QUÉBEC, le 4 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, nomme Mme Hélène Poulin à titre de médiatrice spéciale dans le dossier du conflit de travail en cours à l'usine d'Exceldor à Saint-Anselme. Cette nomination vise à rapprocher les parties pour favoriser une reprise des négociations afin de parvenir à une entente négociée, et ce, dans les meilleurs délais possibles.

Mme Poulin est médiatrice-conciliatrice en chef au ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et cumule plus de trente ans d'expérience dans le domaine des relations du travail. Elle bénéficiera de la collaboration de M. Richard Fortin, conciliateur au dossier, afin d'aider les parties à conclure une entente de principe menant à la signature d'une convention collective de travail. La nomination de Mme Poulin permettra d'engager les parties dans un processus de recherche de solutions.

Services offerts

Le Ministère offre plusieurs services en relations du travail, dont des services de médiation et de conciliation aux milieux de travail syndiqués. Ces services visent à rapprocher les parties prenantes et à créer un dialogue entre elles. Le Ministère offre également des ateliers et des formations en amélioration des relations du travail pour accompagner les parties dans l'intervalle d'une négociation.

Citations :

« Le secteur de l'alimentation est d'une grande importance. L'arrêt de travail à l'usine d'Exceldor a des impacts économiques importants tant pour l'approvisionnement de nos supermarchés que pour nos restaurateurs, qui reprennent leurs activités graduellement. Cela dit, nous respectons le droit de grève des travailleurs. Nous croyons dans la valeur d'une entente négociée entre les parties, car elle permettra une reprise des activités qui sera bénéfique tant pour les travailleurs que pour l'entreprise et la chaîne d'approvisionnement alimentaire québécoise. La médiatrice spéciale nommée aujourd'hui accompagnera les parties, qui doivent concentrer leurs efforts à la table de négociation. J'ai confiance que l'intervention de Mme Poulin dans le dossier permettra de régler le conflit dans les meilleurs délais. »   

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Le secteur agroalimentaire est tissé serré. Un conflit de travail qui se prolongerait pourrait avoir des impacts négatifs tant pour les producteurs que pour les transformateurs et les distributeurs. Je remercie le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale pour la nomination d'une médiatrice spéciale dans le dossier. Notre gouvernement est sérieux dans sa volonté de favoriser un règlement négocié. »   

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Faits saillants :

  • La convention collective des travailleurs de l'usine d'Exceldor à Saint-Anselme est échue depuis le 31 juillet 2020.
  • Plus de 500 syndiqués de l'usine d'Exceldor à Saint-Anselme ont déclenché la grève le 23 mai dernier.
  • Depuis mars dernier, un conciliateur du Ministère accompagne les parties dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leur convention collective.
  • L'usine de Chaudière-Appalaches traite près d'un million de poulets par semaine, ce qui en fait l'une des plus grosses usines de ce type au Québec.

Pour en savoir plus sur les activités du Ministère, suivez-le sur les médias sociaux :  facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec
twitter.com/Gouv_MTESS
linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/04/c6738.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 4 juin 2021