Appel à projets Québec-République tunisienne 2022-2023

Avis général

Date limite

Les dossiers doivent être transmis au plus tard le vendredi 20 janvier 2023, à 23 h 59.

Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie lance l’appel à projets Québec-République tunisienne 2022-2023.

Cet appel à projets s’inspire des ententes signées entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de la République tunisienne portant sur plusieurs secteurs.

Le soutien financier accordé aux projets retenus dans le cadre de l’appel à projets Québec-République tunisienne démontre la volonté du gouvernement du Québec à développer et à renforcer les relations bilatérales et institutionnelles.

Objectifs

Les objectifs poursuivis par cet appel à projets sont les suivants :

  • Renforcer les échanges institutionnels entre le Québec et la République tunisienne en appuyant l’accomplissement d’activités structurantes susceptibles d’engendrer des retombées directes dans des secteurs d’intérêt réciproques.
  • Encourager le partage des expertises et le développement de partenariats durables.
  • Valoriser les résultats des réalisations concrètes et leur donner une visibilité accrue aux fins de diffusion des connaissances aux clientèles cibles et aux populations de part et d’autre.
  • Augmenter la mobilité internationale des jeunes, des chercheurs, des entrepreneurs, des artistes et des étudiants.

Les collaborations virtuelles et l’organisation d’activités de formation ou de partage d’expertise en ligne sont encouragées.

Les projets qui impliquent des déplacements internationaux de personnes demeurent admissibles, mais les demandeurs devront prendre en considération les avis des autorités de santé publique dans les juridictions concernées.

Secteurs ciblés

Cet appel à projets vise les secteurs suivants :

  • Agriculture, bioalimentaire et sécurité alimentaire
  • Culture
  • Éducation, formation et enseignement supérieur
  • Environnement
  • Entrepreneuriat
  • Technologies de l’information et des communications et du numérique

Critères d'admissibilité

Relatifs au projet

Pour être admissibles, les projets doivent :

  • inclure au moins un partenaire tunisien;
  • s’inscrire dans l’un des secteurs ciblés à la section 4 de ce document ou répondre aux orientations générales du présent appel à projets;
  • être réalisés entre le 1er avril 2023 et le 31 mars 2024;
  • engendrer des retombées tangibles mutuellement bénéfiques pour les partenaires québécois et tunisiens.

Relatifs au demandeur

Pour obtenir un soutien financier, les projets doivent être présentés par des citoyens canadiens ou des résidents permanents du Canada vivant au Québec.

Pour être admissible, le demandeur doit être une personne morale dûment enregistré au Registraire des entreprises Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. depuis au moins trois ans et ne pas être en défaut en vertu des lois qui le régissent.

Directives pour le financement

La subvention demandée pour un projet retenu ne pourra excéder 7 000 $ CA par projet.

L’engagement financier du gouvernement du Québec, sous réserve des prérogatives de l’Assemblée nationale au regard de l’adoption des crédits annuels, porte sur une ou deux années financières débutant le 1er avril 2023 et se terminant le 31 mars 2024.

L’appui financier sera accordé au partenaire québécois du projet exclusivement.

Les organisations dont les projets auront été sélectionnés s’engagent à produire un rapport financier et narratif sur le projet financé faisant notamment état des retombées escomptées. Une lettre d’entente précisant diverses modalités devra être signée afin que la contribution financière puisse être versée.

Dépenses admissibles et non admissibles

Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • Frais reliés à des collaborations virtuelles;
  • Frais pour l’organisation d’un colloque, d’une conférence, d’un séminaire, d’un festival ou d’autres activités similaires ou pour la participation à de telles activités;
  • Frais pour l’organisation d’activités de formation ou de partage d’expertise;
  • Frais pour la publication et la diffusion de données relatives aux résultats du projet;
  • Frais pour les déplacements internationaux et pour les déplacements locaux au Québec et en République tunisienne (dans le respect des consignes de sécurité et des restrictions émises par les autorités de santé publique);
  • Allocations forfaitaires quotidiennes des participants (hébergement, repas);
  • Frais de délivrance de visas (pour des situations spécifiques) ou d’autres documents d’entrée et de séjour qui pourraient être exigés;
  • Frais d’assurance voyage et de dédouanement (jusqu’à concurrence de 500 $).

Les dépenses non admissibles sont les suivantes :

  • Toute dépense relative au financement courant d’un organisme et à la rémunération de son personnel;
  • Toute dépense ayant déjà fait l’objet d’une aide provenant d’un autre programme gouvernemental portant sur la même dépense;
  • Frais de voyage en première classe ou en classe affaires (ou l’équivalent) et frais de bagages excédentaires.

Critères d'évaluation

Les projets soumis seront évalués selon ces critères :

  • Pertinence des objectifs et des résultats attendus au regard des secteurs jugés prioritaires (voir section 3 du présent document) dans le cadre du présent appel à projets;
  • Possibilité de développement de partenariats institutionnels ou de partenariats d’affaires complémentaires et durables par le biais notamment de la réciprocité de l’implication active des partenaires;
  • Qualité, rigueur et diversité du montage financier;
  • Démonstration de retombées concrètes et favorables et du renforcement des liens durables entre les partenaires québécois et tunisiens;
  • Caractère novateur des projets de coopération;
  • Mise en valeur et diffusion des résultats des projets.

Le processus d’évaluation des projets est coordonné par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et le ministère de la Culture et des Communications, en étroite collaboration avec le Bureau du Québec à Rabat et les ministères sectoriels québécois concernés. Les renseignements soumis dans le cadre du présent appel à projets pourraient donc être communiqués à ces ministères. Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et le ministère de la Culture et des Communications conservent cependant la responsabilité de la sélection définitive des projets et de la détermination des sommes qui leur seront accordées.

Présentation de la demande

Note

À propos du formulaire

Veuillez enregistrer le formulaire sur votre ordinateur avant de le remplir avec Adobe Reader (version 8.0 ou plus). Ne pas remplir le formulaire dans un navigateur Web. Ne pas modifier le PDF dans aucune circonstance.

Les dossiers de demande de financement doivent être transmis par courriel et composés des documents suivants :

Tout dossier soumis après la date ci-dessous ne sera pas considéré.

Dépôt de votre demande et questions sur le processus

Projets retenus 2020-2021

E-NUNDATION – Pour une gestion opérationnelle des inondations – Déploiement à Bousselem (Tunisie)

E-NUNDATION est une plateforme numérique de sensibilisation et d'éducation des citoyens à l'égard des risques d'inondation. Il s'agit également d'un outil d'aide à la décision pour la prévention et la gestion opérationnelle des inondations. En situation de crise, les décideurs utiliseront E-NUNDATION pour appliquer le plan d'urgence en fonction de la localisation et du niveau d'exposition des éléments vulnérables.

Partenaire du Québec : Geosapiens inc.
Partenaire de la Tunisie : Institut national agronomique de Tunisie
Amélioration de la fiabilité et de l'autonomie du réseau de télécommunication mobile

L'objectif de ce projet est de s'attaquer au défi de la discontinuité du service de télécommunication dans les zones dépourvues de réseau électrique et qui doivent se fier à des génératrices diesel. Le projet vise à fournir un système d'énergie solaire et de stockage par batterie suffisamment petit et puissant pour être installé n'importe où. Il vise également à développer une nouvelle technologie capable de rendre les installations de télécommunication en milieu isolé plus autonomes et plus fiables.

Partenaire du Québec : Audace Technologies inc.
Partenaire de la Tunisie : ADT MENA
Partenariat Tunisie-Québec en visioconférence commerciale

Ce projet consiste à franchiser la marque L’Aquarium, un service de webdiffusion et de téléconférence. Ce produit a été conçu par l’agence numérique Blue pour le marché des entreprises québécoises et pour le secteur de l'événementiel du Québec. La commercialisation à l’international en Tunisie et l’utilisation du logiciel libre Jitsi permettent de mutualiser les coûts et les risques rendant possible la rentabilité financière tout en servant de fondation pour l’extension à d’autres produits.

Partenaire du Québec : Coderbunker inc.
Partenaire de la Tunisie : Diginov
Maillage d’entreprises manufacturières et technologiques en fonction de leur niveau de maturité en IA

Le projet permettra un meilleur accompagnement des entreprises en démarrage de Starti4, un outil diagnostic adapté aux entreprises qui fournissent des solutions numériques 4.0 et une prise de contact entre les entreprises québécoises et tunisiennes. Les cinq entreprises tunisiennes et les cinq entreprises québécoises issues de la première cohorte auront l'occasion de se rencontrer en personne au début de 2022.

Partenaire du Québec : Productique Québec
Partenaire de la Tunisie : École nationale d’ingénieurs de Sousse
Incubateur virtuel et créativité

Ce projet vise la création d'un incubateur virtuel qui fournira un espace de formation, de travail et de démarrage pour les entrepreneurs. La thématique choisie est la créativité, et des formations seront offertes sur les thèmes de la réalité virtuelle, de l'animation 3D, de la chaîne de blocs (blockchain) et de l'intelligence artificielle. Un des objectifs est de stimuler les nouvelles collaborations en recherche, en innovation et en entrepreneuriat dans le domaine des industries créatives et numériques.

Partenaire du Québec : DigiHub Shawinigan
Partenaire de la Tunisien : DALL DigiArt Living Lab
Développement d’interface numérique innovante pour la détection des défauts de fabrication additive

Ce projet vise à mettre en place une série de solutions numériques pour assurer la détection en temps réel des défauts et des risques de défaillance des imprimantes 3D et des robots soudeurs équipés d'ordinateurs de bord pour contrôler les paramètres de fabrication. Une interface interactive humain-machine sera développée à cet effet. Les retombées portent autant sur la réduction du gaspillage de pièces que sur la formation du personnel hautement qualifié.

Partenaire du Québec : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
Partenaire de la Tunisien : Société des ingénieurs pour les affaires

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux appels à projets.
M'abonner à l'infolettre

Dernière mise à jour : 2 décembre 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec