Orientation 2 – Appuyer la création et la croissance durable des entreprises, dont celles du secteur manufacturier

Des défis

L'entrepreneuriat est reconnu comme un puissant moteur de croissance économique, d'innovation et de création d'emplois. Le dynamisme des entrepreneurs favorise l'amélioration de la compétitivité, le développement de nouveaux marchés et la transformation de l'économie. Cependant, au Québec, la population d'entrepreneurs susceptibles de prendre leur retraite augmentera considérablement d'ici dix ans.

Également, bon nombre d'entrepreneurs constatent que l'éventail d'organismes, offrant des services en entrepreneuriat, n'est pas optimal pour répondre adéquatement à leurs besoins et ainsi rendre des services efficaces en entrepreneuriat partout au Québec.

En 2015, près de 35 % des entrepreneurs (plus de 60 000) avaient plus de 55 ans et ce pourcentage ne cesse d'augmenter d'année en année. Quant au taux de création d'entreprises du Québec, il est l'un des plus bas au Canada : de 2009 à 2013, le taux moyen de création d'entreprises au Québec a été de 10,7 %, comparativement à 13,2 % pour l'ensemble du Canada.

Il est important de soutenir non seulement la création et la consolidation des entreprises, mais aussi l'entrepreneuriat. Que l'entreprise soit traditionnelle ou collective, elle joue un rôle primordial dans la société en répondant à divers besoins.

Depuis des décennies, les entreprises d'économie sociale et les coopératives s'implantent partout au Québec. Au cours des prochaines années, elles seront appelées à contribuer activement à l'économie afin de répondre à trois grandes préoccupations de notre société : le vieillissement de la population, la création d'emplois ainsi que la relève entrepreneuriale.

Nos actions

Afin de favoriser les activités entrepreneuriales, le Ministère travaillera particulièrement à lever les obstacles à l'entrepreneuriat rencontrés par certains groupes d'individus, tels que les jeunes, les femmes, les immigrants ou, encore, à soutenir les chefs d'entreprises à forte croissance.

Les actions du Ministère seront dirigées vers le renforcement du soutien au transfert d'entreprises, la proposition de référencement ainsi que l'offre de services d'accompagnement, de mentorat ou de financement.

De plus, le Ministère répondra au souhait des entrepreneurs et simplifiera l'offre de services en entrepreneuriat en revoyant les mandats et la gouvernance des organismes de soutien à l'entrepreneuriat. Cette optimisation vise à renforcer l'offre de services des organismes au profit d'une aide directe à la clientèle qui sera mieux adaptée à leurs besoins.

De manière plus ciblée, l'accompagnement des entreprises innovantes en démarrage sera bien présent. En effet, par le truchement des centres d'entrepreneuriat universitaires et des sociétés de valorisation, le Ministère compte stimuler l'entrepreneuriat en milieu universitaire et contribuer à valoriser l'utilisation des résultats de la recherche en fournissant un soutien et un encadrement au démarrage d'entreprise.

Ainsi, l'accueil et l'accompagnement des entrepreneurs et des entreprises innovantes en démarrage seront facilités grâce aux services des quatre incubateurs d'entreprises technologiques soutenus par le Ministère.

En matière d'entrepreneuriat collectif, les trois prochaines années permettront de fournir aux entreprises collectives les outils nécessaires, adaptés à leurs besoins, pour se développer et ainsi contribuer à la prospérité économique durable du Québec.

Le Ministère déploiera des efforts particuliers pour les aider à conquérir de nouveaux marchés et à innover dans le but de faire progresser l'offre de services des entreprises d'économie sociale pour mieux répondre aux défis de la société.

Enfin, la création d'emplois et le maintien en emploi par les entreprises collectives demeureront au cœur des préoccupations du Ministère.

Des objectifs stratégiques

Ces objectifs font référence aux objectifs stratégique F, G et H présentés dans le tableau synoptique (PDF 369 Ko)

  1. Optimiser le soutien à l'entrepreneuriat, notamment quant au mentorat et à la relève
  2. Promouvoir l'innovation comme vecteur de nouvelles idées et technologies
  3. Contribuer au développement de l'entrepreneuriat collectif partout au Québec