Commissaire à la santé et au bien-être Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Commissaire à la santé et au bien-être a pour mission d’apporter un éclairage pertinent au débat public et à la prise de décision gouvernementale dans le but de contribuer à l’amélioration de l’état de santé et de bien‑être des Québécoises et des Québécois.

La prise en compte du point de vue du citoyen et des enjeux éthiques dans l’appréciation de la performance peut contribuer de façon significative à la démocratisation du débat en matière de santé et de services sociaux.

Héma-Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Héma-Québec a pour mission de fournir avec efficience des composants et substituts sanguins, des tissus humains et du sang de cordon sécuritaires, de qualité optimale et en quantité suffisante pour répondre aux besoins de la population québécoise ainsi que d’offrir et de développer une expertise, des services et des produits spécialisés et novateurs dans les domaines de la médecine transfusionnelle et de la greffe de tissus humains.

Institut national d'excellence en santé et en services sociaux Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a pour mission de promouvoir l’excellence clinique et l’utilisation efficace des ressources dans le secteur de la santé et des services sociaux. Au cœur de cette mission, l’INESSS évalue notamment les avantages cliniques et les coûts des technologies, des médicaments et des interventions en santé et en services sociaux personnels. Il émet des recommandations quant à leur adoption, leur utilisation ou leur couverture par le régime public, et élabore des guides de pratique clinique afin d’en assurer l’usage optimal.

Institut national de santé publique du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Institut national de santé publique du Québec a pour mission de soutenir le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, les autorités régionales de santé publique ainsi que les établissements dans l'exercice de leurs responsabilités, en rendant disponibles son expertise et ses services spécialisés de laboratoire et de dépistage.

Plus explicitement, cette mission consiste notamment à

  • développer la connaissance et contribuer à la surveillance de l’état de santé et de bien-être de la population et de ses déterminants;
  • développer de nouvelles connaissances et approches en promotion, en prévention et en protection de la santé;
  • évaluer l’impact des politiques publiques et des systèmes de soins sur la santé de la population.

Office des personnes handicapées du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

L'Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) a pour mission de veiller au respect des règles et des principes énoncés dans la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale et de s'assurer, dans la mesure des pouvoirs qui lui sont conférés, que les ministères et leurs réseaux, de même que les municipalités et les organismes publics et privés, poursuivent leurs efforts afin d'améliorer les possibilités offertes aux personnes handicapées de s'intégrer et de participer ainsi pleinement à la vie en société.

L'OPHQ veille également à la coordination des actions relatives à l'élaboration et à la prestation des services qui concernent les personnes handicapées et leur famille, et favorise et évalue, sur une base collective, l'intégration scolaire, professionnelle et sociale des personnes handicapées. En plus de promouvoir leurs intérêts et ceux de leur famille, l'OPHQ les informe, les conseille, les assiste et fait des représentations en leur faveur, sur une base tant individuelle que collective.

Régie de l'assurance maladie du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La Régie de l'assurance maladie du Québec assure une saine gestion du régime public d’assurance santé du Québec. Dans le cadre de cette mission, elle

  • gère l’admissibilité des personnes;
  • rémunère les professionnels de la santé;
  • assure les contrôles adéquats;
  • informe la population;
  • assure un partage sécuritaire des renseignements de santé;
  • facilite l’accès aux soins de santé. 

Corporation d’Urgences-santé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Urgences-santé assure à la population de Montréal et de Laval des services préhospitaliers d’urgence de qualité, efficaces et appropriés, afin de réduire la mortalité et la morbidité associées aux conditions médicales urgentes.

Ces services comprennent

  • un centre de communication santé;
  • les soins préhospitaliers d’urgence, le transport par ambulance ainsi que le transport interétablissement.

Urgences-santé a également la responsabilité de planifier, d’organiser, de coordonner et d’évaluer les services de la chaîne d’intervention hospitalière, qui comprend les premiers intervenants ou secouristes désignés, les centres 9-1-1, les centres de communication santé, les services de premiers répondants, les services ambulanciers et les établissements receveurs.

Bureau de modernisation des centres hospitaliers universitaires de Montréal - CHUM, CUSM et CHU Sainte-Justine Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Bureau de modernisation des centres hospitaliers universitaires de Montréal a pour mission d’assurer le respect des balises quant aux programmes, au budget, au règlement et aux délais fixés par le gouvernement pour la réalisation des projets de modernisation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine.

L’organisme assume un leadership d’expertise en gestion de projet auprès de ces trois institutions, qui restent les maîtres d’œuvre de leurs projets. Le Bureau de modernisation des centres hospitaliers universitaires de Montréal (Bureau du directeur exécutif) exerce une gouvernance rigoureuse et transparente afin de réduire les risques inhérents au déploiement des grands projets complexes. Son rôle consiste aussi à optimiser la valeur des installations ainsi que le cycle de vie des équipements et des actifs immobiliers, et ce, dans la perspective d’obtenir les meilleures retombées d’un développement économique durable.

Commission sur les soins de fin de vie

La Commission sur les soins de fin de vie a notamment pour mandat d'examiner toute question relative aux soins de fin de vie et de surveiller l'application des exigences particulières relatives à l'aide médicale à mourir.

Bureau de l’innovation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le mandat du Bureau de l’innovation en santé et en services sociaux est

  • de déterminer, avec les acteurs du réseau de la santé et des services sociaux, les types d’innovation à intégrer de façon prioritaire;
  • de travailler avec l’ensemble des acteurs du secteur des sciences de la vie pour répondre à ces besoins et pour la création de partenariats productifs pour le réseau de la santé et des services sociaux et les partenaires industriels;
  • d’assurer la coordination des efforts en vue d’accélérer l’adoption des innovations pertinentes et efficientes;
  • de contribuer à la croissance et à la compétitivité du Québec en sciences de la vie, en stimulant le potentiel d’exportation des entreprises innovatrices qui ont fait leurs preuves dans le réseau québécois.

Comité provincial pour la prestation des services de santé et des services sociaux en langue anglaise Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Comité provincial pour la prestation des services de santé et des services sociaux en langue anglaise est chargé de donner son avis au gouvernement sur

  • la prestation des services de santé et des services sociaux en langue anglaise;
  • l’approbation, l’évaluation et la modification par le gouvernement de chaque programme d’accès élaboré par une agence de la santé et des services sociaux, conformément à l’article 348 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux;
  • l’approbation d’une demande de retrait d’une reconnaissance en application du troisième alinéa de l’article 29.1 de la Charte de la langue française faite par un centre intégré de santé et de services sociaux;
  • l’identification des organismes de promotion des intérêts des personnes d’expression anglaise de chaque région. Ces organismes seront consultés pour la nomination des membres des comités régionaux pour les programmes d'accès à des services de santé et à des services sociaux en langue anglaise.

Comité pour la prestation des services de santé et des services sociaux aux personnes issues des communautés ethnoculturelles Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le mandat du Comité pour la prestation des services de santé et des services sociaux aux personnes issues des communautés ethnoculturelles consiste à donner des avis au ministre sur la façon dont les services de santé et les services sociaux sont fournis aux personnes appartenant à l’une ou à l’autre des communautés ethnoculturelles.

Dans le cadre de ses fonctions, le Comité peut procéder à des consultations, solliciter des opinions, ainsi que recevoir et entendre des requêtes des personnes, organismes ou associations.