La convention de subvention 2015-2018 conclue en septembre 2015 avec le CQIB prévoit l’évaluation des résultats obtenus par l’organisme (article 2.16). L’aide financière du Ministère a été consentie en vertu du volet 1 – Soutien aux organismes – du Programme de soutien à la valorisation et au transfert (PSVT) pour appuyer l’organisme dans la réalisation de sa mission, qui consiste à soutenir le démarrage d’entreprises technologiques innovantes au Québec.

Les résultats visés par le Ministère consistent :

  • à soutenir le démarrage d’entreprises technologiques dans le secteur des sciences de la vie;
  • à favoriser l’accompagnement de nouveaux entrepreneurs;
  • à contribuer à l’attraction d’investissements dans ces entreprises, essentiels pour améliorer leurs chances de succès.

L’évaluation a pour but de juger de l’atteinte des résultats visés par l’aide financière de 1,2 M$ accordée au CQIB du 1er avril 2015 au 31 mars 2018.

Cette évaluation a été réalisée conformément à la Politique ministérielle d’évaluation de programme et à la Charte de l’évaluation des programmes.

Principaux résultats et avis de l’évaluation

Dans l’ensemble, les résultats du CQIB sont jugés satisfaisants par rapport aux cibles du Ministère. L’évaluation confirme :

  • la pertinence du soutien à l’organisme;
  • l’efficacité de ce dernier quant à l’atteinte des résultats visés par le Ministère;
  • l’efficience de l’aide accordée et la conformité de l’utilisation de la dépense publique.

Les principaux résultats sont résumés ci-dessous.

Pertinence du soutien à l’organisme

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, car les résultats visés sont atteints.

  • Présence de besoins en matière de soutien aux jeunes entreprises technologiques.
  • Absence de chevauchement problématique avec d’autres organismes.
  • Cohérence entre la mission du CQIB et les orientations du Ministère.
  • Confirmation de la valeur ajoutée et de l’utilité du CQIB par la majorité des entreprises.

Efficacité du CQIB à atteindre les résultats visés par le Ministère

Résultats immédiats (extrants)

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, car les résultats visés sont atteints.

  • Incubation de 10 entreprises en moyenne annuellement.
  • Offre d’un total de 4 200 heures de service direct aux clients.
  • Taux d’autofinancement de l’organisme de 53 %.

Résultats intermédiaires (effets)

Avis de l’évaluation : Excellent, car tous les résultats visés sont dépassés.

  • Sécurisation du financement d’amorçage des 3 entreprises diplômées
  • Effet probant : les entreprises diplômées ont réalisé 3 % de ventes supplémentaires en moyenne par année, comparées à des entreprises qui n’ont pas été incubées.
  • Taux de survie de 100 % des 3 entreprises diplômées durant la période évaluée.

Retombées socioéconomiques

Avis de l’évaluation : Excellent, car tous les résultats visés sont dépassés.

  • Création ou maintien de 174 emplois et création de richesse au Québec se chiffrant à 22 M$.
  • Obtention de résultats probants ou d’un succès commercial par au moins 4 projets.

Efficience de l’aide financière du Ministère

Avis de l’évaluation : Excellent, car tous les résultats visés sont dépassés.

  • Effet de levier de l’aide financière égal à 3,7.
  • Rendement de la dépense publique de 6,7.
  • Ratios de dépense par résultat : 7 k$ par emploi créé et 41 k$ par entreprise incubée.

Conformité de l’utilisation de l’aide financière

Conformité des opérations par rapport aux attentes du Ministère

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, car les résultats visés sont atteints.

  • Utilisation de l’aide financière conforme aux conventions de subvention ainsi qu’aux bonnes pratiques de gestion et de gouvernance prévues par le Ministère.
  • Frais administratifs et de gestion représentant 11 % des dépenses totales.
  • Masse salariale de la haute direction représentant 9 % des dépenses de l’organisme.

Satisfaction des organisations qui ont participé aux projets

Avis de l’évaluation : Satisfaisant, car les résultats visés sont atteints.

  • Cinq des sept entreprises incubées ou diplômées ont confirmé que l’incubation au CQIB a amélioré leur chance de succès et a accéléré leur développement.
  • Cinq des sept entreprises incubées sondées sont satisfaites des services reçus.
  • Trois témoignages d’entreprises sur les effets bénéfiques de l’incubation au CQIB.

Conclusion

Dans le cas où l’entente d’aide financière du Ministère serait renouvelée, l’évaluation suggère aux décideurs et aux gestionnaires du Ministère de porter attention aux 3 éléments suivants

  • En lien avec la cible 2, il y aurait lieu d’inviter l’organisme à continuer ses efforts visant à assurer sa complémentarité à d’autres organismes de l’écosystème de la recherche et de l’innovation.
  • En lien avec la cible 19, il y aurait lieu d’inviter l’organisme à continuer à renforcer ses pratiques de gestion axée sur les résultats, autant en nombre que sur le plan de la gestion des risques liés à ses activités.
  • En lien avec les cibles 25 et 26, il y aurait lieu d’inviter l’organisme à renforcer son offre de services personnalisés à chacune des entreprises incubées, notamment pour le développement de plan d’affaires.

Commentaires de l’organisme évalué

Le Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB) a eu l’occasion de transmettre ses commentaires, lesquels sont présentés ci-dessous.

Le CQIB accueille favorablement le présent rapport d’évaluation. Le CQIB est sensible aux différents éléments qui y sont soulevés, car il juge important d’atteindre les résultats visés par l’aide financière du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le CQIB adhère aux suggestions d’amélioration relatives aux résultats présentés dans le rapport. À cet égard, l’organisme :

  • débutera une collaboration avec le Campus des technologies de la santé  et Montréal InVivo pour intégrer des pratiques d’accompagnement en démarrage et de coaching stratégique.
  • implantera un logiciel de gestion et un tableau de bord pour faire un suivi en continu de l’évolution des entreprises incluant des indicateurs et des jalons de performance.
  • offrira des formations et des ateliers pour les entreprises en incubation et en démarrage du domaine des sciences de la vie.
  • préparera une offre de services spécifique au démarrage d’entreprises ainsi qu’un programme de collaboration entre les PME et les grandes entreprises.
  • analysera la pertinence d’une offre de services pour le secteur bio-environnement afin de maximiser l’utilisation de ses équipements et de collaborer avec les institutions universitaires, centres collégiaux de transfert technologique et les associations sectorielles en environnement pour le démarrage et l’accompagnement d’entreprises.

Il est important de noter que la mission du CQIB ne se limite pas au territoire de Laval, elle est de portée provinciale.

Le présent résumé du rapport d'évaluation expose les principaux constats de celui-ci. Le rapport complet est accessible sur demande à l'adresse suivante : evaluation@economie.gouv.qc.ca.