QUÉBEC,  le 29 avril 2022 /CNW Telbec/ -Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce la création du Programme compétitivité et environnement - Transformation laitière et des viandes 2022-2024 (PCE). Ce nouveau programme vise à accroître la contribution des secteurs de la transformation laitière et des viandes à l'autonomie alimentaire du Québec en assurant leur pérennité et leur compétitivité ainsi qu'à accélérer l'implantation de solutions environnementales dans les entreprises. Compte tenu de la priorité que le gouvernement accorde à l'autonomie alimentaire et du grand nombre d'entreprises visées par le PCE, un budget de 10 millions de dollars lui est alloué. Les entreprises qui soumettront des projets pourraient obtenir une aide financière de 100 000 $ à 300 000 $ selon les volets. Le PCE vient remplacer le Programme d'appui aux fromageries et le Programme d'appui à la compétitivité des abattoirs régionaux.

Ce programme comprend trois volets et sera mis en œuvre sur une période de deux ans, soit jusqu'en 2024.

  • Le volet 1 - Expertise externe et acquisition de compétences a pour objectif d'appuyer la contribution d'expertise externe et l'acquisition de compétences dans les entreprises visées afin d'améliorer leur compétitivité ou leur empreinte environnementale.
  • Le volet 2 - Amélioration de la compétitivité et de l'empreinte environnementale vise à stimuler les investissements afin d'augmenter la compétitivité des entreprises ou d'améliorer leur empreinte environnementale.
  • Le volet 3 - Projets structurants vise à appuyer la réalisation de projets structurants pour les entreprises qui entraînent un effet de levier sur leur développement économique ou durable.

Citation

« Grâce à ce nouveau programme, les entreprises de transformation des viandes pourront s'adapter à l'évolution des attentes sociétales en matière de bien-être animal, de diversité des produits et de biosécurité. Pour leur part, les entreprises de transformation laitière pourront se doter de stratégies pour faire face à une concurrence accrue liée aux différents accords commerciaux internationaux et relever adéquatement les défis en matière d'environnement et de main-d'œuvre. Comme le Ministère encourage le développement d'une économie prospère, verte et responsable ainsi que l'efficacité énergétique et l'utilisation d'énergies renouvelables afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les projets qui s'inscrivent dans une démarche de développement durable seront favorisés. J'invite les entreprises à déposer leur demande d'aide financière dans le cadre du premier appel de projets. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

Faits saillants

Aide financière du PCE

  • Volet 1 : 60 % des dépenses admissibles, jusqu'à concurrence de 100 000 $ par entreprise pour la durée du programme.
  • Volet 2 : 50 % des dépenses admissibles, jusqu'à concurrence de 300 000 $ par entreprise pour la durée du programme.
  • Volet 3 : 50 % des dépenses admissibles, jusqu'à concurrence de 300 000 $ par entreprise pour la durée du programme.

Dates à retenir

  • Volet 1 : les projets peuvent être déposés en continu dès maintenant et jusqu'au 30 septembre 2023.
  • Volets 2 et 3 : la sélection se fera par appel de projets. Un premier appel de projets est en cours et se terminera le jeudi 16 juin 2022 à 23 h 59. Seules les demandes d'aide financière complètes déposées durant cette période seront traitées. Le prochain appel de projets aura lieu à l'automne 2022. La date sera annoncée ultérieurement.

Clientèles ciblées

  • Le PCE vise l'ensemble des entreprises de transformation laitière et des viandes de toutes tailles. Le Québec compte 172 entreprises de transformation laitière et 86 entreprises de transformation des viandes, pour un total de 258 entreprises. Parmi celles-ci, les 238 entreprises de petite ou moyenne taille sont principalement visées par le programme.

À propos des secteurs

  • Au Québec, les secteurs de la fabrication des produits de viande et des produits laitiers occupent respectivement le premier et le deuxième rang pour la valeur des livraisons manufacturières dans le domaine des aliments, des boissons et des produits du tabac (un total de 13 milliards de dollars en 2020 pour les deux secteurs). De plus, ces secteurs figurent parmi les plus importants en nombre d'emplois. Les viandes et les produits laitiers occupent également la plus grande place dans le panier des Québécoises et Québécois au chapitre des dépenses alimentaires. Les entreprises de ces deux secteurs contribuent de façon notable à l'autonomie alimentaire du Québec et à son rayonnement sur les marchés étrangers.

Lien connexe

Programme compétitivité et environnement - Transformation laitière et des viandes 2022-2024 : www.mapaq.gouv.qc.ca/competitivite-environnement Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2022/29/c4479.html

Dernière mise à jour : 29 avril 2022