Priorités

1 – Reconnaître la Côte-Nord et ses spécificités comme une région atypique

Relever les différentes particularités des territoires, en collaboration avec les MRC, et proposer des recommandations afin d'adapter les actions gouvernementales et de les appliquer avec davantage de cohérence sur la Côte-Nord.

Réponse

  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

2 – Désenclaver la Côte-Nord et ses communautés en agissant sur les fronts du transport et des télécommunications

Favoriser le déploiement et le développement des infrastructures numériques et de téléphonie pour assurer une couverture complète du territoire.

Réponse

  • Le Ministère travaillera, de concert avec la Société du Plan Nord et des organismes régionaux, à soutenir une proposition visant à améliorer le réseau de télécommunications de la Basse-Côte-Nord. Ce projet permettrait de brancher l'ensemble des communautés de la région à Internet haut débit.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

3 – Soutenir le développement et la diversification de l'économie de la Côte-Nord

Favoriser la création de fonds de diversification économique régional s'adaptant à chacune des MRC de la région.

Réponse

  • En lien avec cette priorité, le Ministère appuie dans la région deux créneaux d'excellence de la démarche ACCORD, soit :
    • les créneaux Ressources, sciences et technologies marines,
    • Ingénierie des procédés industriels, miniers et métallurgiques.
  • Dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec 2015-2020, le Ministère coordonne les travaux des zones industrialo-portuaires (zones IP). L'élaboration de plans de développement des zones IP de Port-Cartier, de Baie-Comeau et de Sept-Îles se fait en concertation avec les intervenants régionaux. Le gouvernement finance jusqu'à 70 % des dépenses associées à la réalisation de ces plans de développement, et ce, jusqu'à concurrence de 125 000 $.
  • Le gouvernement a lancé la Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020, qui inclut une série de mesures de soutien à l'exportation pour les entreprises de toutes les régions du Québec. Cette stratégie prévoit également, par le Programme Exportation (PEX), un financement non remboursable aux entreprises québécoises pour la réalisation de projets axés sur le développement de leurs marchés hors Québec. Le traitement des demandes des entreprises souhaitant adhérer à ce programme est principalement réalisé par les directions régionales du Ministère.
  • Les entreprises des régions éloignées du Québec, dont celles de la Côte-Nord, obtiennent un supplément de 800 $ pour les dépenses liées à leur participation à une foire commerciale et un supplément de 500 $ pour les dépenses liées à leurs déplacements à l'étranger.
  • Enfin, la direction régionale entend poursuivre sa collaboration avec la CAR et le milieu pour favoriser la création d'un fonds de diversification économique régional.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

4 – Développer l'entrepreneuriat sous toutes ses formes et renforcer la capacité d'agir des entrepreneurs

Susciter l'intérêt des entrepreneurs et de la relève à l'égard des attraits et des forces du milieu.

Réponse

  • Dans le cadre du PAGES 2015-2020, le Ministère soutient financièrement les pôles régionaux d'économie sociale et la CDRQ pour qu'ils promeuvent et soutiennent le développement de l'entrepreneuriat collectif. Le Pôle d'économie sociale de la Côte-Nord et le point de service régional de la CDRQ pourront donc, en collaboration avec la direction régionale du Ministère, aider la région dans cette priorité.
  • Le Ministère a également entrepris, en collaboration avec la Société du Plan Nord, une tournée régionale d'information traitant de l'attribution des contrats publics à l'intention des entreprises de la Côte-Nord. Elle permet, entre autres, de faire connaître aux PME les processus d'approvisionnement des grands donneurs d'ordres publics provinciaux et les occasions d'affaires.
  • Le Ministère appuie financièrement, par son programme Startup Québec (volet 2), le Centre d'entrepreneuriat et de valorisation des innovations (CEVI), qui vise à favoriser le démarrage et le développement d'entreprises innovantes.
  • Le Ministère apporte également un soutien financier à des organismes québécois qui offrent des services en développement de marchés, notamment les ORPEX. Ainsi, Commerce international Côte-Nord a pour mandat de sensibiliser, de former et de préparer à l'exportation les entreprises de la région.
  • En plus des actions en occupation et en vitalité des territoires qu'il déploie déjà dans la région, le Ministère, par l'entremise de sa direction régionale, veillera, au cours des deux prochaines années, à clarifier, à bonifier – le cas échéant – et à faciliter la mise en œuvre de cette priorité. Il y parviendra avec la collaboration de la CAR ainsi qu'avec celle des villes, des municipalités, des MRC et de nombreux partenaires locaux et régionaux.

8 - Agir en synergie

Favoriser la cohésion des actions entre les MRC, les ministères et organismes, les municipalités, les entreprises ainsi que les travailleurs et les autochtones pour éviter la décroissance économique et soutenir la mise en œuvre des grands projets.

Réponse

  • Le Ministère met en place des comités interministériels visant à assurer la cohésion entre les ministères et les organismes pour appuyer la réalisation de projets d'investissement majeurs et la sauvegarde d'entreprises stratégiques.