Pandémie COVID‑19 - Afin de suivre les mises à jour des directives à appliquer, lesquelles pourraient évoluer à tout moment, nous vous demandons de les consulter régulièrement sur cette page.

Pandémie COVID-19 - Informations importantes aux travailleurs qui dispensent des services de soutien à domicile dans le cadre de l’allocation directe/chèque emploi-service

Dans le contexte de la pandémie de COVID‑19, le gouvernement du Québec a annoncé certaines obligations pour le personnel œuvrant dans les secteurs de la santé, de l’éducation et des milieux de garde.

Ainsi, voici les directives qui doivent obligatoirement être appliquées par les travailleurs qui dispensent des services de soutien à domicile dans le cadre de l’allocation directe/chèque emploi-service.

Responsabilités des travailleurs engagés dans le cadre de l’allocation directe/chèque emploi-service

  • Les travailleurs qui présentent des symptômes d’allure grippale doivent rapidement communiquer avec la ligne d’information du gouvernement du Québec sur la COVID‑19 au 1 877 644-4545, afin de connaître la marche à suivre pour assurer leur santé et éviter la propagation du virus.
  • Aucun travailleur présentant des symptômes d’allure grippale ou ayant été en contact étroit avec un cas probable ou confirmé de COVID-19 ne doit rendre visite à un usager.
  • Aucun travailleur ne doit rendre visite à un usager dans les 14 jours suivant le retour d’un voyage dans un pays étranger, peu importe le pays. Ce travailleur doit obligatoirement s’isoler pour une période de 14 jours.
  • Les travailleurs concernés par ces mesures doivent rapidement en informer leur employeur (l’usager) et communiquer avec le CLSC de l’usager afin d’éviter d’éventuelles ruptures de services.
  • Plusieurs programmes d’aide sont présentement offerts aux travailleurs, résidents du Québec, qui perdent leur revenu en raison de la COVID-19. Les travailleurs concernés par ces mesures pourraient bénéficier de l’un d’entre eux. Un outil permettant de déterminer le type d’aide qui pourrait répondre à la situation d’un travailleur est disponible sur la page Programmes d’aide gouvernementaux COVID-19.

Avant de se rendre à domicile

  • Les travailleurs doivent communiquer avec l’usager pour vérifier s’il y a un retour de voyage depuis moins de 14 jours, la présence de symptômes d’allure grippale ou un contact étroit avec un cas probable ou confirmé de COVID-19.
  • Dans l’affirmative, référer l’usager à la ligne d’information du gouvernement du Québec sur la COVID‑19 au 1 877 644-4545.
  • S’il est déterminé que l’usager est à haut risque d’avoir contracté la COVID-19 ou si l’usager a été dépisté positif à la COVID-19 et qu’il doit demeurer à son domicile :
    • Informer l’usager que vous devez suspendre temporairement la prestation de ses services;
    • Communiquer rapidement avec le CLSC de l’usager afin d’éviter d’éventuelles ruptures de services.
  • Aucun travailleur ne doit dispenser des services à un usager à haut risque d’avoir contracté la COVID-19 ou à un usager qui a été dépisté positif à la COVID-19. 

Des services prioritaires qui doivent être maintenus 

  • En l’absence d’un retour de voyage depuis moins de 14 jours, de symptômes d’allure grippale ou de contact étroit avec un cas probable ou confirmé de COVID-19, chez l’usager et le travailleur, ce dernier doit poursuivre la prestation de services de soutien à domicile à l’usager.
  • Les travailleurs qui refuseraient de poursuivre la prestation des services à un usager malgré l’absence de facteurs de risque doivent obligatoirement en informer l’usager et contacter rapidement le CLSC afin d’éviter d’éventuelles ruptures de services.
  • Les travailleurs peuvent bénéficier du service de garde d’urgence mis en place pour les travailleurs ayant un travail jugé prioritaire. Consulter la page Services de garde d'urgence.

