Avertisseur de fumée  Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Information du ministère de la Sécurité publique

L'avertisseur de fumée constitue le meilleur moyen de sauver des vies. Il faut vérifier régulièrement son fonctionnement, qu’il soit à pile ou électrique, et le remplacer 10 ans après la date de fabrication indiquée sur le boîtier.

Une majorité de municipalités ont adopté un règlement exigeant la présence d’un avertisseur de fumée (ou plus) par logement ou par maison.

Monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique qui peut être mortel. Les combustibles tels que le bois, le propane, le mazout, le gaz naturel et l'essence, peuvent être des sources de monoxyde de carbone

Contrairement à de nombreux gaz, le monoxyde de carbone ne se voit pas, ne se sent pas, n'a pas de goût et n'est pas irritant, ce qui le rend non perceptible. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut le détecter et signaler la présence de concentrations dangereuses de ce gaz.

Glace et neige sur les toits Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 
Information de la Régie du bâtiment du Québec

L'accumulation importante de glace et de neige sur les toits peut présenter un risque d'effondrement et un danger pour les personnes qui circulent autour des bâtiments. La plupart des toits sont conçus pour supporter les charges de neige habituelles au Québec, mais il est recommandé de prendre certaines mesures de prévention.

Déneiger et déglacer sont des tâches ardues et risquées qui peuvent nécessiter de faire appel à un professionnel du déneigement.

Inondations

Les inondations surviennent surtout au printemps, à la fonte des neiges, et, à l’été, lors de pluies diluviennes. Cependant, depuis quelques années, on remarque que la crue des eaux se produit même l’hiver.

Les propriétaires d’une habitation doivent faire le nécessaire pour assurer leur protection et celle de leurs biens.

Mouvement de sol 
Information du ministère de la Sécurité publique

Un mouvement de sol est un déplacement vers le bas de pierres et de sédiments qui peut notamment survenir à la suite d'une pluie abondante ou d'un séisme.

Les signes précurseurs d’un mouvement de sol tels l’apparition de fissures, l’éboulement de pierres et de sédiments et l’affaissement du terrain doivent être signalés immédiatement à sa municipalité afin qu’une étude géotechnique soit tenue pour vérifier l'existence d'un risque.

Les travaux de remblai ou de déblai ainsi que certains travaux de construction ou d’aménagement extérieur sont réglementés par les municipalités.

Pour en savoir plus sur les mesures de sécurité en cas de mouvement de sol, il faut s'adresser à sa municipalité Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou à la Direction régionale de la sécurité civile du ministère de la Sécurité publique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Piscines et spas

Chaque année au Québec, on déplore plusieurs noyades dans des piscines résidentielles. La noyade est la 1re cause de mortalité chez les enfants âgés de 1 à 4 ans. Certaines mesures de sécurité doivent être respectées afin d’éviter les risques de noyade.

Plusieurs municipalités du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ont adopté des normes concernant l'installation d'une piscine résidentielle sur leur territoire. Ces normes visent à assurer la protection des personnes par la mise en place d'un encadrement uniforme sur la sécurité des piscines. Les normes peuvent être plus sévères selon les endroits. Leur non-respect constitue une infraction.

Vents violents 
Information du ministère de la Sécurité publique

Les vents violents peuvent causer des dégâts importants et même des décès. En étant prévoyant, il est possible de limiter les dommages à sa résidence et à son terrain. De même, certaines consignes observées pendant et après les vents violents peuvent assurer la sécurité des occupants.

Pour en savoir plus sur les mesures de sécurité en cas de vents violents, il faut s'adresser à sa municipalité Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou à la Direction régionale de la sécurité civile du ministère de la Sécurité publique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

En cas d'alerte météorologique de vents violents, il faut suivre les messages d'alerte météorologique à la radio, à la télévision ou sur Internet.