Orientation 3 – Assurer une gestion responsable des programmes et des ressources

Des défis

La présence d'acteurs économiques dynamiques, partout en région, exige des approches organisationnelles créatives, pertinentes et efficaces. Le Ministère possède une expertise et des leviers qu'il doit rendre le plus accessibles possible, tout en cherchant à toujours perfectionner l'approche qu'il utilise avec ses clientèles et ses partenaires.

Dans une perspective de développement durable, l'adoption d'une approche de consultation et d'ouverture auprès des parties prenantes du Ministère, autant à l'interne qu'à l'externe, vise à rehausser la qualité et l'efficacité de l'offre de services.

L'équilibre entre une offre de services qui répond aux besoins tout en jonglant avec des ressources souvent limitées représente un défi au quotidien. Le temps est maintenant venu de travailler à réaménager les mandats et les rôles du Ministère en vue d'une réalisation durable et optimisée de sa mission.

En ce qui a trait à la gestion responsable des fonds publics, le Ministère est appelé à redoubler d'efforts en matière de gestion axée sur les résultats, tout particulièrement en ce qui concerne l'évaluation de mesures et de programmes, comme le recommande le deuxième rapport de la Commission de révision permanente des programmes.

En effet, l'évaluation de programmes fournit de l'information fiable et crédible sur l'efficience de ceux-ci et favorise ainsi une utilisation optimale des ressources.

Enfin, un examen exhaustif de l'ensemble de l'aide financière au développement économique que l'appareil public accorde doit être réalisé afin d'assurer l'optimisation de celle-ci.

Une telle révision aura pour effet de recentrer l'action gouvernementale auprès des entreprises et des partenaires économiques afin que ces actions soient toujours plus pertinentes et optimales.

Nos actions

Au cours des trois prochaines années, le Ministère travaillera à moderniser et à rendre plus efficaces ses pratiques de gestion, ses façons de faire de même que son offre de services afin d'optimiser l'utilisation des ressources dans le respect des individus et le maintien d'un climat organisationnel sain.

À ce titre, la mise en place d'un comité permanent de révision des processus organisationnels, l'utilisation élargie de tableaux de bord de gestion performants, la formation et le perfectionnement de la main-d'œuvre ainsi que la réalisation d'une démarche permettant de renforcer le niveau d'engagement du personnel sont quelques exemples d'actions qui seront accomplies afin d'améliorer l'efficacité organisationnelle de façon durable.

Une démarche de gestion stratégique en développement durable sera aussi entreprise afin de s'assurer que le Ministère adopte des pratiques exemplaires en la matière.

Le Ministère entend aussi s'assurer que la performance organisationnelle est au rendez-vous en poursuivant ses travaux qui visent à évaluer des organismes soutenus financièrement ainsi que des mesures et des programmes ministériels.

C'est précisément en évaluant la pertinence, l'efficacité et l'effet des mesures et des programmes que ce défi sera relevé.

Enfin, dans le cadre des travaux de la Table interministérielle sur l'aide financière au développement économique, présidée par le Ministère, des efforts seront également déployés afin de simplifier les procédures pour les entreprises et d'améliorer l'efficacité des programmes gouvernementaux à vocation économique.

À l'issue des travaux des comités spécifiques, il deviendra possible de proposer des choix stratégiques, notamment à l'égard du regroupement de programmes et d'organismes qui visent les mêmes objectifs; de l'établissement de normes gouvernementales pour la gestion des programmes; de la création de programmes interministériels; de l'équilibre entre l'utilisation de mesures fiscales et budgétaires ou de la mise en place d'appels à projets plus fréquents dans la gestion des programmes du Ministère.

Des objectifs stratégiques

  1. Mettre en place des mécanismes favorisant des pratiques organisationnelles efficientes, mobilisatrices et innovantes
  2. Améliorer l'efficacité des mesures et des programmes gouvernementaux d'aide au développement économique pour une meilleure intervention et une performance organisationnelle