Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT)

Le PATT devait cesser d’être offert lorsque d’autres programmes d’aide financière permettraient de couvrir les mêmes besoins. La Prestation canadienne d’urgence (PCU) du gouvernement fédéral répond aux besoins de la population. C’est pourquoi le PATT n’a plus besoin d’être maintenu.

Toutes les inscriptions qui auront été reçues avant 16 h le 10 avril seront traitées selon le processus de traitement actuel.

Oui, toutes les demandes d’aide reçues d’ici la fin du programme seront traitées de manière diligente. Les demandeurs recevront une communication les informant de la décision rendue concernant leur dossier et du motif justifiant le refus, le cas échéant. 

Les demandeurs disposent de 30 jours à partir de la date à laquelle ils ont reçu la décision relative au PATT pour demander un réexamen administratif de celle-ci. Chacune des demandes de réexamen administratif reçues dans les délais prévus sera traitée.

Non. Vous devez vous-même faire une demande à la PCU à l’adresse https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/faire-demande-pcu-aupres-arc.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Pour des réponses aux questions les plus courantes concernant la PCU, communiquez avec la ligne d’aide automatisée au 1 833 966-2099. Pour parler avec un agent au sujet de la PCU ou de votre dossier de l’Agence de revenu du Canada, composez le 1 800 959-7383.

La suspension du traitement des demandes en attente d’une décision de l’assurance-emploi est maintenue jusqu’au 20 avril 2020. Si vous ne communiquez pas avec elle d’ici cette date, vous recevrez un avis de la Croix-Rouge au cours des jours suivants pour préciser le statut de la demande.

L’objectif a toujours été de répondre dans un délai de 48 heures. À noter qu’au lancement du programme, vu le grand nombre de demandes reçues en peu de temps, cet objectif n’a pas été atteint. Mais depuis des mesures ont été prises et nous respectons nos engagements.

Relance complète de l'industrie de la construction

À compter du 11 mai 2020, tous les chantiers peuvent reprendre leurs activités dans l’ensemble des secteurs de l’industrie de la construction, soit le secteur résidentiel, celui du génie civil et de la voirie, le secteur institutionnel et commercial ainsi que le secteur industriel. Cette reprise entraîne également la réouverture des chaînes d'approvisionnement de l’industrie, composées de nombreuses PME.

Non. La condition de la date de prise de possession au plus tard le 31 juillet 2020 est levée. Tous les travaux de construction et de rénovation résidentielle sont donc permis.

Non. Aucune autorisation, autre que celles requises habituellement, n'est nécessaire.

Oui. L’industrie de la construction pourra reprendre ses activités tout en posant les gestes nécessaires pour limiter la propagation du virus et ainsi assurer la sécurité des travailleurs et travailleuses. La relance des activités de cette importante industrie de notre économie se fait dans le respect des directives émises par les autorités de la santé publique.

Le 13 avril dernier, le Guide COVID-19 – Chantiers de construction Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ainsi que la Liste de vérification quotidienne – COVID-19 (PDF, 184 Ko) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ont été mis en ligne par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Le guide présente les mesures à adopter sur les chantiers de construction pour réduire la contamination des travailleurs par la COVID-19. Ces mesures sont en conformité avec les directives émises par les autorités de la santé publique.

Service d'offres d'emploi Jetravaille!

Le service de placement simplifié et gratuit Jetravaille! facilite le jumelage entre toutes les entreprises qui ont des besoins de main-d’œuvre et les personnes à la recherche d’un emploi. Cependant, les offres des entreprises de services et d’activités prioritaires et de celles qui sont autorisées à reprendre leurs activités dans le contexte de la pandémie seront traitées en premier.

Un outil personnalisé d’aide à la recherche est offert aux chercheurs d’emploi. Il permet de voir, dans la section « Postes offerts » de leur profil de candidat, des offres d’emploi correspondant à leur profil et classées par ordre de pertinence.

Un service de géolocalisation pourra notamment afficher la localisation des offres d’emploi et évaluer la distance entre le lieu de résidence du candidat et le lieu de travail lié à l’offre d’emploi.

Oui. Dès la mise en ligne de Jetravaille!, la plateforme temporaire a été retirée.

Oui. La plateforme Web transitoire était une page créée à l’interne par les équipes du gouvernement du Québec, alors que Jetravaille! est un service de placement beaucoup plus élaboré qui a requis une conception externe. On ne pouvait donc pas simplement transférer les données d’une plateforme à l’autre. Nous pourrons toutefois accompagner les entreprises qui auraient besoin d’aide pour se créer un compte.

Oui. Jetravaille! est un service gratuit tant pour les chercheurs d’emploi que pour les entreprises qui affichent des emplois.

L’inscription du chercheur d’emploi est possible en français ou en anglais, selon la langue d’accès choisie. Toutefois, pour les entreprises, les inscriptions ne sont possibles qu’en français.

Non. Un seul profil utilisateur peut être créé pour chaque entreprise. Les renseignements liés à l’utilisation de ce profil peuvent être partagés au sein de l’entreprise si plus d’une personne est autorisée à l’utiliser.

L’entreprise peut s’inscrire uniquement en se servant des données de l’établissement situé au Québec.

Le libre-service est privilégié. Toutefois, il est possible de communiquer avec nous par téléphone en composant le 1 888 EMPLOIS (1 888 367-5647) ou de cliquer sur la fonction « Nous joindre » afin de transmettre une demande détaillée en précisant vos coordonnées.