Contexte de l'évaluation

Du 1er avril 2012 au 31 mars 2015, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) a bénéficié d'un financement de 2,03 M$ dans le cadre du volet 1 du Programme de soutien à la recherche sous la responsabilité du Ministère. Le CRBM a pour mission de contribuer à la croissance des biotechnologies marines par des activités de recherche et de développement scientifiques et de transfert industriel, notamment pour le secteur des sciences de la vie.

L'évaluation de l'organisme est effectuée à la demande du Secteur de l'innovation du Ministère et en vertu des conventions de subvention signées entre le Ministère et le CRBM. Cette évaluation vise à rendre compte de la pertinence et de la performance de l'organisme et à établir, le cas échéant, des pistes d'amélioration. Un comité d'évaluation composé de représentants du CRBM, du Ministère ainsi que du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation a validé les constats et les conclusions du rapport d'évaluation.

Réponses aux trois questions d'évaluation et principaux constats

Dans l'ensemble, les résultats du CRBM sont jugés satisfaisants. Les principales réalisations de l'organisme et les conclusions par rapport aux trois questions de l'évaluation sont présentées ci-dessous.

1. Le Ministère devrait-il continuer à intervenir?

L'intervention du Ministère est justifiée, car on constate une demande avérée pour les produits et services du CRBM, une valeur ajoutée très importante de ses activités ainsi qu'une efficience notable de l'organisme. Les principaux constats à l'égard de la pertinence sont les suivants :

  • Le nombre de clients pour les produits, services et infrastructures a été en moyenne de 69 par année et les partenaires associés aux projets et aux activités admissibles ont été en moyenne de 10 par année.
  • Les revenus autonomes ont augmenté de 31 % par rapport à ceux de la précédente évaluation.
  • Le CRBM présente une valeur ajoutée certaine : 90 % des clients et 87 % des partenaires et chercheurs considèrent le Centre comme utile. C'est le seul centre spécialisé en biotechnologies marines au Québec. Il collabore avec différents acteurs du système québécois d'innovation et des entreprises. Il prend aussi des mesures pour limiter les possibilités de concurrence avec le secteur privé.
  • Au total, 272 projets et activités de recherche et développement, de transfert technologique et de connaissances ont été réalisés en trois ans.
  • L'effet de levier du financement du Ministère de 3,25 a dépassé les attentes établies à 2,0.
  • Le ratio de rendement de la dépense publique est estimé à 1,29, ce qui signifie que cette intervention est rentable pour la population québécoise.

2. Les activités de l'organisme sont-elles conformes aux objectifs du financement?

Les activités du CRBM sont conformes aux objectifs du financement dans l'ensemble, car les services fournis sont adéquats, les pratiques de gestion sont généralement appropriées et le modèle d'affaires et de gouvernance est bien adapté à sa mission. Les principaux constats pour l'efficacité sont les suivants :

  • Au total, 217 livrables de recherche et développement et de transfert liés aux projets et aux activités admissibles ont été produits. Le nombre de produits et de services commercialisés a atteint 1 888 en trois ans.
  • Les taux de satisfaction sont élevés : 93 % pour les clients ainsi que pour les partenaires et chercheurs externes associés aux projets et aux activités admissibles.
  • De saines pratiques de gestion sont en place et une démarche de gestion de projet structurée facilite le suivi des projets et la reddition de comptes. Le conseil d'administration est représentatif des principales clientèles de l'organisme. Les fonds alloués sont utilisés pour réaliser les projets et les activités admissibles.
  • Les frais administratifs et de gestion ont représenté 22 % des dépenses totales en trois ans, ce qui ne respecte pas tout à fait la cible maximale de 20 %.
  • Le taux d'autofinancement global atteint 46 %, ce qui est supérieur à la cible de 40 %.
  • Les partenaires et les clients ont financé 51 % des budgets en espèces et en nature des projets et des activités admissibles, ce qui est beaucoup plus élevé que la cible de 20 %.

3. Les effets visés sont-ils obtenus?

Les effets visés ont été obtenus. Les activités du CRBM ont des effets bénéfiques pour le milieu de la recherche et pour les entreprises clientes. Elles génèrent aussi des retombées socioéconomiques pour le Québec.

Les principaux effets sont les suivants :

  • Des chercheurs québécois externes ont été associés aux travaux, de 8 à 13 selon l'année. De plus, 93 % des chercheurs et des partenaires ont retiré plusieurs effets bénéfiques de la collaboration avec le Centre, comme l'accès à un réseau plus large et une plus grande sollicitation de leur expertise.
  • Le CRBM a contribué à la formation d'étudiants de niveaux collégial et universitaire, en accueillant six stagiaires et en effectuant des conférences-cours et des séminaires auprès d'étudiants universitaires.
  • Les entreprises clientes ont pu résoudre au moins une problématique (81 % de celles-ci) et obtenir au moins un effet en matière d'innovation organisationnelle, de produits ou de procédés (50 %). Trois cas à succès illustrent les retombées bénéfiques pour les entreprises clientes.
  • La création de richesse nouvelle pour le Québec est estimée à 2,4 M$ en trois ans. Quelques emplois ont été créés par les clients et le Centre. Celui-ci contribue à la diffusion de l'expertise en biotechnologies marines et au rayonnement du créneau d'excellence Ressources, sciences et technologies marines. 

Piste d'amélioration

Bien que les résultats du CRBM soient satisfaisants, une piste d'amélioration pourrait être examinée.

Les frais de gestion dans les dépenses totales sur trois ans ont été un peu plus élevés (22 %) que le maximum de 20 % attendu par le Ministère, mais ils ont atteint cette cible en 2014. Il faudrait voir s'il est possible pour le CRBM de maintenir ces frais à 20 % de ses dépenses totales, tout au plus, en considérant les frais associés aux espaces et aux équipements requis pour réaliser ses activités.

Le présent résumé du rapport d'évaluation expose les principaux constats de celui-ci. Le rapport complet est accessible sur demande à l'adresse suivante : evaluation@economie.gouv.qc.ca.