1. Accueil  
  2. Entreprises et travailleurs autonomes  
  3. Aide financière pour les entreprises  
  4. Appels à projets à l'international  
  5. Appel à projets coopération bilatérale Québec-Royaume-Uni

Appel à projets coopération bilatérale Québec-Royaume-Uni

Terminé

L'appel à projets est terminé. 

Critères d'admissibilité

Pour être admissibles, les projets doivent :

  • impliquer au moins un partenaire britannique et un partenaire québécois;
  • être conduits conjointement, sur les deux territoires, selon le principe de réciprocité et d’engagement mutuel, quant au financement et aux retombées concrètes;
  • favoriser les échanges à long terme entre le Québec et le Royaume-Uni;
  • être structurants en matière de culture et riches en retombées pour le Québec et le Royaume-Uni;
  • permettre d’établir des réseaux de création, de diffusion et de mise en marché de produits ou de services culturels ou en faciliter l’accès;
  • encourager le développement de compétences particulières dans les domaines culturels;
  • débuter au plus tôt le 1er janvier 2019;
  • faire l’objet d’un dossier complet lors de son dépôt;
  • respecter la date limite de dépôt des demandes — tout dossier reçu après le 30 septembre 2018 ne sera pas retenu.

Une attention particulière sera accordée aux projets impliquant des partenaires issus des régions (hors des grands centres urbains).

Projets non admissibles : les projets de solidarité internationale, de nature individuelle ou unilatérale, comme les tournées de spectacles ou les séjours linguistiques.

Dépenses admissibles et non admissibles

Le soutien financier offert par le gouvernement du Québec ne remplace pas le soutien habituellement accordé par d’autres organismes de financement. La subvention du gouvernement du Québec pour un projet retenu ne peut excéder 10 000 $ par année, pour une période maximale de deux ans. La subvention du gouvernement du Québec peut représenter jusqu’à un maximum de 75 % des dépenses liées à la réalisation du projet. La contribution de l’organisme demandeur à la réalisation de son projet doit équivaloir à au moins 10 % du total des revenus associés au projet, dont au moins 5 % en argent.

Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • les frais de déplacement aller-retour Québec–Royaume-Uni en classe économique (jusqu’à concurrence de 1 500 $);
  • les indemnités quotidiennes de séjour (jusqu’à 150 $ par jour, pour un maximum de 7 jours);
  • les frais de publication, de promotion et de diffusion de l’information relatifs au projet;
  • autres frais liés à la tenue d’événements à portée collective (location de salles, transport d’œuvres, etc.).

Les dépenses non admissibles sont les suivantes :

  • les dépenses relatives au financement courant d’un organisme et à la rémunération de son personnel;
  • toute dépense ayant déjà fait l’objet d’une aide provenant d’un autre programme gouvernemental;
  • le cachet des artistes.

Projets retenus 2018-2020

Le gouvernement du Québec soutient à la hauteur de 91 348 $ la réalisation de six projets de coopération culturelle entre des organismes et des artistes du Québec et du Royaume-Uni.

Les projets retenus dans le cadre d’un appel à projets qui privilégiait les arts numériques concernent également les secteurs du théâtre, des arts visuels, de la danse et de la musique. Ils ont été sélectionnés conjointement par le gouvernement du Québec et le British Council, qui apporte également un soutien d’environ 80 000 $.

Paysages croisés / Widening Landscapes

Poursuite du projet de film et de livre amorcé lors de Connection 17/18 par la compagnie Le fils d’Adrien danse, en collaboration avec Bodysurf Scotland. Ce partenariat explore l’approche « multivers » avec l’extension des collaborations artistiques entre le Québec et l’Écosse et de leurs réseaux évoluant en danse et dans les technologies numériques, et ce, tout en tenant compte de l’inclusion des communautés. Le projet vise notamment à créer un film de danse mettant en scène des danseurs professionnels et des gens issus de diverses communautés ethniques et religieuses.

Partenaire du Québec : Le fils d’Adrien danse
Partenaire du Royaume-Uni : Bodysurf Scotland
Time Difference

Ce projet de collaboration consiste en l’utilisation d’un ensemble de données numériques et de notions « temporelles » entre Montréal et Glasgow comme matériel pour des interprétations en direct. Les artistes exploreront notamment la représentation humaine à travers les données numériques, ce que celles-ci disent au sujet des différents groupes de personnes et comment ces mêmes informations peuvent être représentées à travers l’art.

Partenaire du Québec : LA SERRE – arts vivants
Partenaire du Royaume-Uni : Take Me Somewhere
L’image par image et la scène / Stop Motion and the Stage

Échange entre organismes et artistes qui marient théâtre, arts de la marionnette et cinéma « image par image », mettant à profit l’expertise spécifique de chacun pour favoriser le partage de connaissances et la création d’œuvres nouvelles. Selon le modèle éprouvé de résidence « rough mix », deux marionnettistes, l’un du Québec et l’autre d’Écosse, participeront à deux résidences de création aux côtés d’autres artistes issus de disciplines artistiques diverses. Chacun présentera ensuite ses recherches au public lors des festivals Manipulate (UK) et Casteliers (QC), où ils offriront également des ateliers aux artistes des deux territoires. Les festivals proposeront aussi un programme conjoint de films d’animation.

Partenaire du Québec : Les Casteliers
Partenaire du Royaume-Uni : Magnetic North
Matières en mouvements / Moving Matters

Premier projet conjoint entre ces deux organismes qui vise à favoriser une nouvelle collaboration entre deux artistes contemporaines, Myriam Boucher du Québec et Kathy Hinde du Royaume-Uni, en vue de créer une prestation son et image innovante, numérique, pour des spectacles qui seront présentés à Mutek à Montréal en 2020 et à Sonica au Royaume-Uni en 2021. Elles prendront également part à différentes activités de formation et de vulgarisation de leur art.

Partenaire du Québec : Mutek
Partenaire du Royaume-Uni : Cryptic
Une rencontre en BD

Ce projet consiste en la création d’une résidence croisée et d’une exposition originale. La résidence permettra aux auteurs participants de se côtoyer, de travailler sur un projet commun, tout en découvrant leurs cultures respectives. Ainsi, durant leurs séjours, les auteurs sélectionnés pourront poursuivre leurs projets courants, et devront travailler ensemble à des créations en vue d’une exposition. Durant leur résidence, ils seront également appelés à participer à une activité enrichissante de style « classe de maître » destinée aux auteurs de la relève.

Partenaire du Québec : Québec BD
Partenaire du Royaume-Uni : Lakes International Comic Art Festival
« Écologie créative » : mesurer et améliorer l’impact environnemental et sociétal des lieux
culturels et des festivals

Les deux organismes souhaitent collaborer plus étroitement pour relayer leurs bonnes pratiques respectives : appliquer au Québec l’expertise en lutte aux changements climatiques et la vision d’« écologie créative » imaginée par Julie’s Bicycle ; apporter en Angleterre l’expérience de la TOHU de sensibilisation, programmation éducative et environnementale et cogestion d’un parc-nature ainsi qu’ouvrir la discussion sur les impacts sociaux dans un contexte démographique multiculturel. La TOHU implantera ensuite un projet pilote de bonnes pratiques environnementales dans le cadre d’un festival montréalais. Les occasions de mise en réseau et de transfert d’apprentissages sont nombreuses dans les deux territoires.

Partenaire du Québec : La TOHU
Partenaire du Royaume-Uni : Julie’s Bicycle

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux appels à projets.

M'abonner à l'infolettre

Dernière mise à jour : 31 janvier 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec