Reconnaître les aliments québécois

Indication de l'origine des fruits et légumes frais du Québec

Notion d'origine

L’origine d’un produit agricole correspond au lieu où il a été cultivé ou récolté.  

La provenance d’un produit fait plutôt référence aux endroits ou aux emplacements où il s’est retrouvé. Par exemple, des tomates originaires des États-Unis peuvent provenir de l’Ontario et être emballées au Québec. 

L’origine d’un fruit ou d’un légume est donc unique.

Obligations des commerçants

Les commerçants doivent indiquer l’origine des fruits et légumes frais du Québec : 

  • lorsqu'ils sont préemballés ou vendus en vrac au détail, par exemple dans les marchés publics, les fruiteries, les épiceries; 
  • dans toutes les publicités pour leur vente, comme les circulaires et les affiches. 

Pour éviter toute incertitude, les expressions autorisées sont : 

  • Produit du Québec
  • Cultivé au Québec
  • Récolté au Québec
  • Dénomination du produit du Québec (ex. : fraises du Québec)

Moyens utilisés

Produits du Québec préemballés : l’origine doit être indiquée directement sur l’emballage ou sur un autocollant apposé sur l’emballage. 

Produits du Québec vendus en vrac : l’origine doit être inscrite sur une affiche, un écriteau, une pancarte ou tout autre support visuel approprié placé à proximité du produit qui est mis en vente.

Pour en savoir plus, consultez le Guide d’application – Indication de l’origine des fruits et légumes frais Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. à l'intention des commerçants.

Certification Aliments du Québec

Pour que les consommateurs puissent trouver facilement les produits du Québec, de nombreuses entreprises québécoises adhèrent au programme de certification de l'organisme Aliments du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Grâce à cette certification, des milliers de produits sont faciles à repérer. Ils portent l’un des logos suivants (autres couleurs et déclinaisons possibles) :

Les logos sont apposés sur l’emballage des produits du Québec ou sur l’étiquette de prix dans les supermarchés et les épiceries.

En l’absence d’un logo, il est aussi possible de consulter l’épicier ou le restaurateur si vous souhaitez privilégier les produits du Québec.

Appellations réservées et termes valorisants

Les consommateurs recherchent des saveurs uniques et locales, tout comme celles qui font partie de notre patrimoine.

En réponse à cette demande, certains produits sont désignés par une appellation réservée ou un terme valorisant. Une telle reconnaissance vise tout d’abord à protéger légalement le nom d’un produit. Pour les consommateurs, c’est une façon de s’assurer de son authenticité.

Cette mention contribue aussi au rayonnement du produit et au développement des entreprises qui en bénéficient. Elle peut favoriser le développement régional en stimulant l’activité économique des entreprises d'une région.

Appellations réservées reconnues au Québec

L'expression « appellation réservée » désigne des produits qui se distinguent en raison de leurs caractéristiques particulières ou de leur mode de fabrication.

Les appellations qui sont actuellement reconnues font référence au mode de production, au lien avec un terroir ou à une spécificité : 

Termes valorisants

Un terme valorisant sert à désigner les caractéristiques ou les méthodes de fabrication ou de production particulières d'un produit, par exemple :

  • un savoir-faire original;
  • un mode d'élevage caractéristique;
  • une forme de culture singulière qui se rattache à la configuration géographique du terrain;
  • un processus de fabrication lié au climat.

La réputation du produit est un autre facteur qui est considéré pour l’attribution de cette mention. La population doit avoir une opinion positive du produit et associer sa qualité à son origine géographique.

Certification et surveillance

L'authenticité des appellations réservées et des termes valorisants est garantie par l'attribution d'une certification et d'un logo. Ces éléments attestent que le produit a passé par l'ensemble du processus et qu'il satisfait au cahier des charges ou à la norme définie dans un règlement.

Le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est l'organisme qui assure la reconnaissance et la surveillance de l'usage des appellations réservées et des termes valorisants.

Signalement d’une infraction

Si vous croyez qu’une entreprise ou un organisme de certification contrevient aux normes d’une appellation réservée ou d’un terme valorisant, il est possible de faire une demande de vérification Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. au CARTV.

Dépôt d’une demande de reconnaissance

Les associations ou regroupements d’entreprises peuvent soumettre une demande pour bénéficier d’une appellation réservée ou d’un terme valorisant au Québec. Consultez le processus de reconnaissance Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Soutien financier

Le Programme d’appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. favorise la création de nouvelles appellations réservées et de nouveaux termes valorisants. Il soutient les projets présentés par les associations ou regroupements d’entreprises et leur offre un accompagnement.