Édition 2020

L'appel de candidatures est terminé!

Merci à tous ceux et celles qui ont déposé une candidature.

Surveillez cette page pour connaître les finalistes dans chacune des cinq catégories :

  • Personne immigrante non francophone
  • Personne réfugiée non francophone
  • Personne œuvrant dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes
  • Partenaire institutionnel ou communautaire en francisation
  • Entreprise exemplaire en matière de francisation et d’intégration de son personnel immigrant

Gala des Mérites du français

L’ensemble des Mérites seront remis lors du Gala des Mérites du français, prévu en mai prochain.

Les Mérites en francisation des personnes immigrantes soulignent les efforts des personnes immigrantes qui ont appris le français au Québec et la contribution exceptionnelle des personnes et des organisations qui les aident dans leur parcours de francisation.

Édition 2018

Le 17 mai 2018, cinq Mérites et une distinction ont été décernés dans les catégories suivantes :

Catégorie Personne immigrante non francophone

Cette récompense est décernée à une personne qui, grâce à ses efforts pour apprendre le français ou pour parfaire ses connaissances en français, a réussi à s’intégrer à la société québécoise et dont le parcours constitue une source d’inspiration pour les personnes nouvellement arrivées au Québec.

Lauréate : Maira Lenina Prado Landaeta, originaire du Venezuela, kinésithérapeute et animatrice de l’émission Temps de bouger à Radio Centre-Ville

Arrivée au Québec en 2016, Maira Lenina Prado Landaeta décide d'apprendre rapidement le français pour pouvoir communiquer avec les professeurs de ses enfants. Elle jumelle les cours de francisation en ligne, la fréquentation d'un club de lecture et les conversations en français avec son entourage. Deux années plus tard, Mme Prado Landaeta fait du bénévolat dans des classes d’accueil, prononce des conférences en français et anime même à la radio dans la langue de Molière. Que de chemin parcouru!

Vidéo de Maira Lenina Prado Landaeta Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Catégorie Personne réfugiée non francophone

Ce Mérite est décerné à une personne qui, malgré des défis importants, a réussi à s'intégrer à la société québécoise grâce à ses efforts pour apprendre le français ou pour parfaire ses connaissances en français et dont le parcours constitue une source d'inspiration pour les personnes réfugiées nouvellement arrivées au Québec.

Lauréat : Frey Alberto Guevara, originaire de la Colombie, directeur général adjoint de l’organisme Solidarité ethnique régionale de la Yamaska

Frey Alberto Guevara a dû quitter son pays natal lorsque sa vie et celle de ses proches ont été menacées. Dès son arrivée au Québec en 2003, il s'inscrit aux cours de français du ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration. Ensuite, il ne manque aucune occasion de parler la langue, si bien qu'il entreprend des études collégiales en français. Après avoir occupé un poste de coordonnateur chez Solidarité ethnique régionale de la Yamaska, il devient en mai 2017, le directeur général adjoint de l'organisation. M. Guevara représente une fierté pour son équipe et l'ensemble de sa communauté.

Vidéo de Frey Alberto Guevara Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Catégorie Personne œuvrant dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes

Ce Mérite est décerné à une personne qui s’est illustrée au cours de sa carrière par ses réalisations, son engagement et la mise en place de ressources ou d’activités dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes.

Lauréat : Denis Duquette, formateur en entreprises auprès de personnes immigrantes apprenant le français et consultant en francisation pour le Bureau de la formation continue de la Commission scolaire de Montréal

Denis Duquette a consacré sa carrière à l'enseignement du français. Ayant pris sa retraite, il a par la suite repris du service pour devenir conseiller en francisation, puis formateur en entreprise. En plus de sensibiliser les employeurs à l'importance d'offrir des cours de français aux personnes immigrantes ne parlant pas la langue, M. Duquette a su intéresser ses élèves à la culture québécoise. Son approche dynamique a permis de faire augmenter l'assiduité aux cours de français dans plusieurs milieux de travail. Chapeau, M. Duquette!

Vidéo de Denis Duquette Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Catégorie Partenaire institutionnel ou communautaire en francisation

Cette récompense est attribuée à un partenaire du gouvernement du Québec qui s’est distingué par la qualité des services de francisation qu’il offre aux personnes immigrantes ainsi que par son engagement et ses réalisations exceptionnelles et novatrices visant à faciliter l’intégration des personnes nouvellement arrivées au sein de la société québécoise.

Lauréat : Chambre de commerce du Montréal métropolitain, pour son programme de jumelage linguistique commerçants-étudiants

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a lancé un projet pilote de jumelage linguistique entre des étudiants universitaires et des commerçants allophones. Sous forme d'ateliers de conversation sur les lieux de travail, le programme a d'abord été mis en place dans le quartier Côte-des-Neiges. Fort de son succès, il a ensuite été élargi à d'autres lieux en plus d'être soutenu par une campagne promotionnelle. Bravo!

Vidéo de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Catégorie Entreprise exemplaire en matière de francisation de son personnel immigrant

Ce Mérite est décerné à une entreprise qui s'est distinguée par ses efforts pour faciliter l'intégration de son personnel immigrant non francophone en lui permettant d'apprendre le français dans son milieu de travail.

Lauréate : Industrie de palettes Standard (IPS), pour l’embauche de personnes réfugiées et la mise en place de conditions favorisant leur apprentissage du français

Industrie de palettes Standard a mis en place plusieurs activités de francisation qui accélèrent l'intégration de son personnel et améliorent la qualité des échanges entre collègues. Originaire de la Syrie, le propriétaire de l'entreprise, Raed Béchara, a décidé d'apporter sa contribution en tant que chef d'entreprise, en embauchant de nouveaux arrivants dont plusieurs personnes réfugiées. Aujourd’hui, Industrie de palettes Standard compte une quarantaine d’employés provenant de neuf nationalités différentes, et le français demeure la force qui les unit!

Vidéo d'Industrie de palettes Standard Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.