Contexte de l’évaluation

La présente évaluation vise à apprécier les résultats de l’aide financière de 9,5 M$ accordée au CTEQ, du 1er mars 2015 au 31 mars 2019.

L’évaluation vise à apprécier dans quelle mesure le CTEQ atteint les résultats attendus par le Ministère et à s’assurer qu’il répond à un besoin justifiant un financement public. Par conséquent, il est nécessaire d’évaluer la pertinence, l’efficacité et les effets de l’aide accordée par le Ministère ainsi que la conformité de l’utilisation de l’aide financière.

La Direction des programmes et de l’évaluation (DPE) du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) a été mandatée pour effectuer ces travaux d’évaluation. Celle-ci a été réalisée conformément à la Politique ministérielle d’évaluation de programme du MEI.

Avis de l’évaluation et principaux résultats

Globalement, l’évaluation confirme la pertinence du financement accordé au CTEQ, son efficacité et ses effets positifs pour la clientèle visée, l’efficience de la dépense publique et la conformité de l’utilisation de l’aide financière.

Les principaux constats sont les suivants :

Pertinence du soutien à l’organisme

Le besoin justifiant le soutien à l’organisme

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, avec une cible dépassée et une cible atteinte.

  • Persistance d’un besoin de soutenir le transfert d’entreprise et cohérence avec les orientations gouvernementales.
  • Complémentarité de l’organisme dans son milieu et absence de chevauchement problématique.

L’utilité de l’organisme

Avis de l’évaluation : Perfectible, avec une cible atteinte et une cible en partie atteinte.

  • Valeur ajoutée du CTEQ reconnue par 86 % de la clientèle et 97 % des partenaires.
  • Utilité des services du CTEQ reconnue par 55 % de la clientèle et 86 % des partenaires.

Efficacité du soutien à l’organisme

L’atteinte des résultats immédiats (extrants) visés

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, avec une cible dépassée, une cible en partie atteinte et une cible atteinte.

  • Réalisation de plusieurs actions de sensibilisation ayant joint 5 750 personnes en 2019.
  • Environ 20 activités de formation pour les cédants et les repreneurs par année.
  • Demande avérée pour l’INDEX et participation de plusieurs experts aux activités du CTEQ.

L’atteinte des effets visés

Avis de l’évaluation : Très satisfaisant, car les quatre cibles sont dépassées.

  • 8 564 cédants et repreneurs guidés dans un processus de transfert d’entreprise.
  • 1 140 jumelages réalisés au cours de la période évaluée.
  • 1 028 transferts initiés et 336 transferts complétés.
  • Cinq cas à succès probants.

L’obtention de retombées socioéconomiques

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, avec deux cibles dépassées et une cible atteinte.

  • 3 522 emplois associés à des entreprises transférées.
  • Maintien d’entreprises dans leur milieu et production maintenue estimée à 16 M$ au Québec.
  • Cinq témoignages d’entreprises.

Efficience de l’aide financière du Ministère

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, avec deux cibles atteintes.

  • Revenus autonomes de source privée (742 k$).
  • Ratio de rendement de la dépense publique estimé à 1,1.
  • Retombées économiques évaluées à 14,9 M$.

Conformité de l’utilisation de l’aide financière consentie à l’organisme

La conformité de la mise en œuvre de la convention de subvention

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, avec une cible atteinte, deux cibles dépassées et une cible en partie atteinte.

  • Respect des balises normatives de la convention de subvention.
  • Présence de saines pratiques de gestion axées sur les résultats (planification stratégique, reddition de comptes annuelle, conseil d’administration représentatif, etc.).
  • Frais administratifs et de gestion en partie conformes aux attentes.
  • Masse salariale de la haute direction représentant 6 % des charges totales du CTEQ.

La satisfaction de la clientèle et des partenaires

Avis de l’évaluation : Perfectible, avec une cible en partie atteinte et une cible dépassée.

  • 65 % de la clientèle sondée se dit satisfaite en général des services reçus du CTEQ.
  • 87 % des partenaires se disent satisfaits en général de leur collaboration avec le CTEQ.

Conclusion

Globalement, les résultats sont jugés satisfaisants. Cependant, le taux de satisfaction global ainsi que celui pour l’utilité des services suggèrent que les attentes de la clientèle ne sont qu’en partie comblées. L’évaluation confirme la pertinence du soutien à l’organisme, son efficacité à atteindre les résultats visés par le Ministère, l’efficience de l’aide accordée et la conformité de l’utilisation de l’aide financière. Toutefois, certains constats suggèrent que la Direction du soutien à l’entrepreneuriat et aux créneaux d’excellence invite le CTEQ à considérer les pistes d’amélioration suivantes :

  • En lien avec la cible 2, l’organisme est invité à renforcer le caractère distinct de son image de marque, car une proportion non négligeable de clients (12 %) et de partenaires (17 %) considèrent son offre de service comme étant comparable à celle d’autres organismes, dont ceux du CRÉA et du secteur privé.
  • En lien avec les cibles 4, 21 et 22, il y aurait lieu de revoir certaines pratiques et certains services offerts par le CTEQ, dont la procédure de suivi des dossiers de la clientèle afin d’offrir un suivi adéquat à l’ensemble des clients, les limites identifiées par la clientèle au sujet de la plateforme INDEX, ainsi que les activités de maillage afin de les rendre plus bénéfiques pour la clientèle.
  • En lien avec la cible 6, il y aurait lieu d’offrir davantage d’ateliers de formation pour la clientèle.
  • En lien avec les cibles 15 et 17, l’organisme est encouragé à continuer ses efforts de diversification de ses sources de revenus autonomes, qui contribueront à augmenter l’effet de levier de l’aide financière du Ministère.
  • En lien avec la cible 19, la DSECE est invitée à amorcer une réflexion concernant les types de dépenses à inclure dans le calcul des frais d’administration pour ce type d’organisme ainsi que la hauteur de la cible de ces frais afin de les intégrer dans une éventuelle convention de subvention.

