QUÉBEC, le 25 mars 2021 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec démontre son engagement envers une offre attrayante en tourisme de nature et en écotourisme à travers des investissements importants du budget 2021-2022 dans le réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

« Les destinations plein air de la Sépaq ont permis à la population québécoise de se connecter à la nature et d'en ressentir les bienfaits comme jamais depuis le début de la pandémie. Nous sommes reconnaissants de la confiance qui est nous témoignée par ces investissements grâce auxquels nous continuerons à rendre accessibles et à protéger les plus beaux joyaux naturels du Québec », a déclaré le président-directeur général de la Sépaq, M. Jacques Caron.

« Les parcs nationaux, les réserves fauniques et les établissements touristiques de la Sépaq ont été au cœur de la relance de l'industrie touristique dans les économies régionales l'été dernier. Nous sommes fiers que les Québécoises et les Québécois d'aujourd'hui et de demain puissent s'approprier ces territoires exceptionnels », a souligné le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour.

Un réseau accessible, attractif et vert

Le budget 2021-2022 présenté aujourd'hui prévoit notamment des investissements de 37,1 millions $ qui permettront non seulement de mettre en valeur des installations existantes, mais également de développer l'offre d'hébergement et de produits touristiques à fort potentiel dans le réseau. Ces sommes appuieront également les efforts pour réduire encore davantage l'empreinte écologique du réseau.

La Sépaq demeurera un chef de file dans l'offre d'expérience nature au Québec.

Un investissement dans la santé et dans l'économie

L'achalandage dans les parcs nationaux a connu une hausse moyenne de 14 % l'été dernier, un sommet historique. Les visiteurs ont indiqué dans des majorités écrasantes que leur contact avec la nature a eu un impact positif sur leur santé physique et psychologique. Le taux de satisfaction à l'égard de l'expérience vécue a été de 92 %.

Chaque visiteur dans un établissement de la Sépaq génère en moyenne 66 $ par jour à l'extérieur de l'établissement fréquenté. L'été dernier, la fréquentation des parcs nationaux a ajouté 309 millions $ au produit intérieur brut (PIB) du Québec, et a engendré 75,7 millions $ en retombées fiscales et parafiscales pour le gouvernement du Québec.

Cette année encore, la Sépaq entend se montrer à la hauteur de la responsabilité qui lui incombe de protéger et de faire découvrir à la population les territoires naturels exceptionnels de son réseau.

À propos de la Sépaq
La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) est une société d'État regroupant un réseau de 46 lieux grandioses qui lui sont confiés par le gouvernement du Québec. Elle administre, exploite et met en valeur 23 parcs nationaux, un parc marin, 13 réserves fauniques, Sépaq Anticosti ainsi que huit établissements touristiques. Elle offre un éventail d'activités et de services permettant à ses visiteurs de vivre des expériences diversifiées dans des environnements naturels exceptionnels. La Sépaq assure la pérennité des territoires et des actifs publics au bénéfice de sa clientèle, des régions du Québec et des générations futures. Elle connecte les gens à la nature.

www.sepaq.com

Cision Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2021/25/c6786.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 25 mars 2021