Allocations et ajustements

Vous pouvez recevoir des allocations pour contraintes temporaires ou des sommes supplémentaires appelées « ajustements ».

Ajustement de la prestation de base

Depuis le 1er février 2018, le montant de la prestation de base des personnes bénéficiant d'une aide financière de dernier recours est bonifié. 

Cette augmentation prend la forme d'une somme ajoutée tous les mois à la prestation de base. 

Elle tient compte de la composition du ménage et du programme dont la personne bénéficie. 

Allocation pour contraintes temporaires

L'allocation pour contraintes temporaires est une aide financière qui s'ajoute à la prestation de base. 

Si vous ne présentez pas de contraintes sévères à l'emploi, vous pourriez recevoir une allocation pour contraintes temporaires dans les cas suivants : 

  • Votre état physique ou mental vous empêche, pour une période d'au moins 1 mois, de réaliser une activité de préparation à l'emploi, d'insertion ou de maintien en emploi.
  • Vous êtes enceinte d'au moins 20 semaines.
  • Vous avez un enfant à charge qui, au 30 septembre, avait moins de 5 ans ou, s'il avait déjà 5 ans, ne pouvait obtenir une place dans une classe de maternelle à temps plein.
  • Vous gardez un enfant à charge et vous recevez pour cet enfant une prestation pour enfant handicapé de Retraite Québec.
  • Vous avez 58 ans ou plus.
  • Vous avez trouvé refuge dans une maison d'hébergement pour victimes de violence.
  • Vous procurez des soins constants à une personne dont l'autonomie est réduite de façon importante à cause de son état physique ou mental qui requiert des soins constants.
  • Vous êtes une personne adulte responsable d'une ressource de type familial (résidence d'accueil ou famille d'accueil) reconnue en vertu de la Loi sur les services de santé et les services sociaux.
  • Vous êtes une personne adulte responsable d'un foyer d'accueil lié par contrat de service avec le ministère de la Sécurité publique et vous devez agir à ce titre à l'égard d'une personne qui est tenue d'y loger. Vous devez démontrer qu'au moins une des personnes dont vous prenez soin est en perte d'autonomie pour vous voir reconnaître des contraintes temporaires à l’emploi.

Lorsque les deux adultes ou l'un des deux adultes de la famille ont des contraintes temporaires, l'allocation pour contraintes temporaires s'ajoute à la prestation de base. 

Cette aide financière varie en fonction de la situation de chacun des adultes. 

Par exemple, l'un des deux adultes peut avoir des contraintes temporaires, alors que l'autre n'a aucune contrainte.

Ajustements pour enfants à charge

Pour répondre aux besoins essentiels de vos enfants, votre famille peut recevoir, en plus des prestations d'aide sociale, des sommes supplémentaires appelées « ajustements ».

Un enfant est considéré comme étant à la charge de ses parents lorsqu'il dépend d'eux pour sa subsistance et qu'il répond à l'un des critères suivants : 

  • il a moins de 18 ans, n'est pas marié ni parent d'un enfant à charge;
  • il a 18 ans et plus, fréquente un établissement d'enseignement, n'est pas marié, n'a pas de conjoint et n'est pas non plus le parent d'un enfant à charge. 

Ajustement pour personnes seules

Une personne seule peut recevoir, en plus de sa prestation de base, une somme supplémentaire appelée « ajustement pour personnes seules ». 

Vous pourriez la recevoir si vous êtes sans contraintes et que vous êtes prestataire du programme Aide sociale depuis au moins six mois consécutifs.  

Toutefois, les personnes seules suivantes n’y sont pas admissibles : 

  • Les adultes qui habitent dans un logement subventionné (se trouvant, entre autres, dans un HLM ou dans un immeuble géré par une coopérative).
  • Les adultes qui sont tenus de loger dans un établissement en vue de leur réinsertion sociale.
  • Les adultes qui sont hébergés dans un centre de réadaptation ou dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), de même que ceux pris en charge par une ressource intermédiaire ou une ressource de type familial.
  • Les adultes qui reçoivent des services en toxicomanie avec hébergement et qui ont droit à la prestation spéciale pour frais de séjour.
  • Les conjoints d’étudiant.

Dans son calcul du montant de l’ajustement auquel un prestataire peut avoir droit, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale tient compte de la somme qui pourrait lui être versée par Revenu Québec dans le cadre du programme Allocation-logement.