Priorités

1 – L'amélioration de la compétitivité et le développement de marché par l'innovation, la recherche, l'incubation et le virage numérique, tout en favorisant le maintien de créneaux porteurs afin de qualifier les entreprises pour la 4e révolution industrielle

Apporter un soutien à la recherche liée au développement d'entreprises et à l'innovation.

Réponse

  • En lien avec cette priorité, le Ministère appuie dans la région deux créneaux d'excellence de la démarche ACCORD, soit les créneaux Alliance Métal Québec et Design d'ameublement, en collaboration avec la région de la Mauricie.
  • Le Ministère apporte également un soutien financier à des organismes québécois qui offrent des services en développement de marchés, notamment les ORPEX. Ainsi, la Société de développement international de Lanaudière (SODIL) a pour mandat de sensibiliser, de former et de préparer à l'exportation les entreprises de la région.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

2 – L'adéquation de l'offre de formation aux besoins des entreprises, le rehaussement de la qualification des jeunes, de la compétence de la main-d'œuvre et des entrepreneurs

La valorisation de la culture entrepreneuriale et de l'entrepreneuriat.

Réponse

  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

3 – L'accompagnement et le soutien aux entreprises et aux entrepreneurs dans toutes les phases de leur développement (démarrage, consolidation, expansion, transfert, etc.) et dans l'ensemble des secteurs économiques (agroalimentaire, touristique, industriel, service, etc.)

Le soutien et l'accompagnement aux releveurs et aux cèdeurs afin de favoriser une bonne transition, entre autres dans un contexte de relève familiale.

Réponse

  • Par son appui au CTEQ, le Ministère soutient les repreneurs et les cédants dans le processus de transfert d'entreprises. Cet organisme, présent dans toutes les régions du Québec, a pour mission de répondre à l'enjeu important que représente la relève des dirigeants. Il se distingue en offrant un soutien neutre aux entrepreneurs. Par l'intermédiaire de la Table d'action en entrepreneuriat régionale, le Ministère travaillera avec les intervenants locaux à promouvoir les services du CTEQ.

4 – La mise en valeur et la promotion des biens et des produits régionaux, de la consommation responsable, de la saine gestion des matières résiduelles et de la valorisation d'une économie circulaire

Mettre l'accent sur une économie circulaire favorisant le développement durable et la valorisation des sous-produits industriels.

Réponse

  • Lanaudière Économique soutient les organismes du territoire dans leurs démarches liées au développement durable et à l'économie circulaire, de façon à augmenter leur productivité et leur rentabilité tout en contribuant à faire de Lanaudière une vitrine en matière de développement durable. La direction régionale entend poursuivre sa collaboration avec cet organisme dans la mise en œuvre de cette priorité.

8 – L'accès à Internet haute vitesse sur l'ensemble du territoire

Certaines portions du territoire lanaudois sont toujours sans desserte Internet haute vitesse abordable et stable.

Réponse

  • Dans le cadre du programme Québec branché, le gouvernement du Québec a annoncé, le 18 décembre 2017, six projets qui représentent des investissements de plus de 7,1 M$ et qui visent à brancher 3522 foyers à Internet haut débit.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.