L’évaluation des résultats d’ALIGO vise à faciliter la prise de décision à l’égard du renouvellement de la convention de subvention 2015-2018 conclue entre ALIGO et le Ministère pour le soutien à son fonctionnement, dont l’échéance est le 31 mars 2018.

Ce rapport porte un jugement sur les résultats obtenus par ALIGO du 1er avril 2015 au 31 mars 2018. Durant cette période, l’aide financière accordée à ALIGO par le Ministère a totalisé 7,1 M$.

Cette évaluation a été réalisée conformément à la Politique ministérielle d’évaluation de programme et à la Charte de l’évaluation des programmes.

Principaux résultats et avis de l’évaluation

Dans l’ensemble, les résultats d’ALIGO sont jugés satisfaisants par rapport aux cibles du Ministère. L’évaluation confirme :

  • la pertinence du soutien au dispositif;
  • l’efficacité de celui-ci quant à l’atteinte des résultats visés par le Ministère;
  • l’efficience de l’aide financière accordée;
  • la conformité de l’utilisation de la dépense publique.

Les principaux résultats constatés sont résumés ci-dessous.

Pertinence du soutien à ALIGO

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, car les résultats visés sont atteints.

  • Absence de franche diminution des principaux indicateurs (+ 19 % du nombre de projets de valorisation, + 14 % des revenus autonomes et +12 % des revenus provenant de la cotisation des commanditaires).
  • Complémentarité d’ALIGO dans son écosystème et une absence de chevauchement problématique avec d’autres organisations.
  • Moyenne de 171 déclarations d’invention des établissements commanditaires par année.
  • Cohérence des activités d’ALIGO avec des stratégies gouvernementales.
  • Au moins 85 % de la clientèle reconnaît la valeur ajoutée et l’utilité d’ALIGO.

Efficience de l’aide financière du Ministère

Avis de l’évaluation : Excellent, car les résultats visés sont dépassés.

  • Ratio de rendement de la dépense publique de 2,68.
  • Un effet de levier de la dépense publique de 12,21.
  • Ratio de dépense de 14 k$ par déclaration d’invention, 14 k$ par projet de valorisation et 28 k$ par brevet.

Efficacité d’ALIGO à atteindre les résultats visés par le Ministère

Résultats immédiats (extrants visés)

Avis de l’évaluation : Excellent, car les résultats visés sont dépassés.

  • Une forte présence de tous les principaux indicateurs de résultats.
  • Une présence de 149 partenariats et de 272 collaborations avec d’autres acteurs du système québécois d’innovation.
  • Une gestion d’un portefeuille d’actifs de propriété intellectuelle impliquant des mouvements dans le portefeuille d’actifs conjugués à une présence d’actifs de propriété intellectuelle dans chacune des catégories énumérées.
  • Une forte présence des activités habituellement attendues en matière de valorisation.

L’atteinte des résultats intermédiaires (effets visés)

Avis de l’évaluation : Excellent, car les résultats visés sont dépassés.

  • Un effet de levier des dépenses d’ALIGO pour la valorisation et le transfert de 30,06.
  • 69 licences en vigueur au 31 mars 2018, qui ont généré 2,69 M$.
  • 16 entreprises dérivées créées au cours de la période évaluée.
  • Une présence démontrée de trois cas à succès.

L’obtention de retombées socioéconomiques

Avis de l’évaluation : Excellent, car les résultats visés sont dépassés.

  • Des investissements induits vers les universités de 9,8 M$ et vers les entreprises dérivées de 215,3 M$.
  • Des retombées positives sur le chiffre d’affaires des entreprises exploitant une licence.
  • Des retombées économiques probantes et une création de richesse de 213 M$ pour le Québec.
  • La création ou le maintien de1154 emplois attribuables à la valorisation et au transfert.
  • Une valeur économique du portefeuille de placement de 16,99 M$.

Conformité de l’utilisation de l’aide financière

Conformité des opérations par rapport aux attentes du Ministère

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, car les résultats visés sont atteints.

  • Des frais administratifs et de gestion de 7 %.
  • Une utilisation de l’aide financière conforme à la convention d’aide financière et une masse salariale de la haute direction représentant 7 % des dépenses totales d’ALIGO.
  • Une démonstration d’une présence de saines pratiques de gestion, un conseil d’administration composé d’entreprises  représentant  adéquatement le milieu de la valorisation et qui ne reçoit pas de jeton de présence.
  • Un taux de satisfaction de 83 % pour les entreprises, de 16/17 pour les partenaires et commanditaires et de 16/17 pour les chercheurs.
  • L’illustration de trois témoignages d’entreprises illustrant un succès commercial et de retombées de croissance.