Commentaires du CTEQ

Le Centre de transfert d’entreprise du Québec a eu l’occasion de transmettre ses commentaires, reproduits dans la présente section. Le CTEQ accueille favorablement le présent rapport d’évaluation.

En 2015, le CTEQ a obtenu du Ministère un mandat unique d’acteur neutre tout au long du processus repreneurial. L’équipe du CTEQ est présente dans toutes les régions du Québec, ce qui impose une approche spécifique auprès des entrepreneurs comme des experts privés. La posture du conseiller du CTEQ est une posture de facilitateur neutre qui intervient pour la pérennité de l’entreprise. Autrement dit, le conseiller du CTEQ ne soutient pas plus le repreneur que le cédant, il appuie toutes les parties prenantes. Dans le même ordre d’idée, il recommande plusieurs experts à chacune des étapes du processus de transfert afin de ne pas favoriser un intervenant et de laisser la responsabilité du choix à l’entrepreneur.

L’exercice de planification stratégique qui est en cours depuis l’été 2019 avec l’ensemble des parties prenantes (conseil d’administration, comité de direction et équipe du CTEQ) a mis l’expérience client au cœur des débats. Après presque cinq ans d’existence, atténuer les perceptions, préciser l’offre de service et asseoir la notoriété du CTEQ, tout cela se résume par renforcer l’image de marque du CTEQ. Celle-ci sera améliorée sous peu afin de conforter les entrepreneurs et les partenaires dans leurs relations avec l’équipe du CTEQ.

Dans le cadre de la planification stratégique 2020-2025, l’idée de regroupements régionaux a été évoquée pour accentuer la synergie des ressources dans le but de mieux servir la clientèle et surtout, afin que celle-ci bénéficie d’une équipe plutôt que de la disponibilité d’un seul conseiller régional. C’est une piste de solution à approfondir.

Étant donné les ressources nécessaires pour organiser et promouvoir une formation, alors que chaque conseiller est seul dans sa région, il apparaît aussi que l’offre de webinaires serait une façon habile de répondre efficacement à plusieurs demandes sans pour autant avoir à gérer une logistique de formation souvent complexe et coûteuse. Des démarches sont en cours avec un partenaire pour s’engager sur cette voie dès 2020.

L’an passé (2017-2018), le CTEQ a réalisé près de 44 formations au lieu des 35 prévues dans l’entente avec le MEI. Depuis, ce sont près de 50 activités de formation (MPA et Succès-Relève) qui devraient se confirmer d’ici le 31 mars 2020. Le recul de performance en 2018-2019 devrait être largement compensé par la performance de l’équipe du CTEQ et de tous ses partenaires régionaux en 2019‑2020.

En ce qui concerne l’INDEX, l’outil de maillage en ligne, celui-ci est en phase de refonte, comme le site Web du CTEQ, afin de faciliter les inscriptions en ligne et l’accès au profil des inscrits. Dans le même ordre d’idée, une entente a été signée avec un partenaire technologique pour offrir des Rendez-vous Connexion (réseautage/maillage), qui ont été testés en novembre 2019 et seront testés encore deux fois en février et mars 2020 pour être mis de l’avant en mai 2020 lors du prochain Sommet international du repreneuriat.

Sur la remarque relative au CRÉA : comme le CTEQ n’a aucun mandat dans le secteur agricole, les conseillers du CTEQ réfèrent vers les intervenants de ce secteur. La confusion vient principalement du fait que les services du CTEQ sont gratuits (subventionnés), alors que les services du CRÉA sont payants.

Concernant le suivi auprès de la clientèle et l’outil INDEX pour le maillage : depuis plus d’un an, le CTEQ a fait une analyse en profondeur pour redéfinir en détail sa base de données. Depuis septembre 2019, le CTEQ fonctionne avec un nouveau CRM (un logiciel de gestion de la relation client) qui permet maintenant de faire un meilleur suivi des dossiers en cours. Avant de se doter d’un nouvel INDEX, il fallait mettre en place le nouveau CRM. Après trois ans d’existence, la compréhension des besoins et des informations recueillies a permis l’implantation du nouveau CRM en septembre 2019. Depuis, il est possible de modifier et de bonifier l’INDEX actuel.

Nos principes de neutralité et de confidentialité ne permettent pas aux intervenants/experts privés inscrits à l’INDEX d’avoir accès aux dossiers directement. Seuls les entrepreneurs, repreneurs et cédants, peuvent visualiser les fiches des entrepreneurs. La présence des experts permet aux entrepreneurs de les solliciter selon leurs besoins, mais l’inverse n’est pas possible. Le CTEQ n’offre pas non plus des services de courtage. Ainsi, un conseiller du CTEQ va valider dans l’INDEX les occasions disponibles pour soutenir les démarches de maillage d’un nouvel entrepreneur inscrit. Cependant, le conseiller du CTEQ n’entreprend pas de démarche de maillage en dehors de l’INDEX. Le CTEQ a une politique spécifique pour travailler avec des courtiers, dans la mesure où le conseiller du CTEQ peut entrer en contact avec l’entrepreneur (qui a mandaté un courtier) afin de valider son profil et ses attentes. Même si cette formule plaît peu aux courtiers, elle respecte notre mission et surtout le principe de confidentialité/éthique qui régit nos relations avec les entrepreneurs.

Le présent résumé du rapport d'évaluation expose les principaux constats de celui-ci. Le rapport complet est accessible sur demande à l'adresse suivante : evaluation@economie.gouv.qc.ca.