Priorités

1 – Favoriser et soutenir la desserte en Internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire sur l'ensemble du territoire de la région

Favoriser un accès performant et abordable aux services IHV et cellulaires sur l'ensemble du territoire.

Réponse

  • Dans le cadre du programme Québec branché, le gouvernement du Québec a annoncé, le 15 décembre 2017, cinq projets qui représentent des investissements de près de 1,5 M$ et qui visent à brancher 664 foyers à Internet haut débit.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

2 – Accroître le niveau de qualification et de diplomation tout en développant une culture de formation, d'apprentissage et de perfectionnement en continu

Assurer le partage et le transfert des savoirs issus de la recherche et de l'innovation.

Réponse

  • Une convention entre la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et le Centre technologique des résidus industriels (CTRI), d'un montant maximal de 7,5 M$, est en cours de signature pour les exercices financiers 2018-2019 et 2022-2023. Elle servira au financement d'une portion des frais liés à la réalisation d'un projet de développement des capacités de recherche et d'innovation en matière d'exploitation des métaux stratégiques.
  • Par ailleurs, dans le cadre de l'appel de projets visant le développement des connaissances en hydrométallurgie, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a notamment reçu une aide financière de 28 357 $ pour le projet Optimisation du traitement des eaux issues des procédés hydrométallurgiques de récupération des éléments des terres rares (ETR) aux fins de leur recirculation. Un troisième et dernier appel de projets sera mis en place au cours de l'exercice financier 2018-2019, et la région pourra bénéficier de cet appel pour faire valoir ses projets de développement des connaissances en hydrométallurgie.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

5 – Consolider et diversifier les filières agricole, forestière, minière, touristique et d'avenir au sein de l'économie régionale

Renforcer la culture entrepreneuriale et la culture de l'innovation.

Réponse

  • La direction régionale met en œuvre l'offre de service du Ministère principalement auprès d'entreprises appartenant aux filières agricole (agrotransformation), forestière et minière. Cette offre comprend notamment :
    • l'accompagnement-conseil,
    • l'accès aux différents programmes et mesures,
    • la mise en place de formations sur les meilleures pratiques d'affaires (MPA).
  • En lien avec cette priorité, le Ministère appuie dans la région deux créneaux d'excellence de la démarche ACCORD, soit le Groupe MISA, qui exploite la filière minière, et Épinex, qui exploite la filière forestière.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.