibilité

Relatifs au projet

Pour être admissibles, les projets doivent :

  • être déposés par une personne morale ayant son siège social au Québec et faire l’objet d’un bilan des activités financées, produit par l’organisme dépositaire;
  • être bilatéraux, c’est-à-dire comprendre au moins un partenaire québécois et un partenaire louisianais;
  • se réaliser entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023;
  • entraîner des retombées tangibles mutuellement bénéfiques pour les partenaires;
  • faire l’objet d’un dossier complet lors du dépôt;
  • respecter la date limite de dépôt des demandes (tout dossier reçu après le 14 janvier 2022 ne pourra être retenu).

Relatifs au demandeur

Pour obtenir un soutien financier, les projets doivent être présentés par des citoyens canadiens vivant au Québec, ou des résidents permanents du Canada vivant au Québec.

Pour être admissible, l'organisme doit être lié au milieu de la culture et du patrimoine. Les organismes ayant une vocation touristique majeure sont aussi admissibles. Un seul projet par organisation pourra être financé.

Directives pour le financement

La subvention du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) pour un projet retenu ne pourra excéder 5 000 $ CA pour des projets se réalisant en 2022-2023.

L’engagement financier du MRIF, sous réserve des prérogatives de l’Assemblée nationale au regard de l’adoption des crédits annuels, porte sur l’année financière débutant le 1er avril 2021 et se terminant le 31 mars 2022.

L'appui financier sera accordé au partenaire québécois du projet exclusivement.

Les organisations dont les projets auront été sélectionnés s’engagent à produire un rapport financier et narratif sur le projet financé faisant notamment état des retombées escomptées.

Dépenses admissibles et non admissibles

Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • frais de déplacement aller-retour, du Québec vers la Louisiane en classe économique;
  • frais de transport local au Québec et en Louisiane (aller-retour aéroport);
  • indemnités quotidiennes de séjour des personnes en mission, selon les normes en vigueur au gouvernement du Québec, et pour un maximum de sept jours;
  • frais pour la production, la création, l’organisation ou la promotion d’un spectacle, d’un événement artistique, d’une résidence, d’un colloque, d’une conférence, d’une activité de formation ou d’autres activités semblables;
  • frais reliés à des collaborations virtuelles ou pour l’organisation d’activités de formation ou de partage d’expertise;
  • frais de publication ou de diffusion des résultats du projet, sous réserve d’approbation par le MRIF;
  • frais pour la location d’équipement ou de locaux.

Les dépenses non admissibles sont les suivantes :

  • toute dépense relative au financement régulier d’un organisme et à la rémunération de son personnel;
  • toute dépense ayant déjà fait l’objet d’une aide provenant d’un autre programme gouvernemental portant sur la même dépense;
  • frais de voyage en première classe ou en classe affaires et frais de bagage excédentaires;
  • frais de déplacement et allocations forfaitaires quotidiennes pour des séjours à l’extérieur de la Louisiane (pour les Québécois);
  • tout type de dépenses imprévues liées à un changement soudain pouvant advenir lors du déplacement (frais liés à un confinement imposé, retour d’urgence, fermeture des frontières, etc.) ou toute autre dépense reliée à la pandémie de COVID-19.

Critères d'évaluation

Les projets soumis seront évalués selon ces critères :

  • pertinence du projet au regard des objectifs, des secteurs ciblés et des retombées escomptées;
  • prise en considération des orientations de la Politique internationale du Québec, des principes québécois de développement durable et des principes de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles;
  • caractère novateur du projet;
  • justificatif de la demande financière et rigueur du montage financier;
  • faisabilité de l’échéancier et du programme de travail;
  • apport du ou des partenaires et complémentarité de l’expertise à l’égard de celle du demandeur;
  • visibilité prévue, mise en valeur du projet et des résultats ainsi que le rayonnement du Québec à l’international.

Le processus d’évaluation des projets est coordonné par le MRIF en collaboration notamment avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec et le gouvernement de l’État de la Louisiane. Les renseignements soumis dans le cadre du présent appel à projets pourraient donc être communiqués à ces ministères. Le MRIF conserve cependant la responsabilité de la sélection définitive des projets et de la détermination des sommes qui leur seront accordées.

Contexte

Le MRIF, soulignant les liens historiques du Québec et de la Louisiane et souhaitant appuyer son patrimoine francophone commun, lance le quatrième appel à projets de coopération avec la Louisiane. S’appuyant sur la Déclaration conjointe portant sur la coopération dans les domaines de l’éducation, de la francophonie, de la culture et de la jeunesse entre le Québec et l’État de Louisiane, le Ministère a ciblé la culture et le patrimoine comme secteurs admissibles pour le renforcement de la coopération Québec-Louisiane.

En raison du contexte de pandémie lié à la COVID-19, des restrictions demeurent à l’entrée de plusieurs pays, notamment aux États-Unis. Pour cette raison, les déplacements internationaux non essentiels demeurent fortement découragés. Dans l’éventualité où le demandeur souhaiterait se déplacer, il lui appartiendra d’en démontrer le caractère essentiel et de s’assurer de respecter toutes les consignes en vigueur au moment du déplacement. S’il décide de donner suite à son intention de déplacement, le MRIF n’assumera aucun dépassement de coûts associés à la situation sanitaire de sa destination ou à son retour au pays. Par ailleurs, les dépenses admissibles ne pourront inclure les frais supplémentaires reliés aux tests de dépistage et à toute quarantaine.