Protection des travailleurs 

  • Dans le contexte où la transmission communautaire du virus s’étend désormais à l’ensemble du Québec, les travailleurs qui dispensent des services à moins de 2 mètres d’un usager doivent porter un masque de procédure en continu. Le masque doit être changé s’il est mouillé, souillé ou à la fin du quart de travail.
    • Les masques de procédure seront distribués par le CLSC de l’usager qui veillera également à leur utilisation adéquate.
  • Considérant qu’aucun travailleur engagé dans le cadre de l’allocation directe/chèque emploi-service ne doit dispenser des services à un usager à haut risque d’avoir contracté la COVID-19 ou à un usager qui a été dépisté positif à la COVID-19, aucun autre équipement de protection individuelle ne sera fourni aux travailleurs.
  • Une formation, d’une durée de 15 minutes, portant sur l’hygiène des mains Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est recommandée aux travailleurs.

Services de soutien à domicile

Si vous vivez à domicile et que vous avez besoin d’aide pour effectuer certaines activités, vous pourriez avoir accès à des services de soutien à domicile.

Les services de soutien à domicile relèvent des établissements du réseau de la santé et des services sociaux, mission centre local de services communautaires (CLSC). Ces derniers ont la responsabilité de recevoir et d’évaluer les besoins de toute personne qui requiert leurs services.

Ils ont la responsabilité de dispenser eux-mêmes les services de santé ou les services sociaux requis par la personne ou, pour certains services de soutien à domicile et selon certaines conditions, de les faire dispenser par un prestataire externe tel qu’une entreprise d’économie sociale en aide à domicile, une entreprise privée ou un organisme communautaire. Les services de soutien à domicile peuvent aussi être dispensés par un travailleur engagé de gré à gré par l’usager au moyen de l’allocation directe/chèque emploi-service.

Les établissements doivent effectuer une démarche clinique, en collaboration avec l’usager et ses proches, au centre de laquelle se retrouve une évaluation de la situation et des besoins de l’usager.

Suivant cette évaluation, une planification des services à mettre en place est faite pour répondre à ses besoins. Toujours en collaboration avec l’usager et ses proches, le choix du ou des prestataires de services est effectué en assurant une prise en compte de sa situation, de sa sécurité et de celle de l’intervenant, ainsi que de l’expertise et de l’encadrement requis selon le type de soins et de services à fournir.

Si vous pensez avoir besoin de services de soutien à domicile, contactez votre CLSC Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Allocation directe/chèque emploi-service

L’allocation directe/chèque emploi-service est une modalité de prestation de services de soutien à domicile pouvant, dans certains contextes, être choisie par l’usager et l’intervenant. Cette modalité permet à l’usager de sélectionner et d’employer le travailleur qui dispensera certains de ses services de soutien à domicile, dans le respect de certaines balises.

L’allocation directe permet une plus grande latitude dans le choix des personnes qui dispensent leurs services. Elle vise également à prévenir l’épuisement des proches de l’usager. L’allocation directe comprend deux modalités d’utilisation, soient le montant forfaitaire et le chèque emploi-service, ce dernier étant la principale modalité utilisée dans le cadre de l’allocation directe.

Le chèque emploi-service est un mécanisme de gestion de l’allocation directe dont la création avait comme principaux objectifs de contrer le travail au noir et de soutenir l’usager dans son rôle d’employeur en simplifiant les tâches administratives liées à la paie. Ainsi, le chèque emploi-service permet à une institution financière de devenir agent payeur pour le CLSC et gestionnaire, pour l’usager, de la paie de l’employé.

Centre de traitement du chèque emploi-service

Le Centre de traitement du chèque emploi-service (CTCES) assure le traitement des opérations liées à la paie des employés, telles que le versement des salaires, de même que les prélèvements des cotisations prévues aux différents régimes de protection sociale et qui prépare et émet les feuillets gouvernementaux.

Lorsque la situation de l’usager permet l’utilisation de l’allocation directe/chèque emploi-service, le CLSC inscrit l’usager au CTCES (institution financière désignée pour l’ensemble de la province). Le CLSC attribue des heures de services selon la détermination des besoins et la planification des services réalisées en collaboration avec l’usager et ses proches.

Le CLSC alloue les sommes nécessaires pour payer les services requis par l’entremise du CTCES. Dans le cadre de l’allocation directe/chèque emploi-service, aucun argent ne transite par l’usager.

Publications

Pour de plus amples informations sur les rôles et responsabilités de la personne qui reçoit les services (l’usager) et de la personne qui fournit les services (le travailleur engagé de gré à gré) dans le cadre de l’allocation directe/chèque emploi-service, vous pouvez consulter les dépliants d’information :