RIMOUSKI, QC, le 13 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec confirme des investissements de 39 315 750 $ afin de mettre à niveau les infrastructures du port de Rimouski. La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, en a fait l'annonce dans le cadre d'une tournée au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie.

Les investissements annoncés aujourd'hui s'inscrivent dans le Plan stratégique 2021-2026 de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Ils serviront notamment au réaménagement des installations, à la sécurisation des activités portuaires et à l'élimination de la contamination du milieu marin causée par la dégradation de la jetée ouest et du quai transversal. Ces interventions assureront la protection des écosystèmes marins, du quai commercial, à l'est, ainsi que la longévité des activités de pêche commerciales et de recherche scientifique.

De plus, les investissements permettront de consolider le positionnement stratégique de la région de Rimouski à titre de technopole maritime de premier plan au Québec et de chef de file dans le secteur des biotechnologies marines.

Citations

« Avec notre vision maritime, Avantage Saint-Laurent, nous souhaitons, entre autres, mobiliser les communautés riveraines autour du fleuve. Compte tenu du caractère urbain du port de Rimouski et de l'intérêt de la population locale à l'égard de celui-ci, il est notamment prévu de créer un lieu citoyen unique donnant accès au fleuve. Je tiens à remercier l'équipe de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie pour sa vision et l'excellence de son travail, ce qui permet de tirer parti du plein potentiel du port et de stimuler le développement économique de la région. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Le port de Rimouski offre un cadre naturel et touristique exceptionnel. C'est avec un grand bonheur que notre gouvernement contribue, avec les investissements annoncés aujourd'hui, au maintien des activités portuaires et à la croissance du savoir maritime. En effet, la présence d'institutions d'enseignement supérieur et le fort potentiel de recherche favorisent le rayonnement du Québec à l'étranger et l'essor de ces secteurs de pointe. »

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

« Le réaménagement du port offre la possibilité de réaliser un aménagement piétonnier accessible aux citoyens de Rimouski, aux pêcheurs sportifs et aux touristes, afin d'éliminer les conflits d'usage avec les activités commerciales. Nous sommes heureux de pouvoir redonner un accès au fleuve aux gens de Rimouski. »

Gerry Carter, président du conseil d'administration de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

« Le port a une riche histoire et ses installations sont une plaque tournante pour Rimouski en tant que technopole maritime et capitale régionale. Notre identité maritime est bien définie et ces investissements permettront de pérenniser les infrastructures. Le port a toujours été une priorité pour moi et pour la Ville de Rimouski, et le développement des installations demeure un enjeu de premier plan pour le futur. »

Guy Caron, maire de Rimouski

Faits saillants

  • Le 30 mars 2020, le gouvernement du Canada a cédé la propriété des ports de Matane, de Rimouski, de Gros-Cacouna et de Gaspé au gouvernement du Québec.
  • La reprise des installations portuaires s'inscrit dans la vision maritime du gouvernement du Québec, Avantage Saint-Laurent, et vise à augmenter les activités de transport sur le fleuve afin de stimuler l'économie régionale.
  • La gestion de ces quatre ports a été confiée à la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.
  • L'annonce d'aujourd'hui fait suite à l'approbation, par le ministère des Transports, de la planification stratégique 2021-2026 de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.
  • La ville de Rimouski possède des atouts considérables pour participer au développement maritime du Québec : un parc industriel et un pôle d'innovation, l'Université du Québec à Rimouski et l'Institut maritime du Québec. La présence du navire de recherche Coriolis II de l'Institut des sciences de la mer de Rimouski attire également des chercheurs de haut niveau. Annuellement, on estime que plus d'une centaine d'équipes de recherche ou gouvernementales font escale au port.
  • La desserte maritime en partance de Rimouski vers l'île d'Anticosti et la Basse-Côte-Nord contribue à la santé économique des entreprises de la région, en plus de permettre le ravitaillement de communautés isolées.

Liens connexes

Avantage Saint-Laurent Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Suivez-nous sur Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Facebook Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/13/c1519.html

Dernière mise à jour : 13 mai 2022