Projets retenus 2019-2020

Échange culturel Louisiane-Tadoussac

Le Festival de la chanson de Tadoussac s’allie au Festival international de Louisiane pour faire connaître des artistes louisianais lors de la 36e édition du festival, qui se déroulera du 27 au 30 juin 2019. Ce projet d’échange culturel permettra également au directeur général du festival qui se déroule à Tadoussac de participer au Festival international de Louisiane, du 24 au 28 avril 2019. En contrepartie, il offre à la directrice artistique du festival de la Louisiane, Lisa Stafford, l’occasion de venir découvrir des artistes québécois à Tadoussac, du 27 au 30 juin. L’objectif du projet est de créer des liens d’affaires entre des professionnels de l’industrie culturelle pour favoriser les échanges d’artistes entre les deux régions.

Partenaire du Québec : Festival de la chanson de Tadoussac
Partenaire de la Louisiane : Festival international de Louisiane
Action Louisiane-Gaspésie! 2019-2020

Le projet Action Louisiane-Gaspésie! vise à développer un partenariat culturel et cinématographique entre les villes de Percé et de Lafayette. Ainsi, les 2 festivals s’associeront pour proposer, à l’occasion du Festival international de cinéma et d’art Les Percéides d’août 2019, une programmation de films de jeunes cinéastes indépendants de la Louisiane. La sélection de ces derniers sera réalisée par le directeur artistique de Cinema on the Bayou, Pat Lemire. La présence du Cinema on the Bayou Film Festival à Percé permettra aux participants de rencontrer un cinéaste louisianais, ainsi que d’assister à des tables rondes et à des ciné-rencontres portant sur les spécificités du cinéma de la Louisiane. En janvier 2020, le festival Les Percéides se déplacera à Lafayette, lieu où se déroule normalement le Cinema on the Bayou Festival. Une programmation comparable sera offerte au public de la Louisiane.

Partenaire du Québec : Les Percéides, festival international de cinéma et d’art de Percé
Partenaire de la Louisiane : Cinema on the Bayou
Projet documentaire en Louisiane

Au cours de ce projet, des étudiants en arts, lettres et communications du Cégep de Sherbrooke pourront réaliser des documentaires en sol louisianais, dans le cadre de leur épreuve de fin d’études. Ces documentaires, à thématiques variées, porteront néanmoins sur des aspects typiques à la Louisiane. Une recherche documentaire sera effectuée préalablement au départ. Une fois sur place, les étudiants québécois rencontreront leurs contreparties de Louisiane afin d’approfondir leurs connaissances. Par la suite, ils mèneront des entrevues et tourneront des images typiques à la Louisiane. Au retour, ils procéderont au montage des documentaires pour fins de diffusion publique, notamment dans le cadre du Festival cinéma du monde de Sherbrooke.

Partenaire du Québec : Cégep de Sherbrooke
Partenaire de la Louisiane : Lafayette High School
Les codes québécois et louisianais face au monde de common law

Ce projet est destiné au grand public et les réalisations en découlant seront présentées lors d’une exposition sur le patrimoine juridique des systèmes juridiques de Common Law du Québec et de la Louisiane. Le projet vise à faire ressortir les liens entre ces deux codifications, qui datent du 19e siècle, à montrer la contribution que les juristes y ont apportée et à mettre en valeur le De la Vergne Manuscript, qui en est la source directe (Louisiane) ou indirecte (Québec). Le projet aspire également à générer une valorisation des aspects communs outils juridiques et du patrimoine immatériel communs ainsi que l’histoire unique de ces systèmes juridiques mixtes. Outre le patrimoine juridique commun présenté à, l’exposition le projet servira de vecteur pour la publication d’un commentaire en ligne du De la Vergne Manuscript dans les deux langues et pour la mise en place d’un site Web wiki.

Partenaire du Québec : Université de Sherbrooke
Partenaire de la Louisiane : Louisiana State University
Ateliers en production médiatique

Le projet consiste à accueillir des techniciens-formateurs québécois, accompagnés de leurs contreparties louisianaises, à l’Université d’État de Louisiane, située à Lafayette. Ces étudiants en cinéma et en français auront l’occasion de suivre un cours pratique d’une durée de deux semaines. En cours de route, l’équipe de KINOMADA les fera participer à la création d’un moyen métrage traitant des traditions et des arts populaires régionaux. Ultimement, le projet vise à créer une filière cinématographique francophone en Louisiane, susceptible de favoriser les coproductions entre le Québec et cette région du sud des États-Unis.

Partenaire du Québec : KINOMADA
Partenaire de la Louisiane : Fondation Louisiane
La Chasse-Balcon

La Chasse-Balcon désire présenter deux spectacles de balcon à Lafayette, un spectacle aux Festivals acadiens et créoles et trois prestations dans des écoles d’immersion française. Des liens de correspondance seront d’abord créés entre les élèves d’une classe de Montréal et ceux d’une de Lafayette, qui pourront ensuite suivre et commenter le déroulement des activités de La Chasse-Balcon en Louisiane. Au Québec, les enfants louisianais pourront, à leur tour, suivre les activités de La Chasse-Balcon. Les artistes, quant à eux, publieront les échanges de répertoires et de techniques. Cette initiative vise à resserrer les liens culturels entre les deux communautés francophones.

Partenaire du Québec : Catherine Planet
Partenaire de la Louisiane : Festivals acadiens et créoles

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux appels à projets.

M'abonner à l'infolettre

Dernière mise à jour : 31 janvier 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec