Mise en contexte

La pandémie bouleverse l’ensemble des sphères de notre société. Elle affecte les femmes sur plusieurs plans et contribue à aggraver des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes, notamment :

  • 65 % des femmes affirment vivre plus de stress qu’avant la pandémie et 63 % affirment se sentir plus isolées;
  • pendant le confinement du printemps 2020, au Canada, le temps consacré par semaine aux soins aux enfants a augmenté de 27  heures pour les mères, pour atteindre un total de 95, comparativement à une augmentation de 13 heures pour les pères, pour atteindre un total de 46;
  • onze mois après le début de la pandémie, la baisse de l’emploi touche encore davantage les femmes (-146 000; -7,1 %) que les hommes (-104 600; -4,6 %);
  • selon un sondage réalisé auprès de 1 080 femmes entrepreneures au printemps 2020, deux entreprises sur trois ont affirmé fonctionner à 50 % de leur capacité, alors que 23 % des entrepreneures ayant répondu au sondage pensent que leur entreprise aura de la difficulté à survivre à cette crise et pourrait ne pas se relever;
  • le confinement augmente le risque de violence conjugale ou de violence sexuelle.

Des travaux ont donc été lancés pour permettre de déployer des actions concrètes visant à apporter des réponses à certains des enjeux identifiés. Le Plan d’action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie (Plan d’action) vise à intervenir auprès des femmes touchées par la pandémie, en misant sur l’expertise des partenaires du milieu.

Au total, 23,1 millions de dollars sont consacrés à la mise en œuvre du Plan d’action. Les 24 actions qu’on y trouve s’ajoutent à d’autres initiatives mises en place depuis le début de la pandémie. En plus des actions proposées à court terme, les effets anticipés de la pandémie à plus long terme feront l’objet d’un travail continu de la part du gouvernement et d’autres actions seront mises en œuvre pour réduire les impacts sur les femmes.

Objectifs et actions

Pour soutenir les femmes dans le cadre de la relance économique et sociale du Québec, le Plan d’action s’articule autour de cinq objectifs :

  • Objectif 1 : Favoriser l’autonomisation économique des femmes et leur participation aux mesures de relance économique
  • Objectif 2 : Identifier les impacts différenciés selon les sexes et sensibiliser les ministères et organismes ainsi que le grand public en vue d'atténuer les conséquences de la pandémie sur les femmes
  • Objectif 3 : Appuyer la conciliation famille-travail-études (CFTE) et favoriser un partage équitable des tâches familiales alourdies par la pandémie
  • Objectif 4 : Accroître le soutien aux femmes en contexte de vulnérabilité
  • Objectif 5 : Valoriser le travail rémunéré et non rémunéré des femmes en contexte de pandémie

Parmi les 24 actions qui constituent le plan d’action, quatre actions phares contribueront significativement à contrer les impacts de la pandémie sur les femmes :

  • Appuyer les entreprises à propriété féminine dans l’adaptation de leur modèle d’affaires en contexte de crise sanitaire;
  • Mener un appel à solution auprès des acteurs clés pour créer et activer des passerelles accélérées de formations et d'accès à l'emploi dans le but d’amener les femmes durement touchées par la pandémie à occuper des emplois relatifs aux sciences, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques;
  • Sensibiliser les ministères et organismes aux impacts qu’aura eus la crise sur les femmes et les inciter à avoir recours à l’analyse différenciée selon les sexes (ADS) dans le déploiement des actions à mettre en œuvre pour faire face à la pandémie;
  • Briser l’isolement des femmes et agir sur la détresse psychologique vécue dans le contexte de la crise.

Pour plus d’information sur les actions entreprises par le gouvernement, veuillez consulter le Plan d’action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie (PDF 1.88 Mo).