Dans le cas où l’entente d’aide financière du Ministère serait renouvelée, l’évaluation suggère aux décideurs et aux gestionnaires du Ministère de porter attention aux éléments suivants :

  • En lien avec la cible 2, il y aurait lieu d’inviter l’organisme à continuer ses efforts visant à assurer sa complémentarité à d’autres organismes de son écosystème et éviter le chevauchement problématique avec d’autres organisations.

Commentaires d’ALIGO

ALIGO accueille favorablement le présent rapport d’évaluation. L’organisme est sensible aux différents éléments soulevés, car il juge important d’atteindre les résultats visés par le soutien du Ministère.

À cet égard, le lancement de la Stratégie québécoise en recherche et innovation (SQRI) ainsi que la Stratégie des sciences de la vie, en mai 2017, a permis, à ALIGO, durant l’année 2017-2018, de soutenir adéquatement des projets nécessitant une aide financière en maturation technologique.

Les programmes supportés par ces stratégies apportent une contribution essentielle au succès des activités de transfert technologique. D’ailleurs la réduction du financement disponible par ce programme au Ministère, durant la période 2015-2017 par rapport aux années précédentes explique la réduction des dépenses de valorisation de 14 % et cela risque d’avoir aura une incidence négative le nombre de projets de valorisation, les revenus ainsi que sur le nombre d’ententes qui seront conclues dans les prochaines années, même si le lancement de la SQRI permettra de minimiser l’impact des coupures entre 2014 et 2017.

De même, l’aide financière pour le fonctionnement d’ALIGO, plafonné à 1,4 M$ pendant trois ans et à un niveau inférieur au montant qu’aurait reçu les sociétés MSBi Valorisation et Gestion Valeo si elles n’avaient pas groupé leurs activités par la création d’ALIGO, a eu un impact défavorable sur le nombre de dossiers qu’aurait pu valoriser ALIGO pendant la période évaluée ainsi que sur les résultats obtenus, même si nous avons réussi à maintenir une croissance de nos activités et de nos résultats. 

Malgré la perception qu’il y a un certain chevauchement avec d’autres organisations, l’évaluation indique l’absence de chevauchement problématique. À notre connaissance, aucune organisation n’intervient dans la gestion et la valorisation de la propriété intellectuelle provenant de nos partenaires universitaires sinon ces derniers qui sont nos commanditaires. 

ALIGO travaille étroitement avec ses partenaires universitaires ainsi qu’avec de nombreux organismes et acteurs de l’écosystème qui apportent les supports complémentaires et essentiels afin de maximiser les chances de succès des transferts technologiques à des entreprises dérivées ou à des entreprises existantes. 

ALIGO est fière de déployer ses activités en pleine cohérence avec les stratégies gouvernementales. À cet égard, ALIGO tient à souligner l’impact de ses activités en région, que ce soit par ses services offerts à ses partenaires situés aux quatre coins du Québec ou par l’accroissement de la compétitivité de PME en région. Les compagnies Techéol en Gaspésie et SM Suspensions situées à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier sont deux exemples d’entreprises qui bénéficient de technologies développées dans les universités à partir de fonds publics de recherche.

Pour des raisons « techniques », ALIGO n’a pas obtenu une appréciation qui dépasse l’atteinte des objectifs  en lien avec la conformité de la mise en œuvre du programme.  Nous avons obtenu une appréciation de « B », au lieu d’un « A » simplement parce que l’une des entreprises devant transmettre un questionnaire directement au Ministère afin d’illustrer un succès commercial et des retombées de croissance ne l’a pas fait, comme indiqué dans un message reçu du PDG de cette compagnie : « Je croyais que le sondage que j’ai fait au téléphone avec la firme de sondage était la même chose que ce questionnaire donc je ne l’ai pas rempli ». L’évaluateur a donc reçu trois témoignages au lieu de quatre, ce qui explique l’appréciation de B.

ALIGO considère les résultats de ce rapport d’évaluation plus que satisfaisants et adhère totalement aux suggestions d’amélioration des résultats présentés par l’évaluateur. 

Le présent résumé du rapport d'évaluation expose les principaux constats de celui-ci. Le rapport complet est accessible sur demande à l'adresse suivante : evaluation@economie.gouv.qc.ca.