Le ministère du Tourisme et son offre de services en soutien à l’occupation et à la vitalité des territoires

La mission et le rôle du ministère du Tourisme

Le ministère du Tourisme (MTO) a pour mission de soutenir le développement et la promotion du tourisme au Québec en favorisant la concertation et le partenariat des intervenants qui y sont associés dans une perspective de développement durable et de prospérité économique pour l’ensemble des régions. À cette fin, il :

  • fait la promotion du Québec comme destination touristique, en plus de favoriser le développement et la commercialisation des produits et des expériences touristiques du Québec;
  • élabore et met en œuvre, le cas échéant et en collaboration avec les intervenants publics et privés concernés, des stratégies de développement et des programmes d’aide;
  • favorise la consolidation et la diversification de l’offre touristique;
  • soutient l’amélioration de la qualité des produits et des services touristiques;
  • assure et encadre les services à la clientèle touristique en matière d’accueil, de renseignements et de réservations touristiques;
  • assure le développement et la gestion d’infrastructures touristiques;
  • favorise l’accès aux territoires, aux produits et aux services à toutes les clientèles;
  • participe, avec les ministères concernés et dans le cadre de la politique d’affaires intergouvernementales canadiennes et d’affaires internationales, à l’élaboration des relations et à la mise en œuvre d’ententes et de programmes de coopération avec l’extérieur dans les secteurs où les échanges favorisent l’exportation de l’expertise touristique du Québec et le développement touristique du Québec;
  • conseille le gouvernement, les ministères et les organismes et, le cas échéant, leur fait des recommandations;
  • oriente, planifie et coordonne le développement des connaissances stratégiques en matière de tourisme.

Pour réaliser sa mission et promouvoir efficacement ses programmes et services, le MTO travaille en étroite collaboration avec les 22 associations touristiques régionales Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (ATR) réparties sur l’ensemble du territoire du Québec. Représentants des divers intervenants touristiques des régions, les ATR jouent un rôle important de concertation et de catalyseur dans leur milieu. Leur mandat s’articule principalement autour de trois dimensions, soit :

  • la promotion et la mise en marché;
  • l’accueil, l’information et la signalisation touristiques;
  • le développement et la structuration de l’offre.

De plus, 12 associations touristiques sectorielles Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (ATS) sont reconnues comme partenaires privilégiés du MTO pour le développement de leur produit ou de leur secteur respectif. Pour ce faire, elles sont appelées à exercer leur leadership et à jouer un rôle de concertation auprès des intervenants de leur secteur afin de favoriser la convergence des actions touristiques sectorielles et régionales, de même que l’arrimage de celles-ci aux orientations du Ministère.

Les interventions du MTO

Avant l’avènement de la COVID-19, le tourisme international connaissait une croissance soutenue et le Québec figurait avantageusement parmi les destinations de calibre mondial. Au cours de la dernière décennie, l’industrie touristique québécoise avait su se développer, prospérer et se distinguer parmi les secteurs économiques en importance. Afin de soutenir et de dynamiser sa croissance, le MTO a rendu disponibles plusieurs programmes d’aide financière aux entrepreneurs de son secteur.

Au Québec, comme dans le reste du monde, le tourisme est l’un des secteurs économiques les plus affectés par la crise et sera l’un des derniers à retrouver son rythme de croissance.

Depuis mars 2020, plusieurs actions concrètes ont été mises en place par le MTO afin d’atténuer et de limiter au mieux les répercussions de cette crise sur le milieu touristique. Déployés en complémentarité avec les actions globales annoncées par les gouvernements du Québec et du Canada, les allègements aux programmes en vigueur et les aides financières exceptionnelles octroyées ont contribué à soutenir rapidement les entreprises du secteur.

Principaux programmes d’aide financière contribuant à la vitalité du territoire

Accessibilité des établissements touristiques

Le Programme d’accessibilité des établissements touristiques (PAET) a pour objectif d’aider les établissements d’hébergement, les attraits touristiques, les lieux d’accueil et de renseignements, certains services ainsi que les restaurants à transformer ou à améliorer leurs infrastructures afin de les rendre accessibles aux personnes ayant une incapacité ou à bonifier leur offre actuelle. Les projets retenus obtiennent ainsi la cote « Accessible » de la part de Kéroul, l’interlocuteur privilégié du MTO en matière d’accessibilité de la destination aux personnes à capacité physique restreinte.

Accessibilité des régions éloignées

Le programme d’aide financière Explore Québec – volet Aérien vise à faciliter l’accès pour les touristes aux régions touristiques éloignées du Québec en favorisant la forfaitisation. Le programme consiste en un soutien financier offert aux agences de voyages, aux voyagistes et aux agences réceptives pour la création et la vente de forfaits attrayants et à tarifs réduits vers ces régions.

Il poursuit comme objectifs :

  • de soutenir une croissance de la demande en réponse à une offre avantageuse;
  • de favoriser une baisse des tarifs aériens à destination des régions ciblées;
  • de contribuer à prolonger la saison touristique pour les régions à forte saisonnalité.

En raison de la pandémie de la COVID-19, le volet Aérien du programme Explore Québec vise la région des Îles-de-la-Madeleine, l’île d’Anticosti et les communautés isolées de la Basse-Côte-Nord seulement.

Forfaits pour visiter les régions

Le programme Explore Québec sur la route vise à stimuler le tourisme au Québec en favorisant la forfaitisation. Le programme consiste en un soutien financier qui permettra aux agences de voyages, aux voyagistes et aux agences réceptives d’offrir aux Québécois des forfaits attrayants proposant une réduction équivalant à 35 % du prix courant.

Ce programme permet ainsi de soutenir les entreprises touristiques et de maximiser les retombées économiques dans les régions du Québec. Il incite l’ensemble des Québécois à voyager au Québec et à devenir des ambassadeurs de la destination, en plus de permettre la mise en place de moyens sécuritaires pour relancer le tourisme dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

Main-d’œuvre en tourisme

Une enveloppe spéciale a été accordée au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) afin de mettre en œuvre des actions ciblées visant à contrer les effets de la pandémie sur la main-d’œuvre en tourisme. Plus précisément, les sommes octroyées servent :

  • à développer les compétences au sein des entreprises touristiques, notamment par la mise en place de formations adaptées aux besoins du marché du travail;
  • à mettre en place des outils, des services et de l’accompagnement pour favoriser l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre en tourisme.

Partenariat régional en tourisme

Les Ententes de partenariat régional en tourisme (EPRT) visent la concertation des investissements de l’industrie touristique en fonction des priorités régionales ainsi que le renforcement de la synergie de tous les partenaires régionaux.

Pour la période 2020-2025, le gouvernement du Québec a d’ailleurs bonifié les EPRT en octroyant une somme additionnelle de 25 millions de dollars sur deux ans. Ces ententes, gérées en partenariat avec les ATR, permettent :

  • de favoriser la réalisation de projets de développement et de structuration de l’offre touristique;
  • d’appuyer les entreprises touristiques touchées par les effets de la pandémie de la COVID-19;
  • de soutenir la mise en place de projets collectifs d’adaptation aux nouvelles réalités sanitaires qui démontrent des retombées financières pour les entreprises de plusieurs régions ou secteurs.

Les projets soumis doivent être structurants et contribuer à renouveler et à bonifier l’offre touristique de la région. Ils doivent stimuler l’économie des régions par le maintien d’une offre touristique de qualité, la mise en valeur d’une offre touristique innovante et le développement de nouveaux créneaux pour les entreprises touristiques. Ceux-ci doivent également favoriser le développement d’une offre touristique originale, complémentaire et respectueuse du développement durable.

Prêts pour les entreprises touristiques

Le Fonds de développement des entreprises touristiques (FEDT) a pour but de favoriser la réalisation de projets novateurs et le renouvellement de l’offre touristique. Les projets soutenus contribuent aux objectifs suivants :

  • Bonifier l’expérience à destination (expérience client).
  • Favoriser le développement d’une offre touristique originale, attrayante, complémentaire à l’offre existante et respectueuse du développement durable.
  • Dynamiser les régions, les rendre plus performantes et innovantes, et assurer leur rayonnement.
  • Stimuler l’économie des régions par la création d’emplois, l’augmentation du nombre de visiteurs et l’accroissement des recettes touristiques.

Prêts pour attraits touristiques et établissements hôteliers

Le Programme d’appui au développement des attraits touristiques (PADAT) a pour objectifs d’appuyer le développement des attraits touristiques et de rendre disponibles des fonds de financement pour les établissements hôteliers. Les projets admissibles permettront de stimuler les investissements privés au profit du renouvellement de l’offre touristique au Québec, d’assurer la croissance des entreprises performantes du secteur touristique du Québec et de dynamiser l’économie des régions par la création d’emplois, l’augmentation du nombre de visiteurs et l’accroissement des recettes touristiques.

Le volet Fonds de financement pour les établissements hôteliers vise quant à lui à soutenir la relance postpandémique de l’industrie touristique par la rénovation, l’amélioration et l’adaptation des équipements et des infrastructures hôtelières pour permettre le respect des mesures sanitaires et/ou l’ajout d’unités d’hébergement touristiques.

Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique

Le Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (PARIT) vise à soutenir les projets d’investissement à valeur ajoutée de nos entrepreneurs afin de déployer une offre touristique encore plus innovante et durable pour assurer la pérennité, la croissance et la compétitivité de l’industrie touristique québécoise à l’international. Plus précisément, les objectifs du programme sont :

  • de soutenir l’adaptation de l’offre des entreprises touristiques dans le contexte de la pandémie mondiale;
  • de renforcer le développement et la consolidation d’attraits touristiques qui présentent un effet structurant pour leur région;
  • d’appuyer des projets qui favorisent la rétention des Québécois ou qui motivent les déplacements;
  • d’accroître la vitalité économique et sociale des communautés et des régions par le développement d’une offre touristique durable, originale et diversifiée;
  • de hausser l’adoption de bonnes pratiques des entreprises en matière de responsabilité sociale.

Le lancement du PARIT s’inscrit en phase avec le Cadre d’intervention touristique 2021-2025 et le Plan d’action pour un tourisme responsable et durable 2020-2025.

Soutien financier aux attraits touristiques

Le programme Passeport Attraits vise à stimuler le tourisme au Québec en favorisant la visite des attraits touristiques. Le programme consiste en un remboursement, aux attraits touristiques, de la réduction offerte aux visiteurs qui se procurent un passeport. Celui-ci offre aux Québécois une réduction de 20 % à 40 % sur le prix d’entrée d’un adulte, selon le type de forfait privilégié.

Ces passeports stimulent le tourisme en favorisant la visite de plusieurs attraits touristiques québécois. Ils soutiennent financièrement les attraits touristiques grâce au remboursement de la réduction sur le coût d’accès des visiteurs, maximisent les retombées économiques dans les régions du Québec et encouragent l’ensemble des Québécois à voyager au Québec et à devenir des ambassadeurs de la destination.

Tenue de festivals et d’événements

Le programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques aide à consolider la position de la destination québécoise sur la scène nationale et internationale en favorisant le développement des festivals et des événements touristiques. Il stimule l’économie des régions par l’augmentation du nombre de visiteurs et l’accroissement des recettes touristiques.

Afin de soutenir les entreprises affectées par les effets de la pandémie mondiale de la COVID–19, le Ministère a assoupli certaines modalités du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques. Ainsi, toutes les organisations qui bénéficieront du programme jusqu’à son échéance, le 31 mars 2022, recevront un premier versement à la signature du protocole d’entente (80 % du montant total de leur subvention), que leurs activités soient maintenues ou non.

S’il y a lieu, le second versement, pouvant atteindre 20 % de l’aide financière, sera effectué selon le portrait des dépenses réellement engagées sur présentation des pièces justificatives. Le cas échéant, tout montant versé en sus des cumuls d’aide gouvernementale sera récupéré.

Cadre d’intervention touristique 2021-2025

Afin de poursuivre le soutien de son industrie, le MTO a souhaité réunir les conditions nécessaires pour permettre à son industrie de traverser la crise, de s’adapter à son nouvel environnement d’affaires et de retrouver le chemin de la performance. Déployé sur quatre ans, le Cadre d’intervention touristique 2021-2025 : Agir aujourd’hui. Transformer demain. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. propose une approche séquencée qui laissera place à toute la souplesse et l’agilité nécessaires pour s’ajuster aux besoins évolutifs du secteur et affronter l’incertitude. Cette approche permettra d’agir sur plusieurs fronts, ce qui favorisera, le moment venu, une reprise rapide et efficace de l’activité touristique.

Quatre grands principes régissent le Cadre d’intervention touristique 2021-2025 et les actions qui en découleront, soit :

  • Assurer la santé et la sécurité des voyageurs.
  • Développer et structurer l’offre de façon responsable et durable.
  • Stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination.
  • Reconquérir les marchés intérieurs et extérieurs.

Dès 2021, une première phase d’intervention sera déployée et permettra d’assurer la viabilité des entreprises les plus durement touchées, en plus de soutenir l’adaptation de leurs modèles d’affaires. Graduellement, la portée de ces interventions sera élargie pour favoriser la compétitivité des entreprises et de la destination pour une relance et une croissance durables.

Plan d’action pour un tourisme durable et responsable 2020-2025

Le tourisme responsable et durable prend de plus en plus d’importance partout sur la planète. Loin d’être une simple tendance, c’est le tourisme de demain qui se profile – un tourisme aux pratiques encore plus respectueuses de l’environnement, toujours plus proche des communautés et synonyme de réciprocité avec le visiteur, le citoyen et l’activité économique locale, entre autres.

Si ce virage paraît inévitable, c’est qu’il est non seulement devenu vital d’un point de vue environnemental, mais qu’il est également grandement profitable, et ce, pour l’ensemble de la société québécoise.

Afin d’assurer un avenir prospère à ses entreprises et aux générations futures, le MTO s’engage à faire du Québec un chef de file en matière de tourisme responsable et durable, une destination verte, innovante et de calibre international. Les mesures qu’il compte mettre en œuvre sont réunies dans le Plan d’action pour un tourisme responsable et durable 2020-2025 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Ce plan d’action vise à stimuler et à soutenir l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable. En phase avec les orientations gouvernementales et les tendances internationales, il est bâti autour des cinq axes d’intervention suivants :

  • Soutenir la transition vers une économie circulaire.
  • Favoriser les moyens de transport durable.
  • Développer le tourisme de nature et d’aventure dans une approche d’écotourisme.
  • Promouvoir un tourisme bénéfique pour les individus et respectueux des communautés.
  • Accompagner les entreprises dans l’adaptation et l’innovation à l’égard des changements climatiques.

Les priorités régionales qui interpellent le secteur touristique

L’objectif premier de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018 - 2022 est d’apporter une réponse aux priorités des régions établies au terme d’un exercice de réflexion et de concertation des élus régionaux. L’analyse de ces priorités met en lumière l’importance de l’industrie touristique comme vecteur de développement économique, elle qui crée des emplois et génère des retombées économiques dans toutes les régions du Québec.

L’industrie touristique est une source reconnue de diversification économique pour les régions et les municipalités du Québec, et elle fait écho à de nombreuses priorités régionales. Conscient que les entreprises sont au cœur de la croissance de l’industrie, le MTO mettra en place les mesures nécessaires en soutien aux entrepreneurs pour renforcer la position concurrentielle des PME touristiques et contribuer à l’amélioration de leur performance dans un contexte de relance, puis de croissance.

Le MTO, ses mandataires et ses partenaires réaliseront les activités suivantes relativement aux priorités régionales qui les interpellent dans le cadre de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires.

Abitibi-Témiscamingue

Priorité 4. Consolider et diversifier les filières agricoles, forestières, minières, touristiques et d’avenir au sein de l’économie régionale

Extrait de la priorité

La région cherche à diversifier son économie régionale, et de nouvelles entreprises ou organisations liées soit à la sphère culturelle, à l’environnement ou aux nouvelles technologies ont commencé à voir le jour. On entend renforcer la culture entrepreneuriale et d’innovation en plus de favoriser la création, l’expansion et la transmission des entreprises régionales le jour.

Réponse

Afin de soutenir la création, la croissance ou l’adaptation des entreprises à leur nouvel environnement d’affaires, le MTO offrira des programmes d’aide financière et des services-conseils en région pour le développement de plan d’affaires visant le redressement d’entreprises et l’adaptation ou la transformation de produits et de services touristiques.

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Le MTO mettra en place des actions afin de renforcer les compétences des entrepreneurs et de la main-d’œuvre. Des connaissances stratégiques additionnelles seront également produites et diffusées afin de soutenir la prise de décisions éclairées au sein de l’industrie.

Bas-Saint-Laurent

Priorité 4. Agir pour un entrepreneuriat et une main-d’œuvre dynamiques et diversifiés

Extrait de la priorité

Riche de la variété de son tissu économique et devant les défis que posent les besoins en relève, la région doit se démarquer par l’innovation, la diversification, la création de richesse, la consommation et la production locales, dans le respect de l’environnement ainsi que la réponse aux besoins des entreprises en main-d’œuvre.

Réponse

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable. Des efforts seront également consentis afin de développer et de structurer l’offre touristique des régions.

Le MTO mettra en place des actions afin de renforcer les compétences des entrepreneurs et de la main-d’œuvre. Des connaissances stratégiques additionnelles seront également produites et diffusées afin de soutenir la prise de décisions éclairées au sein de l’industrie.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Capitale-Nationale

Priorité 3. Développer les infrastructures touristiques

Extrait de la priorité

La concurrence est internationale et l’offre doit sans cesse se renouveler pour demeurer distinctive. Les intervenants de la région souhaitent donc appuyer les promoteurs dans la création de produits qui miseront sur les particularités de la région et l’innovation en soutenant le développement durable d’activités et d’infrastructures récréotouristiques.

Réponse

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera également mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur la scène hors Québec.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique, de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Centre-du-Québec

Priorité 1. Faire de nos collectivités des communautés entrepreneuriales

Extrait de la priorité

L’entrepreneuriat est à la base d’une culture de « prise en charge » et de recherche de solutions aux défis et aux préoccupations des collectivités. Favoriser l’innovation et l’intégration de tous, soutenir les projets avec la formation qui doit les accompagner et leur permettre de bien s’établir pour prendre en main la destinée sociale et économique de la communauté dans une perspective de développement durable sont des moyens pour mobiliser les collectivités autour de leur devenir.

Réponse

Le MTO mettra en place des actions afin de renforcer les compétences des entrepreneurs et de la main-d’œuvre. Des connaissances stratégiques additionnelles seront également produites et diffusées afin de soutenir la prise de décisions éclairées au sein de l’industrie.

Afin de soutenir la création, la croissance ou l’adaptation des entreprises à leur nouvel environnement d’affaires, le MTO offrira des programmes d’aide financière et des services-conseils en région pour le développement de plan d’affaires visant le redressement d’entreprises et l’adaptation ou la transformation de produits et de services touristiques.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Chaudière-Appalaches

Priorité 6. Faire du tourisme un moteur économique de développement des communautés en Chaudière-Appalaches

Extrait de la priorité

La région attend une participation gouvernementale à la mise en place d’infrastructures touristiques et à l’amélioration des infrastructures existantes. On souhaite plus précisément favoriser et accroître l’accès au fleuve, aux rivières et aux plans d’eau, de même que consolider les réseaux de pistes cyclables et de véhicules hors route. La région priorisera aussi un développement touristique concerté, innovant et structurant entre les MRC.

Réponse

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera également mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur la scène hors Québec.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Côte-Nord

Priorité 4. Développer l’entrepreneuriat sous toutes ses formes et renforcer la capacité d’agir des entrepreneurs

Extrait de la priorité

L’augmentation de l’initiative entrepreneuriale est un enjeu majeur pour dynamiser et diversifier l’économie. Il est donc nécessaire de susciter l’intérêt des entrepreneurs et de la relève. Les mesures d’aide et de soutien doivent être adaptées aux réalités des territoires. La formation, la mise en commun de services d’aide et de soutien au volet administratif, les activités de réseautage et de mentorat, ainsi que la valorisation de l’entrepreneuriat sont des outils que la région entend favoriser.

Réponse

Le MTO mettra en place des actions afin de renforcer les compétences des entrepreneurs et de la main-d’œuvre. Des connaissances stratégiques additionnelles seront également produites et diffusées afin de soutenir la prise de décisions éclairées au sein de l’industrie.

Le Ministère contribuera aux grands chantiers interministériels, dont ceux afférents à la main-d’œuvre, afin de camper les enjeux de l’industrie et d’assurer la prise en compte des particularités régionales et sectorielles, ainsi que pour cibler les occasions de collaboration.

Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera également mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur les scènes intraQuébec et hors Québec.

Estrie

Priorité 5. Maintenir et développer des initiatives régionales et concertées en matière de développement culturel, touristique, sportif et de loisir, et faciliter l’offre d’activités

Extrait de la priorité

La région possède des attraits récréotouristiques majeurs tels les parcs du mont Orford, du mont Mégantic, de Frontenac et de la Gorge-de-Coaticook. On y trouve aussi la première Réserve internationale de ciel étoilé. L’expérience gourmande est également de plus en plus prisée.

Le développement et la structuration des actifs et des infrastructures touristiques reconnues seront privilégiés en Estrie. On souhaite miser sur les particularités identitaires de l’Estrie telles que le patrimoine paysager, le patrimoine bâti et l’histoire.

Réponse

Afin d’inciter la clientèle à renouer avec les attraits et les services touristiques, le MTO mettra en place des actions en vue de rebâtir la confiance des voyageurs d’ici et d’ailleurs. Une attention particulière sera portée à l’achat local et à la valorisation des expériences distinctives. Une offensive promotionnelle percutante et concertée sur les marchés d’agrément et d’affaires contribuera au retour des clientèles traditionnelles, tout en permettant de saisir les occasions pour diversifier nos marchés.

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Gaspésie

Priorité 7. Soutenir les secteurs d’activité phares de la région que sont l’exploitation et l’aménagement de la forêt, l’industrie agroalimentaire, les pêches et l’aquaculture, l’industrie éolienne et le tourisme

Extrait de la priorité

L’industrie touristique gaspésienne s’est forgé une place enviable au Québec comme destination de choix « mer et montagnes ». La région a l’intention de consolider sa position et de soutenir la mise en place de stratégies relatives au développement d’activités touristiques d’appel, notamment par le soutien des attraits touristiques, du tourisme gourmand et de l’agrotourisme.

Réponse

Des leviers financiers, des services d’accompagnement-conseil et des initiatives de maillage seront déployés afin d’assurer la diversification de l’offre touristique. Des actions en matière de structuration de l’offre régionale permettront une meilleure répartition de la clientèle sur le territoire et une plus grande profitabilité pour les économies locales.

Afin d’inciter la clientèle à renouer avec les attraits et les services touristiques, le MTO mettra en place des actions en vue de rebâtir la confiance des voyageurs d’ici et d’ailleurs. Une attention particulière sera portée à l’achat local et à la valorisation des expériences distinctives. Une offensive promotionnelle percutante et concertée sur les marchés d’agrément et d’affaires contribuera au retour des clientèles traditionnelles, tout en permettant de saisir les occasions pour diversifier nos marchés.

Îles-de-la-Madeleine

Priorité 3. Consolider et diversifier notre économie

Extrait de la priorité

L’économie des Îles-de-la-Madeleine tourne autour de deux industries principales, soit la pêche et le tourisme. Celles-ci ont un caractère saisonnier, et leur vitalité est tributaire de différents facteurs tels que la stabilité des ressources halieutiques, la qualité de l’environnement et l’accès au territoire. Comme la diversification économique est un enjeu majeur pour l’archipel, la région prévoit aussi renforcer ses créneaux d’excellence et tout autre créneau pouvant diversifier son économie et favoriser la concertation intersectorielle.

Réponse

Le MTO reconnaît l’importance du tourisme pour l’économie insulaire des Îles-de-la-Madeleine. Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur les scènes intraQuébec et hors Québec.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Lanaudière

Priorité 10. Soutenir et bonifier les produits d’appel et les événements culturels et touristiques comme outils de rayonnement régional

Extrait de la priorité

Si la région de Lanaudière est une destination de plus en plus prisée sur le plan touristique et culturel, il est souhaitable que des initiatives visant le développement de nouveaux produits d’appel innovants soient déployées.

Réponse

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Des sommes seront investies pour accélérer la réalisation de projets innovants et ainsi rehausser la qualité de l’offre des entreprises touristiques en vue de contribuer au succès de la relance de leurs activités. Les projets soutenus permettront d’améliorer la productivité, la compétitivité et l’efficacité des entreprises touristiques; de faire face aux défis liés à la main-d’œuvre et de créer des emplois à haute valeur ajoutée; de favoriser le virage numérique des entreprises et de réduire l’empreinte environnementale de l’activité touristique.

Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera également mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur les scènes intraQuébec et hors Québec.

Laurentides

Priorité 1. Assurer la prospérité économique des Laurentides dans une approche de développement durable

Extrait de la priorité

Elle souhaite également favoriser la croissance des entreprises en soutenant leur développement et la culture entrepreneuriale en général. En plus de valoriser les filières économiques particulières de la région, les intervenants régionaux désirent assurer un virage vers une économie du savoir. Enfin, en vue de pouvoir réaliser ces objectifs, la région des Laurentides devra s’assurer que les nouvelles technologies sont déployées sur l’ensemble du territoire.

Réponse

Le MTO mettra en place des actions afin de renforcer les compétences des entrepreneurs et de la main-d’œuvre. Des connaissances stratégiques additionnelles seront également produites et diffusées afin de soutenir la prise de décisions éclairées au sein de l’industrie.

Afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, le MTO souhaite optimiser l’utilisation de la technologie dans les entreprises et renforcer leur capacité d’innover. Des programmes d’aide financière et des services-conseils pour l’adaptation ou la transformation de produits et de services touristiques seront rendus disponibles, notamment en matière de transformation numérique.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Laval

Priorité 8. Favoriser l’émergence d’initiatives structurantes qui participent au déploiement d’un pôle d’innovation au centre-ville et stimuler la croissance des entreprises et de la communauté entrepreneuriale dans son ensemble

Extrait de la priorité

Laval entend favoriser l’élaboration de solutions innovantes, notamment des projets de recherche appliquée visant à accélérer le virage technologique du centre-ville de manière collaborative et durable. Les projets qui participent à la création d’un environnement d’affaires distinctif et au renforcement du maillage des communautés d’affaires et institutionnelles sont encouragés.

Réponse

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Des sommes seront investies pour accélérer la réalisation de projets innovants et ainsi rehausser la qualité de l’offre des entreprises touristiques en vue de contribuer au succès de la relance de leurs activités. Les projets soutenus permettront d’améliorer la productivité, la compétitivité et l’efficacité des entreprises touristiques; de faire face aux défis liés à la main-d’œuvre et de créer des emplois à haute valeur ajoutée; de favoriser le virage numérique des entreprises et de réduire l’empreinte environnementale de l’activité touristique.

À travers son Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, le MTO stimulera et soutiendra l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique de façon à accélérer la transition vers un tourisme responsable et durable.

Mauricie

Priorité 4. Soutenir la vitalité de l’écosystème économique

Extrait de la priorité

Pour soutenir la vitalité économique de la Mauricie, la région doit améliorer la disponibilité de la main-d’œuvre qualifiée. Elle doit aussi stimuler et soutenir les occasions d’innovation, l’industrie 4.0, la recherche et le développement, ainsi que la création d’entreprises. L’entrepreneuriat, l’intrapreneuriat, le transfert d’entreprise et le repreneuriat, notamment dans les secteurs prédominants (agriculture, manufacturier, tourisme, services, etc.), doivent être favorisés.

Réponse

Le MTO mettra en place des actions afin de renforcer les compétences des entrepreneurs et de la main-d’œuvre. Des connaissances stratégiques additionnelles seront également produites et diffusées afin de soutenir la prise de décisions éclairées au sein de l’industrie.

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Des sommes seront investies pour accélérer la réalisation de projets innovants et ainsi rehausser la qualité de l’offre des entreprises touristiques en vue de contribuer au succès de la relance de leurs activités. Les projets soutenus permettront d’améliorer la productivité, la compétitivité et l’efficacité des entreprises touristiques; de faire face aux défis liés à la main-d’œuvre et de créer des emplois à haute valeur ajoutée; de favoriser le virage numérique des entreprises et de réduire l’empreinte environnementale de l’activité touristique.

Montérégie

Priorité 7. Promouvoir et développer le tourisme

Extrait de la priorité

Les acteurs de la région désirent contribuer à l’établissement des mesures visant à constituer une offre touristique cohérente pour l’ensemble de la Montérégie et en faire la promotion. La création de partenariats est donc essentielle. Par ailleurs, la Montérégie souhaite se distinguer dans certains secteurs précis. Le soutien au développement du cyclotourisme, de l’agrotourisme et de l’offre récréotouristique nautique est en outre à privilégier.

Réponse

Des leviers financiers, des services d’accompagnement-conseil et des initiatives de maillage seront déployés afin d’assurer la diversification de l’offre touristique. Des actions en matière de structuration de l’offre régionale permettront une meilleure répartition de la clientèle sur le territoire et une plus grande profitabilité pour les économies locales.

Afin d’inciter la clientèle à renouer avec les attraits et les services touristiques, le MTO mettra en place des actions en vue de rebâtir la confiance des voyageurs d’ici et d’ailleurs. Une attention particulière sera portée à l’achat local et à la valorisation des expériences distinctives. Une offensive promotionnelle percutante et concertée sur les marchés d’agrément et d’affaires contribuera au retour des clientèles traditionnelles, tout en permettant de saisir les occasions pour diversifier nos marchés.

Montréal

Priorité 3. Favoriser l’essor des entreprises montréalaises

Extrait de la priorité

Il importe ainsi que les entreprises montréalaises continuent d’être soutenues pour accroître leur compétitivité, notamment par l’innovation, l’internationalisation et l’intégration des chaînes de valeur.

Réponse

Afin de soutenir une relance économique dynamique de la métropole, le MTO appuiera financièrement la relance du tourisme d’affaires de Montréal. Un nouveau volet des EPRT sera créé pour la région touristique de Montréal, particulièrement touchée par la baisse du nombre de touristes, afin d’éviter la déstructuration de l’offre touristique et de soutenir les entreprises considérées comme stratégiques pour la relance.

D’autres leviers financiers et efforts de maillage seront également mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Afin d’inciter la clientèle à renouer avec les attraits et les services touristiques, le MTO mettra en place des actions en vue de rebâtir la confiance des voyageurs d’ici et d’ailleurs. Une attention particulière sera portée à l’achat local et à la valorisation des expériences distinctives. Une offensive promotionnelle percutante et concertée sur les marchés d’agrément et d’affaires contribuera au retour des clientèles traditionnelles, tout en permettant de saisir les occasions pour diversifier nos marchés.

Nord-du-Québec

Priorité 2. Développer l’entrepreneuriat sous toutes ses formes et renforcer la capacité d’agir des entrepreneurs

Extrait de la priorité

Le numérique constitue un important catalyseur d’innovation et d’entrepreneuriat. Les entreprises et les travailleurs autonomes gagneraient à diversifier leurs offres de services et leurs sources de distribution en optant pour la transformation numérique, puisque c’est un enjeu essentiel de croissance des entreprises.

Réponse

Afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, le MTO souhaite optimiser l’utilisation de la technologie dans les entreprises et renforcer leur capacité d’innover. Des programmes d’aide financière et des services-conseils pour l’adaptation ou la transformation de produits et de services touristiques seront rendus disponibles, notamment en matière de transformation numérique.

Le MTO soutiendra la mise en place d’un incubateur-accélérateur de projets touristiques au nord du 49e parallèle. L’objectif : appuyer la réalisation de projets structurants qui rehaussent la qualité de l’offre nature-culture-aventure, la structuration et la commercialisation des produits touristiques.

Outaouais

Priorité 5. Développer l’économie et améliorer la position concurrentielle par rapport à la situation frontalière par l’innovation et la diversification

Extrait de la priorité

Afin d’assurer la vitalité économique, il importe de soutenir et d’encourager les entreprises déjà présentes sur le territoire et celles en émergence, d’améliorer la position concurrentielle de la région par rapport au territoire ontarien adjacent tout en favorisant l’entrepreneuriat, l’innovation et la diversification.

Réponse

Afin d’inciter la clientèle à renouer avec les attraits et les services touristiques, le MTO mettra en place des actions afin de rebâtir la confiance des voyageurs d’ici et d’ailleurs. Une attention particulière sera portée à l’achat local et à la valorisation des expériences distinctives. Une offensive promotionnelle percutante et concertée sur les marchés d’agrément et d’affaires contribuera au retour des clientèles traditionnelles, tout en permettant de saisir les occasions pour diversifier nos marchés.

Des leviers financiers et des efforts de maillage seront mis en place afin de stimuler l’innovation au sein des entreprises et de la destination, ainsi que pour améliorer leur compétitivité et contribuer à la création de richesse dans une perspective de développement durable.

Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera également mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur les scènes intraQuébec et hors Québec.

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Priorité 12. Consolider, structurer et organiser l’offre touristique régionale; réaliser la promotion concertée auprès de la clientèle extrarégionale; maintenir et améliorer les infrastructures récréotouristiques

Extrait de la priorité

Les acteurs doivent miser sur leurs forces pour concrétiser la vision de l’industrie touristique : être un acteur économique mobilisé, cohérent et performant chez qui le client vit une expérience mémorable, et ce, à travers toute la région. Un développement structurant de l’industrie implique une cohérence et une cohésion des interventions sur le territoire.

Réponse

Des leviers financiers, des services d’accompagnement-conseil et des initiatives de maillage seront déployés afin d’assurer la diversification de l’offre touristique. Des actions en matière de structuration de l’offre régionale permettront une meilleure répartition de la clientèle sur le territoire et une plus grande profitabilité pour les économies locales.

Afin d’inciter la clientèle à renouer avec les attraits et les services touristiques, le MTO mettra en place des actions en vue de rebâtir la confiance des voyageurs d’ici et d’ailleurs. Une attention particulière sera portée à l’achat local et à la valorisation des expériences distinctives. Une offensive promotionnelle percutante et concertée sur les marchés d’agrément et d’affaires contribuera au retour des clientèles traditionnelles, tout en permettant de saisir les occasions pour diversifier nos marchés.

Un appui au développement de projets majeurs ou de diversification sera également mis de l’avant. Les projets qui stimulent l’investissement privé et l’économie des régions seront valorisés, de même que ceux qui soutiennent le développement d’une offre quatre saisons et la compétitivité de la destination sur les scènes intraQuébec et hors Québec.

L’approche du MTO en matière de décentralisation, de délégation et de régionalisation

Décentralisation

La décentralisation se définit comme le processus qui consiste à transférer des fonctions, des pouvoirs et des responsabilités du gouvernement vers une instance autonome et distincte. Cette instance décentralisée dispose de sources de revenus autonomes, et ses dirigeants sont élus. En cette matière, la Stratégie vise à mener à terme le chantier de décentralisation avec les municipalités, dont les objectifs sont :

  • D’accomplir les missions du gouvernement du Québec dans une approche de partenariat avec les municipalités en prenant appui sur la reconnaissance de leur autonomie, de leurs compétences, de leur capacité et de leurs spécificités, notamment par la mise en œuvre de la Politique gouvernementale de consultation et de simplification administrative à l’égard des municipalités.
  • De mettre en œuvre l’entente-cadre Réflexe Montréal pour la reconnaissance du statut particulier de métropole, lui permettant d’assumer pleinement ce rôle au bénéfice de l’ensemble du Québec.
  • De mettre en œuvre l’entente-cadre avec la Ville de Québec pour la reconnaissance du statut particulier de capitale nationale, lui permettant d’assumer pleinement ce rôle au bénéfice de l’ensemble du Québec.

Le MTO souscrit aux principes énoncés dans la Politique gouvernementale de consultation et de simplification administrative à l’égard des municipalités et participe, à cet égard, aux travaux du réseau des répondants ministériels découlant du Plan d’action gouvernemental pour alléger le fardeau administratif des municipalités.

Délégation

La délégation vise le transfert par le gouvernement d’une partie d’une responsabilité ou de la gestion d’une ressource sur la base d’une entente, d’un contrat ou d’une convention et impliquant un suivi des activités par le gouvernement. En cette matière, la Stratégie poursuit l’objectif suivant :

Que l’administration gouvernementale utilise pleinement les mécanismes de délégation existants pour agir avec les MRC par le biais « d’ententes sectorielles de développement » ou avec des organismes sectoriels régionaux.

La ministre du Tourisme reconnaît les 22 ATR comme ses partenaires régionaux privilégiés pour le développement de l’industrie touristique sur leur territoire, dans le respect de leurs particularités et des orientations gouvernementales. À ce titre, le Ministère a conclu une entente avec l’ensemble des ATR afin de leur déléguer divers mandats en matière de promotion, d’accueil, d’information et de signalisation touristique, ainsi que de structuration et de développement de l’offre touristique. Ces ententes assurent aux ATR un financement associé aux mandats qui leur sont confiés.

Par ailleurs, le MTO a signé avec chacune d’entre elles une entente de partenariat régional en tourisme. Ces ententes, couvrant la période 2020-2022, ont pour but de conjuguer l’action du Ministère, des ATR et d’autres partenaires régionaux pour favoriser la réalisation de projets de développement de l’offre touristique régionale. Elles visent également la concertation des investissements de l’industrie touristique en fonction des priorités régionales et le renforcement de la synergie de tous les partenaires régionaux.

Dans le cadre de ces ententes, le Ministère accompagne les ATR signataires et les soutient administrativement dans l’exécution de leurs responsabilités.

Régionalisation

Par régionalisation, on entend la déconcentration de certaines responsabilités gouvernementales, du siège social vers les directions régionales, et la mise en œuvre, à cette échelle, de services, de politiques et de programmes. En cette matière, la Stratégie poursuit l’objectif suivant :

Que la marge de manœuvre donnée aux administrateurs responsables des activités régionales soit examinée et, au besoin, accrue pour que l’administration gouvernementale puisse agir avec plus d’agilité et de célérité dans le traitement des dossiers régionaux prioritaires.

Le MTO ne dispose pas de directions régionales. Comme mentionné précédemment, les ATR agissent à l’échelle régionale en tant que mandataires du Ministère relativement à plusieurs de ses responsabilités. Les ATR disposent d’une marge de manœuvre dans l’exercice de ces mandats, dans la mesure où elles respectent les orientations gouvernementales et ministérielles.

Par ailleurs, le Ministère s’assure que chaque région est sous la responsabilité d’un conseiller en développement touristique. Cette attribution procure aux conseillers une connaissance accrue des particularités et des enjeux de chaque région.

Ces conseillers représentent la porte d’entrée au Ministère pour tous les partenaires et les promoteurs. Ils ont également pour rôle de représenter le Ministère dans différentes rencontres avec les partenaires, notamment les rencontres des conférences administratives régionales et des centres locaux de développement. Par ailleurs, les conseillers font partie du comité de gestion, présidé par l’ATR, dans le cadre des EPRT.

Conclusion

Par son Cadre d’intervention touristique 2021-2025 : Agir aujourd’hui. Transformer demain., le MTO s’est engagé à soutenir le développement économique des régions. Il en va de même avec le Plan d’action pour un tourisme responsable et durable qui en découle. Le Ministère s’engage à collaborer étroitement avec l’industrie afin qu’elle puisse se relever plus facilement, qu’elle reprenne son souffle et prospère à nouveau.

Le Ministère reconnaît les ATR comme des partenaires régionaux privilégiés, ce qui s’est traduit par la délégation de certains mandats pour 2020-2022, favorisant une prise en compte des priorités et des enjeux régionaux tout en assurant la concertation des différents partenaires.

Ainsi, les actions déjà menées par le MTO répondent en grande partie aux priorités établies dans chacune des régions. Le Ministère mettra en œuvre, au cours des quatre prochaines années, des actions structurantes et s’engage à soutenir les acteurs régionaux dans leurs démarches pour l’occupation et la vitalité des territoires.

Le Ministère s’engage également à travailler avec les acteurs régionaux afin de préciser certaines de leurs demandes.

Il assurera le suivi de ses actions relatives à l’occupation et à la vitalité des territoires dans son rapport annuel de gestion.