Le 15 juin 2020, le gouvernement du Québec a mis en place le Groupe d'action contre le racisme (GACR), dont le mandat était d’identifier une série d’actions efficaces afin de lutter contre le racisme, notamment en déterminant les secteurs nécessitant prioritairement des mesures en ce sens. Ces mesures devaient notamment prendre en compte les réalités particulières que vivent les personnes issues de minorités visibles et des communautés autochtones.

À la suite de réflexions et de consultations menées auprès de différents intervenants, le GACR a déposé, le 14 décembre 2020, son rapport « Le racisme au Québec : tolérance zéro ».

Le rapport prévoit notamment :

  • la mise en place de différentes actions pour mettre fin à la discrimination policière;
  • le lancement d’une campagne nationale de sensibilisation contre le racisme ainsi que des formations continues à l’attention notamment des corps policiers et des employés de la fonction publique;
  • des mesures pour favoriser l’éducation des jeunes à la question du racisme et à la discrimination tout au long de leur parcours scolaire, et ce, grâce à différents programmes offerts par le réseau scolaire primaire et secondaire;
  • la nomination d’un ou d’une ministre responsable de la lutte contre le racisme;
  • différentes actions visant à combattre le racisme et la discrimination envers les communautés autochtones.

Le groupe d'action est coprésidé par M. Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, et par Mme Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. Il est également composé des personnes suivantes :

  • M. Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones;
  • M. Denis Lamothe, député d'Ungava et adjoint parlementaire du ministre responsable des Affaires autochtones;
  • Mme Sylvie D'Amours, députée de Mirabel;
  • M. Christopher Skeete, député de Sainte-Rose et adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d'expression anglaise;
  • Mme Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac.