1. Accueil  
  2. Gouvernement  
  3. Ministères et organismes  
  4. Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation influence et appuie l'essor de l'industrie bioalimentaire québécoise.

Suivez-nous

Facebook du MAPAQ Twitter du MAPAQ Youtube du MAPAQ TikTok du MAPAQ Instagram du MAPAQ LinkedIn du MAPAQ

Ministre

André Lamontagne

Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

Député de Johnson

L’organisation et ses engagements

Au Québec, la responsabilité du développement du secteur bioalimentaire est confiée au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Ce secteur couvre l’ensemble des activités liées à l’agriculture, aux pêches et à l’aquaculture commerciales, à la transformation, aux commerces de l’alimentation (de gros et de détail) ainsi qu’aux services alimentaires destinés au réseau de l’hôtellerie, de la restauration et des marchés institutionnels privé et public.

Pour ce faire, le Ministère peut compter sur le savoir-faire et les connaissances de plus de 1 600 employés issus de disciplines variées. Une proportion importante de son effectif travaille en région. Ainsi, plus de la moitié de son personnel régulier est situé à l’extérieur des agglomérations de Québec et de Montréal

Les interventions du Ministère touchent une clientèle étendue et diversifiée : entreprises agricoles, pêcheurs commerciaux, aquaculteurs, transformateurs, distributeurs, grossistes, détaillants, manipulateurs d’aliments et restaurateurs. S'ajoutent à cet éventail les étudiants du domaine bioalimentaire, les instances locales et régionales impliquées dans le développement bioalimentaire et, bien sûr, les consommateurs.

C’est à travers la Politique bioalimentaire – Alimenter notre monde que le Ministère vise à développer un secteur bioalimentaire prospère, durable et ancré sur le territoire. Un secteur qui est aussi engagé dans l’amélioration de la santé des Québécoises et des Québécois.

Publications

Dernière mise à jour : 5 août 2022