QUÉBEC, le 24 févr. 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec annonce son intention d'investir une somme maximale de 16 666 667 $ dans le fonds Bleu Vision Capital SEC. Ce fonds se spécialise dans le financement d'entreprises québécoises innovantes et prometteuses au stade de l'amorçage et actives dans le secteur des technologies propres. Grâce à cet appui, des entrepreneurs québécois pourront obtenir du financement pour entamer de premières démarches afin de tester le marché et de commercialiser leurs nouveaux produits. Ce fonds se concentrera sur de jeunes entreprises dans les secteurs de la mobilité durable, des énergies renouvelables, de l'économie circulaire et des technologies appliquées à l'agriculture.

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l'annonce aujourd'hui.

Le gouvernement n'agit pas seul : les partenaires - le Fonds de solidarité FTQ, la Caisse de dépôt et placement du Québec, par l'entremise de Teralys Capital, et Fondaction - prévoient également investir un montant total de 15,8 millions de dollars dans le fonds Bleu Vision Capital. Au total, cela représente un engagement combiné de près de 32,5 millions de dollars. Le Fonds climat du Grand Montréal et plusieurs investisseurs privés confirment aussi leur intention d'y investir.  

Le fonds Bleu Vision Capital a été sélectionné à la suite du premier appel de propositions du Concours des fonds d'amorçage du Québec. Ce concours, lancé par le gouvernement, par l'intermédiaire d'Investissement Québec, est une initiative visant à créer, d'ici 2023, des fonds d'investissement ciblant le stade d'amorçage dans des secteurs économiques stratégiques et totalisant près de 100 millions de dollars, dont 50 millions proviennent du gouvernement. Le processus de sélection se fait en collaboration étroite avec les partenaires cités plus haut, qui s'engagent à égaler la contribution du gouvernement. Ce concours a deux objectifs : stimuler l'émergence de nouveaux gestionnaires de fonds de capital de risque québécois spécialisés dans des secteurs d'avenir et veiller à ce que nos meilleurs entrepreneurs aient le financement nécessaire pour se lancer en affaires et bâtir les géants de demain.

Lancement du deuxième appel de propositions du Concours des fonds d'amorçage du Québec 
Le gouvernement du Québec et ses partenaires lancent également le deuxième appel de propositions dans le cadre du Concours des fonds d'amorçage du Québec. La date limite pour déposer une proposition est le 27 avril 2022 avant 15 h.  

Ce deuxième appel de propositions privilégiera la création de fonds de capital de risque au stade de l'amorçage, particulièrement dans les secteurs de l'agriculture et des technologies alimentaires, de l'industrie 4.0 et des technologies de l'information intégrant l'intelligence artificielle, les applications quantiques ou les technologies de rupture.

Le troisième et dernier appel de propositions devrait être lancé en 2023.

Citations :

« Le fonds Bleu Vision Capital va répondre à notre objectif de stimuler la création d'entreprises qui contribueront à la réduction de l'empreinte environnementale. Le lancement du deuxième concours permettra à un nouveau fonds d'accompagner des entreprises d'autres secteurs dans leur phase d'amorçage. Le financement des compagnies à ce stade critique est important, et ceux qui souhaitent y prendre part ont jusqu'au 27 avril avant 15 h, pour déposer leur proposition. »  

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« L'urgence climatique commande de passer à la vitesse supérieure et d'intensifier nos efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour réussir cette transition, il faut miser sur les forces du Québec et accélérer l'électrification de notre économie. Cela passe notamment par le développement des technologies propres. En investissant dans ce secteur, on augmente le nombre de projets et on contribue à la décarbonation de notre économie. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« En tant que mandataire du gouvernement, Investissement Québec participe activement au lancement du deuxième appel de propositions du Concours des fonds d'amorçage du Québec. Notre engagement dans cette initiative est un exemple concret du rôle que nous jouons pour favoriser l'apport de capitaux aux premières étapes de commercialisation de nos innovations et pour propulser l'émergence de nouveaux acteurs québécois prometteurs dans les secteurs clés de notre économie. »

