Vous pouvez quitter le Programme d’aide sociale ou le Programme de solidarité sociale et travailler? Vous pourrez ainsi améliorer votre situation financière.

Occuper un emploi vous permet

  • d’aller chercher de l’expérience;
  • d’être plus autonome financièrement.

Consultez un agent d’aide à l’emploi pour connaître les possibilités qui s’offrent à vous. Vous pouvez trouver un agent dans le Localisateur de bureaux de Services Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Connaître votre revenu disponible

Utilisez l’outil de simulation SimulRevenu Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Vous pourrez obtenir immédiatement une estimation de votre revenu disponible.

Exemple 1 : un couple sans enfant

Jean-Paul a 56 ans et il a une conjointe, Judy.

Jean-Paul avait perdu son emploi.

Judy et lui recevaient des prestations du Programme d’aide sociale. En retournant travailler, ils ont augmenté leur revenu disponible.

Voici les étapes qu’ils ont suivies :

  1. Rencontrer un agent d’aide à l’emploi dans un bureau de Services Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  2. Participer au programme de formation de la main-d’œuvre.
  3. Mettre à profit de nouvelles connaissances en travaillant quelques heures par semaine.
  4. Travailler à temps partiel (20 heures par semaine).
  5. Augmenter, après quelques semaines, les heures de travail à 35 heures par semaine.

Exemple 2 : une personne vivant seule

Patrick a 38 ans.

Il a reçu des prestations du Programme d’aide sociale pendant trois ans.

Il n’est plus prestataire de du Programme d’aide sociale. En allant travailler, il a beaucoup augmenté son revenu.

Voici les étapes qu’il a suivies :

  1. Rencontrer un agent d’aide à l’emploi dans un bureau de Services Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  2. Participer à un club de recherche d’emploi. Cela lui a donné droit à une allocation.
  3. Travailler à temps partiel (20 heures par semaine) au salaire minimum.
  4. Travailler, après quelques semaines, à temps plein.
  5. Bénéficier du supplément à la prime au travail.

Exemple 3 : une chef de famille monoparentale

Lucie, 26 ans, vit seule avec sa fille de six ans.

Elle était prestataire de du Programme d’aide sociale pendant cinq ans.

En retournant travailler, elle a augmenté son revenu annuel disponible.

Voici les étapes qu’elle a suivies :

  1. Rencontrer un agent d’aide à l’emploi dans un bureau de Services Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  2. Participer au programme de formation de la main-d’œuvre.
  3. Travailler à temps plein au salaire minimum.
  4. Obtenir, après quelques mois, une augmentation de salaire grâce à son professionnalisme et à sa motivation.
  5. Bénéficier du supplément à la prime au travail.

Exemple 4 : un couple avec enfants

Carl et Maria sont parents de deux enfants de sept et de neuf ans.

Ils ont été prestataires de du Programme d’aide sociale pendant un an et demi.

En trouvant chacun un emploi, ils ont augmenté leur revenu annuel disponible.

Voici les étapes que Carl a suivies :

  1. Rencontrer un agent d’aide à l’emploi dans un bureau de Services Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  2. Bénéficier de services d’aide à l’emploi. Cela lui a donné droit à une allocation.
  3. Travailler, après quelques semaines, à temps partiel (20 heures par semaine) au salaire minimum.
  4. Travailler, après quelques mois, à temps plein.

Voici les étapes que Maria a suivies :

  1. Participer au Programme d’aide à l’intégration des immigrants et des minorités visibles en emploi (PRIIME).
  2. Travailler à temps plein au salaire minimum.