La réussite de la transformation numérique gouvernementale ne peut se faire sans une gouvernance forte et adaptée. Celle-ci constitue un pilier sur lequel les organisations publiques pourront s’appuyer afin de parvenir au rythme de travail requis pour l’atteinte des cibles de transformation. À cet égard, le Secrétariat du Conseil du trésor rassemblera toute l’expertise nécessaire pour mener à bien cette transformation, notamment en orientant et en soutenant les organisations publiques dans la mise en œuvre de leur plan de transformation numérique aligné à la présente stratégie.

Redéploiement des ressources du Centre de services partagés du Québec

Comme annoncé dans la Stratégie de gestion des dépenses du budget 2019-2020 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., les ressources du Centre de services partagés du Québec seront redéployées au sein de deux nouvelles entités, soit Infrastructures technologiques Québec et le Centre d’acquisitions gouvernementales. Cette décision permettra, d’une part, d’assurer la disponibilité d’infrastructures technologiques et de systèmes de soutien fiables et performants et, d’autre part, de soutenir l’évolution des besoins en matière d’acquisition en ressources informationnelles.

Création du Centre québécois d’excellence numérique

La volonté absolue de réaliser les ambitions de la Stratégie nécessite la mise en place de moyens structurants et innovants comme la création du Centre québécois d’excellence numérique, une entité consacrée exclusivement à la transformation numérique gouvernementale au sein du Secrétariat du Conseil du trésor.

Le Centre québécois d'excellence numérique sera le moteur générant l’impulsion nécessaire à l’accélération de la transformation numérique. Il visera à mutualiser les idées innovantes par le partage et la collaboration au sein de l’écosystème dans lequel s’inscrivent notamment les organisations publiques. De plus, tout le savoir-faire regroupé au Centre québécois d'excellence numérique sera mis à profit au bénéfice de la communauté gouvernementale afin de permettre l’émergence d’une culture numérique. En tant qu’un des leaders de la transformation numérique, il aura comme premier mandat d’incarner l’exemplarité des valeurs et des pratiques numériques, lui accordant ainsi toute la crédibilité inhérente à son rôle.

Évolution des lois et des règlements

Les lois et les règlements devront continuer d’évoluer afin de pouvoir utiliser le plein potentiel du numérique et d’atteindre les cibles de transformation que se fixe le gouvernement. À titre d’exemple, la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels pourrait faire l’objet d’une révision afin de concrétiser l’ambition selon laquelle les citoyens communiquent leurs informations une seule fois à l’administration publique. L’apposition d’une signature manuscrite est un autre exemple de formalité administrative que le numérique amène à repenser.