L’administration publique souhaite utiliser des solutions innovantes pour améliorer ses services publics. En misant sur une approche basée sur l’exploration, l’idéation, l’expérimentation ainsi que le prototypage, le gouvernement met l’accent sur une prise de risque contrôlée et s’assure d’investir dans des solutions innovantes qui auront des retombées positives pour les citoyens et les organisations publiques. L’administration publique pourra ainsi tirer avantage de technologies qui ont été expérimentées dans une perspective gouvernementale et une vision globale des services numériques gouvernementaux.

Recours à l’intelligence artificielle

Les organisations s’intéressent aux possibilités et aux enjeux qu’amène l’intelligence artificielle au contexte gouvernemental. Elles détiennent des données publiques de qualité pouvant être valorisées au bénéfice de la société québécoise. Ainsi, l’administration publique mettra à profit les données qu’elle détient dans l’intérêt du bien commun et dans le respect de la protection des renseignements personnels, pour positionner l’État comme bénéficiaire des technologies de l’intelligence artificielle. Ces technologies innovantes permettraient, par exemple, d’accélérer le traitement de certaines demandes et de moderniser des contrôles d’admissibilité aux programmes gouvernementaux, tout en assurant l’équité et la justesse des services rendus par l’État. Par ailleurs, soucieux de se positionner comme leader en cette matière, le gouvernement du Québec annoncera prochainement une stratégie d’adoption de l’intelligence artificielle, laquelle tracera la voie pour les organisations publiques en soutenant son utilisation et en balisant son usage.