Le gouvernement du Québec a dévoilé aujourd’hui les mesures qui seront mises en œuvre d’ici 2026 pour accélérer la transition énergétique du Québec et décarboner son économie.

Repenser notre consommation d’énergie et atteindre les cibles énergétiques et de réduction des émissions de gaz à effets de serre (GES) demeurent des priorités.

Image du logo avec le slogan de la transition énergétique au Québec.

La transition énergétique correspond à l’abandon progressif des énergies fossiles en faveur des diverses formes d’énergies renouvelables. Elle correspond également à des changements de comportements, dans le but d’éliminer la surconsommation et le gaspillage d’énergie et de permettre l’émergence d’une culture de l’efficacité énergétique.

Les cibles de la transition énergétique

Au Québec, près de 70 % des émissions de GES sont liées à la production et à l’utilisation des énergies fossiles. Le succès de notre lutte contre les changements climatiques et la décarbonation de l’économie passent donc en grande partie par la transition énergétique.

D’ici 2030, le Québec s’est fixé les cibles énergétiques suivantes :

  • Améliorer de 15 % l’efficacité avec laquelle l’énergie est utilisée
  • Réduire de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés
  • Augmenter de 25 % la production totale d’énergies renouvelables
  • Augmenter de 50 % la production de bioénergies
  • Éliminer l'utilisation du charbon thermique

Pour atteindre ces cibles énergétiques, des investissements et des efforts substantiels sont encore nécessaires.

Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques

Depuis 2018, le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques guide les interventions du gouvernement et celles de ses partenaires dans leur effort collectif pour améliorer l’efficacité énergétique de la société québécoise et abaisser sa consommation de produits pétroliers.

Pour la période 2018-2021, les mesures et programmes mis en œuvre dans le cadre du Plan directeur ont permis une réduction d’émissions de GES de 1,4 million de tonnes en équivalents CO2 et de près de 283 millions de litres de produits pétroliers.

Une panoplie de nouvelles mesures pour atteindre nos cibles énergétiques

La mise à jour du Plan directeur Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. dévoilée aujourd’hui guidera les interventions du gouvernement jusqu’en 2026. Elle inclut plus de 200 mesures concrètes dont une soixantaine sont nouvelles, réparties dans 14 thématiques. Celles-ci portent sur l’ensemble des secteurs d’activité de notre économie : transport, industrie, bâtiment, aménagement du territoire, financement, sensibilisation, etc.

Une feuille de route entière est consacrée aux mesures qui permettront de soutenir la mise en œuvre de la Stratégie québécoise sur l’hydrogène vert et les bioénergies, dévoilée le 25 mai 2022.

Le Plan directeur est complémentaire du Plan pour une économie verte 2030 qui présente les mesures du gouvernement pour lutter contre les changements climatiques. Le budget total du Plan directeur s’élève à plus de 12,7 milliards de dollars pour les 5 prochaines années, dont près de 45 % proviennent du Fonds d’électrification et de changements climatiques (FECC).

Coordonné par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques est le fruit d’une collaboration active entre plusieurs ministères, organismes et distributeurs d’énergie. Grâce à sa mise à niveau, la collaboration des acteurs est renforcée au bénéfice de toutes les Québécoises et de tous les Québécois.

Liens utiles

Dernière mise à jour : 10 juin 2022