Le diagnostic génétique préimplantatoire se fait sur un embryon formé in vitro, en laboratoire. Un examen génétique est fait à partir d'une ou deux cellules prélevées sur un embryon rendu à un stade de développement suffisant.

Seuls les embryons sains sont choisis pour être transférés dans l'utérus de la femme.