Mission

Assurer la gestion et soutenir la mise en valeur des ressources énergétiques et minérales ainsi que du territoire du Québec, dans une perspective de développement durable.

Pour accomplir sa mission, le Ministère mise avant tout sur l’engagement quotidien de son personnel et sur son expertise de pointe. Dans l’histoire de l’organisation, l’acquisition et le développement du savoir scientifique sont non seulement un actif précieux, mais aussi une nécessité pour assurer un développement cohérent et responsable des ressources.

Comme c’est le cas pour un bon nombre de ministères, la nature de l’expertise déployée au sein de l’organisation est parfois méconnue auprès de certaines clientèles. Prenant appui sur cette expertise de pointe et sur sa volonté de contribuer au développement de la société québécoise, le Ministère se projette dans l’avenir en se donnant une vision organisationnelle fondée sur la reconnaissance de l’expertise de son personnel.

Vision

Le développement économique responsable au cœur de notre action.

Valeur 

Le Ministère favorise le développement de projets de mise en valeur du territoire et des ressources minérales et énergétiques qui sont bien accueillis par les communautés. À cette fin, il a dévoilé, le 24 janvier 2017, cinq orientations en matière d’acceptabilité sociale (PDF 1,24 Mo) (résumé (PDF 553 Ko)). Ces orientations sont le fruit d’un vaste chantier  amorcé à l’automne 2014 qui a donné lieu à la production d’un diagnostic sur les pratiques et les outils du Ministère ainsi qu’à la diffusion du Livre vert sur l’acceptabilité sociale (PDF 544 Ko).

L’acceptabilité sociale résulte du jugement collectif à l’égard d’un projet. Ce jugement peut évoluer dans le temps et est influencé par un ensemble de facteurs. Dans son nouveau rôle-conseil en matière d’acceptabilité sociale, le Ministère encourage les promoteurs à prendre davantage en compte ces facteurs.

Facteurs d'influence de l'acceptabilité sociale (PDF 1,40 Mo)

Pour en apprendre davantage sur les rôles du Ministère, du promoteur et des citoyens qui s’impliquent dans un comité de suivi, visionnez cette vidéo.

À ce jour, le Ministère a actualisé son offre d’accompagnement des promoteurs et des communautés locales (PDF 729 Ko).

Autres mesures concrètes en cours

  • Accompagner et encourager les promoteurs dans les bonnes pratiques, concernant notamment la mise en place d’un comité de suivi tôt dans l’élaboration de leur projet
  • Informer la population sur les projets majeurs, les usages et les droits consentis sur le territoire, les processus d’autorisation des projets et les guides existants
  • Réviser le processus d’affectation territoriale pour le rendre plus transparent et participatif
  • Encourager les acteurs locaux à participer activement au développement des projets (consultations publiques, comités de suivi)
  • Produire un guide de bonnes pratiques pour la mise en place et le fonctionnement d’un comité de suivi

Pour plus de détails sur les mesures prises par le Ministère, consultez l’affiche sur l’acceptabilité sociale (PDF 678 Ko), présentée à Québec Mines 2017.

À voir également

L’acceptabilité sociale au cœur des projets majeurs

Rendez-vous sur la page Projets majeurs Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour suivre l’évolution des projets d’envergure suivis par le Ministère en matière de mise en valeur du territoire public et des ressources énergétiques ou minérales.

Références citées :
YELLE, V. (2013). Social perception of ecosystem management in Quebec’s black spruce forest – Can large harvests emulating fire be acceptable to forest users, stakeholders and the uninformed public? (thèse de doctorat, Université Laval, Québec, Canada). http://theses.ulaval.ca/archimede/meta/29770  Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

STANKEY, G. H., et B. Schindler. (2006). Formation of Social Acceptability Judgments and Their Implications for Management of Rare and Little-Known Species. Conservation Biology, Volume 20 (no. 1), pp. 28-37.