Guy LeBlanc, président-directeur général d'Investissement Québec

« L'émergence d'une nouvelle génération de gestionnaires de capital de risque d'ici est essentielle pour appuyer le développement du secteur des technologies propres, notamment l'électrification des transports. Le Concours des fonds d'amorçage du Québec permet d'améliorer l'accès au capital pour les entrepreneurs qui s'attaqueront aux nombreux défis que le Québec devra affronter au cours des prochaines années. L'investissement du Fonds de solidarité FTQ dans Bleu Vision Capital s'inscrit donc tout naturellement dans notre volonté de lutter contre les changements climatiques et de protéger l'environnement. »

Janie C. Béïque, présidente et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ

« Teralys Capital, en tant que plus grand investisseur spécialisé en innovation au Canada, a pour mission de contribuer à bâtir une société québécoise prospère et durable. Cet effort se traduit par un soutien résolu à l'innovation technologique québécoise à impact environnemental positif. En offrant notre expertise de bâtisseurs d'écosystèmes, nous sommes fiers de contribuer à la création d'un nouvel acteur actif dans un stade d'investissement important tout en renforçant un secteur primordial au développement durable de l'économie québécoise. »

Jacques Bernier, associé principal de Teralys Capital

« Fondaction est engagé à soutenir l'émergence de nouveaux talents en finance durable et constate la nécessité d'innover afin que l'économie puisse répondre aux besoins des personnes dans le respect des ressources de la planète. En ciblant particulièrement les technologies propres, les technologies alimentaires, l'industrie 4.0 et l'intelligence artificielle, le Concours des fonds d'amorçage du Québec contribue au développement d'une industrie du capital de risque performante et capable d'appuyer l'innovation au service de la transformation positive de l'économie. »

Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction

« La mission de Bleu Vision Capital est de soutenir des entrepreneurs innovants et visionnaires dans le secteur des technologies propres. Notre objectif : bâtir une plateforme pérenne pour catalyser la transformation économique et environnementale du Québec, propulser la croissance des entreprises québécoises de demain et contribuer à leur réussite afin de faire notre part pour offrir un avenir plus propre, prospère et durable aux générations futures. »

Meir Rabkin, associé directeur chez Bleu Vision Capital

« Réseau Capital et l'industrie du capital d'investissement qu'il représente accueillent très positivement le lancement de ce deuxième appel de propositions par le gouvernement et remercient les partenaires financiers et membres pour leur soutien à l'émergence de nouveaux gestionnaires de fonds québécois. Ces initiatives favorisent le développement d'expertises, tant en matière d'investissement que dans des secteurs stratégiques, qui sont particulièrement critiques au stade de l'amorçage. Elles contribuent aussi significativement au développement d'une industrie privée et performante en capital de risque. Nous félicitons le lauréat du premier concours, le fonds Bleu Vision Capital, invitons les membres de notre industrie qui le souhaitent à soumettre leur candidature et rappelons l'importance d'un processus efficace et transparent ainsi que des besoins d'accompagnement de ces équipes. »

Guillaume Caudron, président-directeur général de Réseau Capital

Faits saillants :

  • ·  Le fonds Bleu Vision Capital aura une capitalisation minimale de 40 millions de dollars et maximale de 60 millions. Le fonds investira principalement en capitaux propres et en quasi-capitaux propres.  
  • ·  La participation financière du gouvernement du Québec dans le Concours des fonds d'amorçage du Québec totalise 50 millions de dollars. Elle permettra de financer l'investissement de 16,7 millions de dollars dans le fonds Bleu Vision Capital ainsi que dans les fonds qui seront sélectionnés lors des deuxième et troisième appels de propositions, le cas échéant. 

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

Investissement Québec sur les réseaux sociaux :

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2022/24/c2794.html

Dernière mise à jour : 24 février 2022