QUÉBEC, le 15 oct. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, confie à la criminologue Michelle Dionne la responsabilité de l'enquête externe demandée un peu plus tôt cette semaine, à la suite du décès de deux enfants de la communauté Huronne-Wendat de Wendake. Cette enquête vise à faire la lumière sur le processus qui aurait mené à la non-rétention des signalements logés auprès de la Direction de la protection de la jeunesse de la Capitale-Nationale.

Madame Dionne détient un baccalauréat de l'école de criminologie de l'Université de Montréal. Leader reconnue au Québec dans le domaine de la protection de l'enfance, elle possède plus de 35 ans d'expérience dans ce milieu, et a notamment occupé le poste de directrice de la protection de la jeunesse de Montréal, de 2008 à 2018.

Madame Dionne aura pour mandat d'évaluer si tous les processus ont été rigoureusement suivis et de faire état de ses constats et de ses observations au ministre Carmant, dans un rapport qui lui sera remis d'ici le 5 décembre prochain.

Citation :

« Je demande à madame Dionne de faire toute la lumière dans le cadre de ce dossier. Je veux savoir exactement ce qui s'est produit avec les signalements qui ont été reçus à la DPJ de la Capitale-Nationale. Elle pourra avoir accès à l'ensemble des documents qui pourront lui permettre de mener à bien son enquête. »  

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2020/15/c1086.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 16 octobre 2020